Un traître est plus dangereux qu'un fou. Alwena & Gabriel.
    Cher visiteur,

    Tu viens de pénétrer dans une zone de quarantaine!! Tout le monde peut entrer, mais sortir d'ici est impossible. Ainsi, tu n'as plus d'autre choix que de t'inscrire mais attention !! Les membres de ce forum sont fou, psychopathe et complètement atteint de la cervelle, fan de ship, bizarre... Le staff de ce forum aime le sang, les morts et le sadisme... Cher visiteur, si tu es un minimum drôle et déluré, alors les personnes composant Deathly Hallows sont tes amis!!

    De toute façon tu n'as plus le choix, tu es contaminé, tu es perdu... Tu vas bientôt devenir toi aussi un ADC (Atteint De la Cervelle) et ça ne se guérit pas alors n'attend plus, et inscris-toi."


    On est pas obligé d'être fan d'Harry Potter pour s'inscrire sur ce forum. :-) Laissez nous notre chance, vous verrez qu'on est pas méchant. ̿ ̿̿'̿'̵͇̿̿з=(•̪●)=ε/̵͇̿̿/'̿'̿̿̿ ̿ ̿ ̿



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un traître est plus dangereux qu'un fou. Alwena & Gabriel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Lowford
◊ Plume à Papotte ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui :)

Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 28/12/2010
Gallions : -219968

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Quels sont vos autres comptes ?

MessageSujet: Un traître est plus dangereux qu'un fou. Alwena & Gabriel.    Jeu 3 Mar - 12:32

Alwena & Gabriel



Il faut faire très attention aux femmes. C'est encore plus traître que l'alcool.


La sonnerie retentie brusquement. 17h. Les élèves sortirent de leur salles de classes respectives, rigolant à gorges déployées, ça me donnait envie de vomir. Ces gens là devraient se faire tout petit, dans ces temps de guerre, surtout qu'une bonne partie des élèves étaient tout simplement impurs, de vulgaire sang-mêlé. J'étais fier d'être de sang-pur, ma famille était ancestrale, les Lowford, digne partisans du Seigneur des Ténèbres, Serpentard de génération en génération, ce sont des arbres généalogiques comme le mien qu'il faudrait montrer à des impurs, histoire qu'ils comprennent qu'ils nous rien à faire dans notre monde, cela m'éxaspère au plus haut point. De toute manière, les Mangemorts prennent le pouvoir sur le monde magiques, les sangs-impurs n'auront plus leur place ici. J'étais accoudé à une statut de pierre, sous une arcade du château, dans l'ombre. J'attendais une personne bien précise, j'avais quelque chose à faire ce soir là. Je perçus l'élève en question, un première année de ma maison, un Serpentard, un petit traître. Il passa devant moi en baissant les yeux, il m'arrivait quelques centimètres au dessus de la ceinture, pitoyable. Je me retournais lentement, et pinça sa cape, il resta bloqué sans pouvoir avançer. Je ne sortais pas ma baguette, j'avais des principes, j'étais plus âgé que lui. Je me contentais d'approché ma tête près de son visage, et lui murmuré :

- Est-ce bien toi que j'ai vu, tout à l'heure, en compagnie de traîtres de Pouffy ?

J'avais dis cela d'une voix cruellement mielleuse, qui lui donna, j'en suis sûr, des frissons jusqu'en dessous des pieds. Le première année sursauta, il trembla de tout son corps. Et il pouvait trembler, oh oui.. Je faisais deux fois sa taille, et l'école connaissait très bien ma famille, son passé. Ce petit fourbe, je l'avais vu en train de plaisanter avec des Pouffsoufle, l'après-midi, hors, un Serpentard se doit de respecter sa maison, et de ne jamais parler à ces gens, ou bien, pour leur dirent des méchancetés. Je lachais le jeune, il resta planter devant moi.

- Je me demande ce que font des personnes comme toi dans notre humble maison...Je te surveille, que je ne te prenne plus jamais à discuter avec ces gens, est-ce que tu m'a bien compris ?

J'avais dis cela d'un ton sans réplique, le garçon hocha la tête silencieusement. Je me détournais de lui, sans lui accorder un regard. J'espère pour lui qu'il ne recommencera pas, car à ce moment là, ce ne serait plus des mots que j'utiliserais. Les élèves passèrent à côté de moi, tête basse, j'étais respecté ici, mieux valait ne pas s'attirer d'ennuis avec un Lowford.
Ce soir, je n'avais pas faim, j'avais d'autres projets. Je pris le chemin de mon couloir favoris, le couloir de la salle sur demande. J'adorais cette salle, c'était l'endroit dont j'avais toujours besoin, pour me détendre, peu d'élèves en connaissent l'éxistance, et c'était mieux ainsi. Pour mon cas, ce fut mon père qui m'en dévoila l'existance, Mangemort célèbre, il avait des missions à faire pour le Seigneur des Ténèbres, hors il me donna quelques unes de ces missions, à executées dans Poudlard, j'avais donc besoin d'un endroit sûr, cette salle convennait parfaitement.
Je fus en 5 minutes devant le mur, a peine arrivé que la forme d'une porte se dessina. J'entrais sans difficulté, la pièce était comme je ne voulais, de quoi se détendre. Je posais ma cape et mon sac sur une table en bois massif. Je sortais de ce sac une bouteille de Whisky pur feu, un verre était déjà posé sur la table, je le remplis. J'avais pensé a une salle confortable, il fallait à tout prix que je me détende, ce soir là, j'avais passé ma journée à mené à bien un plan de mission que m'avait confié mon père. Pour mon plus grand bonheur, la baignoire était là. Enfin, baignoire était un petit mot, je devrais dire petite piscine, de presque 5 mètres d'envergure. Pleine d'une eau chaude et agréable. Je pris une gorgée de ma boisson et alla posé le verre sur le carrelage de la piscine, puis je commençais a enlever ma ceinture quand un bruit se fit derrière moi, je sortais ma baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un traître est plus dangereux qu'un fou. Alwena & Gabriel.    Sam 5 Mar - 19:28

Dix sept heures venaient de sonner. Tout le monde sortait de cours, y compris moi.
Je marchais en compagnie d'autre filles de ma maison à savoir Serpentard (la meilleure maison de l'école). Je n'avais pas remarqué Gabriel tout de suite. C'est au détour d'un couloirs que je le vis s'en prendre à un élève. Après tout c'était son affaire. J'allais passer à ses côtés sans broncher jusqu'au moment ou j'aperçus qu'il se retenait détriper un jeune de notre maison.


*A quoi joue-il ? *

En ce moment, j'avais l'impression qu'il était toujours ailleurs, absent et en plus de ça il se considérait comme dieu. Comme si sa famille était la plus connue et interessante au monde. C'est sans compter la famille des Iomega. M'enfin, tout cela ne m'expliquais toujours pas pourquoi il s'en prenait a un première année des Serpy' . Je décidais donc de passeer à côtés de lui le plus lentement possible pour écouter quelque bribes de parôles.

Bien entendu j'en n'entendis rien. Le couloir était plein d'élèves parlant aussi forts les uns que les autres. Je décida donc de rester un peu dans se couloirs pour voir comment aller se passer la suite. J'expliquais aux filles que j'attendais quelqu'un et que je les rejoindrais après à notre salle commune. Je m'accoudais donc contre le mur, faisant mine de chercher quelqu'un.

Cinq minutes plus tard, il finit par tourner les talons laissant le gamins sur place. J'attendis qu'il passa devant moi et je lui emboita le pas discretement. Apparement il n'allait pas vers notre salle commune.


*Ou vas-t-il nous ammener ? *

Bonne question en effet surtout quand je vis qu'il se dirigeait droit vers un mur. Je vis apapraitre d'un coup une porte depuis ma pseudo cachette. C'est là que je me souvins de la salle sur demande. Je n'avais jamais pensé à m'y rendre. Et résultat quand Gabriel pénétra dans la salle, la porte se referma et disparue à nouveau et bien entendu je ne savais pas du tout comment faire pour me retrouver là ou il était.
Je réfléchissais quelques secondes puis je me précipitais à l'endroit ou se trouvait l'élève quelques instants au paravent. J'étais en train de me dire qu'il fallait que j'arrive à me retrouver au même endroit que lui mais je ne savais pas comment y parvenir. C'est pourquoi je marchais en faisant des aller et retours devant le murs en pensant à mon dilème lorsque soudainement une porte apparue.
Je portais ma main à la poignée. Rien ne me disait que c'était la bonne salle dans laquelle j'allais arriver mais si c'était le cas, qu'allais je bien pouvoir lui dire ?
Arf, après tout, j'improviserais.
Je finis donc par tourner la poignée et pénétrer dans une grande pièce.
Elle était vraiment magnifique et luxueuse. En somme elle était le reflet de Gabriel. D'ailleurs cette charmante personne était planté devant une sorte de baignoire de tout de même 5 mètres de largeur. Il pointait sur moi sa baguette magique. D'enfer l'acceuil dis donc !


« C'est comme ça que l'on acceuille ses amis de Serpentard Gabriel ? » Dis je avec une voix amusé.

J’enchaînais d'ailleurs, sans lui laisser le temps de me répondre :

«  Je me promenais tout simplement dans les couloirs quand je t'ai vus en train de martyriser un première année de Serpentard. Tu ne trouves plus d'adversaire à ta taille dans les autres maisons alors tu t'attaque à ses gentils petits Serpentard ? Enfin bref, je me suis dis ensuite que l'endroit ou tu devais aller pourrait être interressant vu à l'allure ou tu t'y rendais alors je me suis venus te rendre visite. Je dois d'ailleurs t'avouer que c'est plutot cosy et sympathique cet endroit »

Je m'avançais tout en parlant. Comptant bien l'embêter un petit coup, je m'installais donc comme chez moi dans un fauteuil en cuir luxueux. Sur la table basse en face se trouvais une bouteille de Whisky pur feu. Je tendais ma main vers la bouteille et lui lançais un regard interrogateur pour savoir si je pouvais me servir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un traître est plus dangereux qu'un fou. Alwena & Gabriel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϞϞ RPG : La Prestigieuse Ecole de Magie, Poudlard ϞϞ :: ϞϞ Intérieur de Poudlard ϞϞ :: La Salle sur Demande-
Sauter vers: