tout ça, c'est du passé, laissons la place au futur ! ( PV Ben )
    Cher visiteur,

    Tu viens de pénétrer dans une zone de quarantaine!! Tout le monde peut entrer, mais sortir d'ici est impossible. Ainsi, tu n'as plus d'autre choix que de t'inscrire mais attention !! Les membres de ce forum sont fou, psychopathe et complètement atteint de la cervelle, fan de ship, bizarre... Le staff de ce forum aime le sang, les morts et le sadisme... Cher visiteur, si tu es un minimum drôle et déluré, alors les personnes composant Deathly Hallows sont tes amis!!

    De toute façon tu n'as plus le choix, tu es contaminé, tu es perdu... Tu vas bientôt devenir toi aussi un ADC (Atteint De la Cervelle) et ça ne se guérit pas alors n'attend plus, et inscris-toi."


    On est pas obligé d'être fan d'Harry Potter pour s'inscrire sur ce forum. :-) Laissez nous notre chance, vous verrez qu'on est pas méchant. ̿ ̿̿'̿'̵͇̿̿з=(•̪●)=ε/̵͇̿̿/'̿'̿̿̿ ̿ ̿ ̿



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tout ça, c'est du passé, laissons la place au futur ! ( PV Ben )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: tout ça, c'est du passé, laissons la place au futur ! ( PV Ben )   Dim 22 Mai - 6:36

On était dimanche. Un dimanche plutôt pluvieux, un dimanche à rester sous les couvertures et à ne rien faire d'autres ! C'est exactement pour cette raison que j'étais en train de me balader dans les couloirs de Poudlard. On pourrait se dire qu'après six ans de scolarité dans cette école, cela parait un peu loufoque, qu'il n'y a que ceux qui s'ennuient pour faire ça ! Et bien justement : je m'ennuie. Mais surtout, je me rends vraiment compte à quel point j'ai négligé, pendant toutes ces années, mes relations. Quand je croise quelqu'un que je côtoyais auparavant et que je lui adresse un sourire ou un simple bonjour, on a l'impression qu'ils viennent d'apercevoir E.T en personne ! Parfois, on a envie de les attraper par le col et de leur crier :

"Mais j'ai changé ! Arrête de me regarder comme ça, je suis habillée comme tout le monde que je sache !"

Quitte à passer pour une folle hystérique.
Bizzarement, aujourd'hui, personne ne trainait. Enfin si, bien sur, quelques uns déambulaient mais ils étaient souvent accompagnés, ou bien alors c'était des serpentards. Bref, dans les deux cas, ça ne donnait pas envie de taper la discute ! Et ( il fallait évidemment que ça tombe maintenant ) j'avais justement envie de parler. Du temps qu'il faisait, des cours, des profs, enfin parler quoi ! Bla bla bla... Parce que, ce n'est pas évident à savoir, mais je suis une véritable bavarde, pire qu'une pie ! J'en soûlai certain même avant de tomber en dépresssion...
Je souriais légèrement en pensant à tous ceux qui n'osaient pas me dire de me taire, et qui inventaient n'importe quoi pour s'échapper. Non, sérieux, parler à quelqu'un me ferait du bien !
Soudain, sur ma droite une porte s'ouvrit en un bref couinement. Je fis un bond de trois mètres sur le côté. Mais je me calmai en reconnaissant la salle sur demande. Je levai les yeux au ciel, m'attendant au pire : un robot qui débite mots sur mots ou bien autre chose de plus farfelue encore ! On ne pouvait pas prévoir ! Néanmoins, je m'avançais et derrière moi, la porte se referma en grinçant à nouveau. Je regardai autour de moi.
Décors banale, qui ressemblait un peu à la salle commune des serdaigles : un feu, des canapés, un tapis vieux comme le monde et chargé de poussière, des bougies un peu partout qui éclairait convenablement la pièce, bref, un salon des plus basique ! A un détail près...
Un jeune homme était assis sur l'un des fauteuils. Au moins, la salle sur demande avait amélioré le design, c'était un robot monté avec un peu plus de goût ! Je m'approchai de l'engin en lançant :

"Salut Wall-E ! Tu sais faire plein de choses, j'imagine ! Enfin non, tu sais plutôt parler... Vas-y dis un truc pour voir, je veux juste savoir a quel point la robotique fait des progrès !

J'étais désormais à a hauteur du présumé robot. Et je remarquai ma grosse boulette. Ce n'était pas, mais alors pas du tout un robot. C'était Ben, l'un de mes amis ! Je virai au rouge tomate et m'exclamai, confuse :

"Ben ! Oh, je suis désolée, c'est pas que t'as la tête d'un robot hein, mais je pensais pas que la salle sur demande envoyait des... enfin bref. Je suis contente de te voir. Après toutes ces années..."

Je grimaçai un sourire d'excuse en me tordant les main et alla m'asseoir sur un fauteuil à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Ben L. Buckley
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Y'a, Of course

Masculin Messages : 62
Date d'inscription : 10/05/2011
Gallions : -219938

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Quels sont vos autres comptes ?

MessageSujet: Re: tout ça, c'est du passé, laissons la place au futur ! ( PV Ben )   Dim 22 Mai - 9:34


Ah Poudlard, Poudlard, un château magnifique avec un passé culturel et de grands sorciers à sa tête, tu parles ouais qu'est ce que Poudlard peut être ennuyant pour quelqu'un comme moi. Je déprimais un peu de rester enfermer entre quatre murs - façon de parler - et de ne rien faire de mes journées. Si bien sur elles étaient bien remplis : levé, cours, repas, cours, repas, forêt et dodo. Super la journée de fou! En ce moment j'ai l'impression que plus le temps passe et plus les journées se ressemblent comme deux gouttes d'eau. C'est un cercle infernal dans lequel les Poudlardiens sont enfermés et ne se rendent même pas compte d'y être pris au piège. Sincérement il y a quoi d'intéressant dans le fait de travailler tout le temps sans rien faire autour, bref j'en ai marre de Poudlard et je n'ai pas manqué de le faire savoir. Toute la journée s'était déroulée et rien de bien intéressant ne s'était produit, à part le repas du midi et la petite balade dans le parc. Sinon j'aurais voulu me pendre à la moindre occasion, je n'ai fait que râlé toute la matinée et je n'ai pas arrêté de tout critiquer. C'est sur je devais être agréable pour les gens avec moi.

Et voilà une journée de passer et elle a été aussi ennuyante que toutes les précédentes. Une routine s'était installé dans ma petite vie et me faisait déprimer de plus en plus. Oui moi je rêve d'aventure et d'adrénaline ... effectivement à Poudlard c'est raté. Je n'avais rien trouvé pour égailler ma petite journée et j'avais été grincheux avec tout le monde. La fin des cours sonnait comme la délivrance du terrible calvaire, j'allais enfin pouvoir manger et se reposer. Oui je suis un ventre sur patte et j'aime manger et alors c'est défendu? Inutile de vous dire que j'ai dévorer mon assiette et que je suis parti de la grande salle le ventre plein. En route vers mon lit, je traînais légèrement dans les couloirs, en fait depuis peu j'ai une nouvelle distraction : la salle sur demande. C'est une invention de génie ca! Alors pépère comme je suis, la salle ressemble souvent à un endroit pas très grand mais très confortable : des canapés, un feu, de quoi manger. J'ai toujours faim.

Sans se préocuper des autres élèves, la porte de la salle sur demande apparu et s'ouvrit, laissant place à une soirée de rêve et de détente. Je me retrouvais donc dans cette salle qui commençais à devenir une deuxième chambre, oui il n'était pas rare que j'endorme là et qu'on me retrouve le lendemain matin en retrard en cours. Bref je m'installais donc dans l'un des canapés et ferma les yeux, je n'eu même pas le temps de me reposer un peu qu'une voix féminine - assez agréssive - me fit sursauter.

    JESSICA - Salut Wall-E ! Tu sais faire plein de choses, j'imagine ! Enfin non, tu sais plutôt parler... Vas-y dis un truc pour voir, je veux juste savoir a quel point la robotique fait des progrès !


J'ouvrit un oeil. Tient une revenant Jessica Condrad en personne, j'en avais de la chance. Et une minute, c'est de moi qu'elle parlait quand elle disait Wall-E?

    JESSICA - Ben ! Oh, je suis désolée, c'est pas que t'as la tête d'un robot hein, mais je pensais pas que la salle sur demande envoyait des... enfin bref. Je suis contente de te voir. Après toutes ces années...

    BEN - Ca y est, tu as fini d'hiberner?


Derrière cette réplique qui aurait pu paraître assassine se cachait une ironie, une petite vengeance au fait qu'elle m'avais prise pour un robot, non mais oh ! Ce n'était pas méchant bien sur j'aimai bien la taquiner parce qu'elle rougissait vite et c'était mignon à voir.

    BEN - Alors dis moi, tu étais passé où pendant ce temps, tu m'aurais presque manqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://harry-potter.forumdefans.com/t9365-are-you-alive-ben
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: tout ça, c'est du passé, laissons la place au futur ! ( PV Ben )   Ven 27 Mai - 12:29

- Ca y est, tu as fini d'hiberner?

J'éclatais de rire. De un parce que c'était une très bonne parade pour cacher mon embarras. C'était déjà sympa de sa part de prendre mon absence ( limite du délaissement ) à la rigolade. J'avais tout de même fait un peu fort sur ce coup-là, bien que pendant tout ce temps je ne m'en étais pas rendue compte, trop occupée par mes problèmes personnels et à pleurer la mort de ma fausse mère. Sans doute ( je ne m'en souviens plus, comme si mon cerveau avait effacé toutes les images néfastes ), quand je rencontrais quelqu'un, soit je baissais les yeux et admirais la beauté sans borne de mes pieds, sois je le regardais sans le voir ce qui devait être franchement frustrant pour l'intéressé qui devait se croire invisible ou pire... Bref, j'aurais pu m'enfermer dans un placard à balai que le résultat aurait été le même ! Mais maintenant c'était fini, du moins je l'espérais... Et je pensais sérieusement que la compagnie de mes amis "d'avant" me ferait le plus grand bien. Surtout Ben qui n'arrêtait pas de me faire rire ( nous en venons au fameux petit deux du pourquoi du comment je rigole : très compliqué ! ). En sa présence je me sentais plutôt décontractée, pas du style : si je bouge un orteil, que va t'il penser de moi ? Cela paraît un peu exagérée dit comme ça mais je pense que dans certain cas, c'est peut-être vrai...
En attendant, je ne pouvais pas le laisser me taquiner sans rien faire, non mais sans blague ! Je fis un rapide tour de la pièce du regard. Soudain mon oeil fut attiré par quelque chose qui luisait non loin. Non ! Il l'a fait ! Si ce n'avait pas été étrange, je serais grimpé sur le fauteuil en criant à la terre entière que je connais quelqu'un qui ne pense qu'à manger ! La chose reluisante était en réalité un plat où était royalement posés des cuisses de poulet avec autour des genres de pomme de terre, on se serait cru au milieu d'un buffet à un hôtel chic de Londres ! Je reportais mon attention sur Ben. Non, visiblement il n'a pas pris de poids depuis la dernière fois que je l'ai réellement vu... Peut-être qu'après chaque repas, il fait cinquante fois le tour de Poudlard en courant rapidement, qui sait... il fallait que je lui demande... Il continua :

- Alors dis moi, tu étais passé où pendant ce temps, tu m'aurais presque manqué.

Que d'éloges, que d'éloges ! Où j'étais ? Ben heu... à Poudlard ! *sans blague* Si je lui expliquais, je me remettrais à pleurer et ça, ce n'était pas au programme du jour. Il fallait donc faire un résumé dit ultra rapidement et on enclencherait sur un autre sujet dans la minute qui suivrait. Mais d'abord je préférais répondre à sa première question :

"Oui, j'ai fini d'hiberner ! Mais il faut croire que nous ne sommes pas régler de la même façon : pendant que je dors, toi tu fais tes réserves de graisse... Tu m'étonnes qu'on ne puisse pas se croiser !"

Sur ce, je lui tirai royalement la langue en désignant du pouce le tas de nourriture derrière moi. Puis je dis à la vitesse de l'éclair :

"En fait, tu vas pas me croire mais j'étais encore à Poudlard, à trainer dans les cachots, endroit formidable d'ailleurs, il faudra que je t'y emmène ! On ne s'est pas trop parlé ces temps-ci en fait parce que ma mère, qui est d'ailleurs ma fausse mère, est morte tuée par mes vrais parents qui eux sont des mangemorts ! Enfin voilà, j'ai pas été très bien mais je vais mieux là, zéro problème ! Et puis si t'as rien compris à ce que je viens de dire, tant pis, ça ne me fait pas vraiment plaisir d'en parler, tu comprends..."

Sourire de pub de dentifrice. Il doit me prendre pour une folle. Diversion ? Oui ok, let's go :

"Enfin, toi aussi tu m'as manquée..."

Diversion nulle mais au moins, elle a le mérite d'exister ! Et puis c'est un peu vrai ce que je dis...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tout ça, c'est du passé, laissons la place au futur ! ( PV Ben )   

Revenir en haut Aller en bas
 
tout ça, c'est du passé, laissons la place au futur ! ( PV Ben )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϞϞ RPG : La Prestigieuse Ecole de Magie, Poudlard ϞϞ :: ϞϞ Intérieur de Poudlard ϞϞ :: La Salle sur Demande-
Sauter vers: