Le temps passe et les choses changent • Fe
    Cher visiteur,

    Tu viens de pénétrer dans une zone de quarantaine!! Tout le monde peut entrer, mais sortir d'ici est impossible. Ainsi, tu n'as plus d'autre choix que de t'inscrire mais attention !! Les membres de ce forum sont fou, psychopathe et complètement atteint de la cervelle, fan de ship, bizarre... Le staff de ce forum aime le sang, les morts et le sadisme... Cher visiteur, si tu es un minimum drôle et déluré, alors les personnes composant Deathly Hallows sont tes amis!!

    De toute façon tu n'as plus le choix, tu es contaminé, tu es perdu... Tu vas bientôt devenir toi aussi un ADC (Atteint De la Cervelle) et ça ne se guérit pas alors n'attend plus, et inscris-toi."


    On est pas obligé d'être fan d'Harry Potter pour s'inscrire sur ce forum. :-) Laissez nous notre chance, vous verrez qu'on est pas méchant. ̿ ̿̿'̿'̵͇̿̿з=(•̪●)=ε/̵͇̿̿/'̿'̿̿̿ ̿ ̿ ̿



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps passe et les choses changent • Fe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysander F. Wheeler
◊ Apprenti Merlin ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Non

Féminin Age : 24
Messages : 928
Date d'inscription : 17/01/2011
Gallions : -109066

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Quels sont vos autres comptes ?

MessageSujet: Le temps passe et les choses changent • Fe   Dim 30 Jan - 1:44

“Le temps passe et les choses changent „

Capucine & Lysander

    Un retour à Londres, rien de très important pour les londoniens mais ce n’était guère la même chose pour la personne qui venait de revenir dans sa ville natale. Bien des années étaient passés depuis que cette personne avait quitté la capital de l’Angleterre, ça allait même faire 8 ans. Toutes ces années à éviter de revenir dans cette ville alors que maintenant, elle y rentrait à pied le cœur lourd de souvenir. Cette personne n’était autre que Lysander Filise Wheeler mais personne ne connaissait son prénom vu qu’elle disait qu’elle s’appelait simplement Lyse. La jeune femme avançait d’une allure tranquille dans les villes de Londres mais du côté sorcier. Elle n’avait plus envie de cacher qui elle était vraiment, une sorcière … mais pas seulement ça. Lysander observait l’endroit où elle marchait, ça n’avait pas changé en 8 ans à part quelques choses. Elle se revoyait venir pour la première fois avec ses parents ici pour lui acheter, non pas sa baguette, mais des livres sur la magie. C’était très loin cette époque où elle était encore heureuse avec ses parents et qu’ils l’aimaient encore. Les choses avaient changés pour ça et personne n’aurait bien voulu croire que la jolie petite fille Wheeler allait devenir une jeune femme aussi réservée et effacée. Même Lysander n’aurait jamais voulu croire la personne qui lui avait dit avant ces 7 ans qu’elle allait devenir comme elle était à présent. L’avenir réservait toujours de grandes surprises pour tout le monde et personne ne pourrait dire le contraire. Lysander continuait de marcher en gardant dans sa main, son petit sac tenant tout ce qu’elle avait. Elle avait utilisé un sort qui faisait qu’elle pouvait mettre des choses à l’infini dans son petit sac sans que jamais il vienne à remplit. Lysander avait reprit sa baguette et elle l’avait mise dans sa poche avant droite près de sa main au cas où elle en aurait besoin car en 8 ans, elle n’avait pas eut que des bonnes rencontres. Loin de là même car Lysander avait été au courant de quelque chose et elle avait aussi vu des choses que personne d’autres ne devrait savoir. Si jamais quelqu’un venait à savoir ce que la jeune femme avait vu et entendu, elle ne serait surement plus en vie à l’heure qu’il était à présent. Lysander continuait de marcher parmi les autres personnes, tous des adultes vus que les enfants devaient être à Poudlard. Les gens ne s’apercevaient même pas de sa présence car elle avait apprit à être discrète avec sa présence, elle arrivait même à se faire oublier dans une pièce où il n’y avait que deux personnes tellement elle était discrète et silencieuse dans sa marche comme dans sa façon de s’exprimer. Ces années d’isolement volontaire ne l’avait pas réussie niveau relationnel car jamais elle n’était restée plus de quatre mois où elle allait donc il lui était impossible de se faire de vrais amis. Lysander arrivait devant un des hôtels du chemin de traverse et elle y rentrait d’une allure certaine. Elle louait une chambre pour une durée indéterminée car la jeune femme ne savait pas si elle allait encore se tenir aux 4 mois qu’elle se donnait dans chaque ville où elle logerait. La vie de nomade n’était pas très contraignante vu que la personne n’avait aucune obligation pour personne, elle était libre de partir quand elle voulait sans devoir dire au revoir aux personnes à qui elle tient. C’était sa vie que Lysander avait choisie à seulement quatorze ans et elle comptait s’y tenir durant encore quelques années … sauf si quelque chose venait à l’empêcher. Mais Lysander ne voyait pas vraiment ce que ça pourrait être donc elle continuait de vivre comme elle le faisait d’habitude.

    Le jour s’était levé sur une nouvelle journée grisonnante d’après ce que Lysander pouvait voir à travers la fenêtre de sa chambre d’hôtel. Elle retenait un soupire en s’habillant rapidement car il faisait assez froid dans sa chambre et elle n’avait pas envie de rester une minute de plus enfermée ici. Elle avait fermée la porte de sa chambre après avoir fini de s’habiller sans bien sûre oublier le moyen d’y rentrer. Lysander avait laissé son unique sac dans sa chambre mais elle n’avait guère oublié sa baguette qui se trouvait encore dans sa poche avant droite. Mais pourtant elle avait oublié quelque chose, elle le remarquait que quelques temps après. Les rues adjacentes au chemin de traverse étaient presque vide car il était encore tôt. Le soleil s’était levé il n’y a même pas une heure donc c’est tout à fait logique. Lysander aimait se réveiller tôt pour pouvoir profiter pleinement de la journée alors qu’elle ne dormait presque jamais la nuit. Comment dormir quand on rêvait de la mort de plusieurs personnes qu’elle avait déjà vu ou pas ? C’était rare qu’elle puisse à dormir toute une nuit tranquillement, sans se réveiller en sueur. Ça faisait plusieurs années qu’elle ne se réveillait plus en criant, elle avait apprit à contrôler sa peur mais pas jusqu’à arriver à dormir une nuit entière et se réveiller sans avoir eut des réactions chimiques dut à la peur. La jeune femme regardait les personnes arriver doucement dans les rues de la partie sorcière. Après avoir marché pas mal de minutes, elle se rendait soudain compte qu’elle avait froid aux mains. Froid aux mains … Elle avait oublié ses gants dans sa chambre. Elle avait eut un regard contenant de la peur car elle savait ce qu’il allait se passer si jamais elle venait à toucher même qu’un peu une personne. Pourtant Lysander avait les poches de son jeans pour mettre ses mains mais ce n’était guère pratique si jamais elle venait à être reconnue par une personne voulant du mal. Elle mettait quand même ses mains dans ses poches et elle se retournait pour aller chercher ses gants dans sa chambre. Lyse ne désirait pas aller acheter des gants surtout que les magasins sorciers n’étaient pas ouverts. Le seul moyen qu’elle avait pour pouvoir mettre des gants s’était de retourner dans sa chambre d’hôtel. Bizarrement les rues commençaient à être de plus en plus remplies à croire qu’on se moquait de Lysander. Cette dernière devait passer entre les personnes sans jamais les toucher mais ce n’était pas facile. Sans savoir comment, elle avait trébuché sur quelque chose qui trainait dans la rue et elle avait dut sortir ses mains de ces poches pour pouvoir se rattraper. Ses mains avaient accrochés le bras d’une personne devant elle, une jeune femme d’après sa longue chevelure blonde. Lysander s’était accrochée à peine 3 minutes mais elle avait retiré ses mains qui si la peau de l’autre personne l’avait brûle. Pourtant rien ne se passait, aucune vision, rien. C’était étrange pour Lyse de n’avoir aucune vision, elle avait eut encore une vision ce matin dans ses rêves et quand elle avait frôlé la main d’une personne très souffrante, elle avait aussi eut une vision. Mais là rien, rien ne parvenait derrière ses paupières fermées. La jeune femme les retrouvait et on pouvait lire une onde de surprise dans ces yeux bleus mais rien d’autre. Elle disait d’une voix légèrement étonnée

    « Je m’excuse de t’avoir attrapé le bras de cette manière mais j’ai faillit tomber »

    Lysander avait même réussit à ponctuer sa phrase d’un sourire, un simple sourire mais c’était déjà ça. L’ancienne Serdaigle essayait de comprendre pourquoi elle n’avait eut aucune vision car ce n’était vraiment pas du tout normal après tout. Pourquoi la jeune femme en face d’elle ne lui donnait aucune vision ? La seule explication était que la personne était morte mais elle ne pouvait pas l’être si elle se tenait droit devant elle et qu’elle la regardait avec une légère surprise. Peut-être que ses visions ne fonctionnait pas avec plusieurs personnes … ? Non ça n’était pas possible car Lyse s’était informée sur son don et ce n’était pas possible que des personnes ne lui donnaient pas des visions. Là seule explication, que Lysander avait lu dans tous les livres qu’elle avait autrefois lu, était que la personne était morte mais c’était explication n’était pas plausible.


Dernière édition par Lysander F. Wheeler le Sam 5 Fév - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t7142-lysander-f-wheeler-fini http://www.deathly-hallows-rpg.com/t7210-lysander-f-wheeler-liens
Capucine A. Stevens
◊ Phénix en plumes de sucre ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Non

Féminin Age : 23
Messages : 1809
Date d'inscription : 21/11/2010
Rang au sein du staff Double compte de Kae'

Gallions : 4

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Kaelyn L. Campbell

MessageSujet: Re: Le temps passe et les choses changent • Fe   Mer 2 Fév - 14:19

Lysander & Capucine ♥
« Le temps passe et les choses changent. »


Les journées se ressemblaient toutes pour Capucine. C'était un peu comme la vie de ses moldus. Mais c'était pire pour Capucine. Car les moldus, eux, ne connaissait pas l'existence de la magie donc leur vie n'était que routine, sans faits extraordinaire. Mais pour Capucine c'était complètement différents ! Elle avait connaissance de la magie, elle en avait même pratiqué pendant toute sa première vie. D'ailleurs, Capucine n'était pas une si mauvaise sorcière que ça. Même si elle ne travaillait pas beaucoup, elle maitrisait bien les sortilèges et se montrait douée pour les duels. Mais tout ceci n'était que du passé. Elle était morte et la magie en elle aussi. Le fait d'être devenue Vampire lui avait ôté toute forme de magie. Elle n'était plus une sorcière, elle n'avait plus de baguette. Et en 10 ans, il lui était souvent arrivé de repenser à l'ancien temps, au bon temps. Surtout lorsqu'elle voyait les sorciers se servir de la magie. Elle les enviait énormément !

Quoi qu'il en soit, comme les Moldus, sa nouvelle vie était bien monotone. Et si ça ne suffisait pas, elle était aussi solitaire. Bref, une chouette vie non ? De toute façon, Capucine détestait ce qu'elle était devenue. Mais c'était comme ça, et elle ne pourrait plus rien n'y faire. Condamné à vivre en buvant le sang des autres. D'ailleurs en parlant de ça, c'était l'heure de la chasse pour Capucine. L'Allée des Embrumes était l'endroit idéal pour se nourrir sans tuer d'innocent ! Car un des principes de la belle blondinette c'était de ne pas tuer ou tout simplement se nourrir d'un humain innocent ! Ces proies étaient des vieux mangemorts à la retraire, voir des novices ou simplement des utilisateurs de la magie noire. Bref, tout ce qu'on pouvait trouver dans l'Allée des Embrumes. Alors même si cette endroit était pourri, très lugubre, c'était...comment dire...son restaurant préféré !

Capucine avait donc été dans son resto' préféré où cette fois-ci, elle s'attaqua à légèrement plus fort qu'elle. Et ceci se remarqua très vite car un combat s'engagea entre le tout jeune mangemorts et la vampire. Bien sûr, lui, il avait une baguette donc pouvait faire usage de la magie. Elle, elle ne pouvait qu'utiliser sa force. Les éclairs fusaient en direction de Capucine et malheureusement, elle ne pu tous les éviter. Celui qu'elle se prit l'envoya à quelques mètres plus loin, la faisant se cogner contre un mur. Pas le temps d'évaluer ses potentiels blessures, Capucine se remit vite d'appoint puis fonça droit vers sa victime pour la prendre par le cou et lui serrer d'une grande force. Alors que le jeune homme s'étouffait, Capucine le lâcha puis vint planter ses deux crocs longs dans son cou, buvant à petite gorgée son sang. Elle le vida complètement de son sang. En même temps, c'était ça pour tout le monde ! Capucine n'arrivait pas à se contrôler...Elle buvait jusqu'à ce qu'il n'y ait plus une goutte. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle ne buvait le sang que de certaine personne...Elle avait peur de tuer. Car au fond, elle n'aimait pas tuer. Ce n'était pas une assassin. Elle n'était ou plutôt ne voulait pas être un monstre !

Son repas fini, elle se releva puis s'essuya la bouche avec le revers de sa main. Ce n'est que là qu'elle regarda son bras où elle pu voir une petit blessure. Cela avait certainement du arriver lorsqu'elle s'était prise le mur donc que ça l'avait griffé en quelque sorte. Rien de bien grave heureusement, mais ça saignait un peu. Enfin, ce n'était pas assez important pour que Capucine s'en occupe maintenant. Là, il était plutôt question de quitter cette endroit très vite car elle ne voulait pas que des camarades du jeune homme rappliquent, car là, ça n'allait pas être des petits bobos qu'elle allait avoir mais de grosse blessure. Capucine prit donc la cape du jeune mangemort étendu au sol puis l'enfila, se cachant ainsi du regard des autres.

La vampire sorti vite fait de l'Allée des Embrumes, arrivant alors sur le Chemin de Traverse. Là, elle enleva la cape, qu'elle laissa tomber sur le sol puis s'engagea dans la grande rue très fréquentée qu'était le Chemin de Traverse. Qu'est ce qu'elle pourrait bien faire ? A part acheter des nouveaux livres à lire, pour faire passer le temps. C'était une bonne idée ! La blondinette prit donc la direction de Fleury & Bott, se faufilant parmi la foule. Elle évitait de les regarder, de les toucher, de les croiser tout simplement.

Mais voilà, c'était impossible ! Et ce qui devait arriver, arriva. Alors qu'elle marchait tranquillement dans la foule qui venait de se créer, quelqu'un lui attrapa le bras. Capucine croyait que c'était les amis du jeune homme qu'elle avait vidé de son sang, ou même quelqu'un qui lui voulait du mal. Alors Capucine se retourna vivement, fronçant les sourcils par signe d'agressivité. Mais lorsqu'elle vu que ce n'était qu'une jeune femme qui avait certainement dû trébucher et se rattraper à la première chose qui lui venait, Capucine reprit une expression de visage normal, avec un léger sourire de part sa remarque.

    Lysander ♣ « Je m’excuse de t’avoir attrapé le bras de cette manière mais j’ai faillit tomber ! »

Bon, ça va, elle s'était excusée. Capucine osa regarder la jeune femme dans les yeux et puis pu voir qu'elle semblait légèrement surprise. Pourquoi ?! Bonne Question. Mais ça ne regardait pas Cap' alors elle ne chercha pas à savoir et se concentra plus sur la situation actuelle.

    Capucine ♣ « Ce n'est pas grave...Vous ne vous êtes pas fait mal au moins ? »

Oui, peut-être s'était elle tordu la cheville ou autre. Mais bon, tant qu'il n'y avait pas de sang, ça n'était pas bien grave. Car si la jeune femme saignait, Capucine n'était pas sûr de pouvoir bien se contrôler et donc, pour éviter tout problème, elle devrait fuir...Mais ça éveillerait sans doute des soupçons. Donc la meilleure des choses étaient de faire profil bas. Qui sait, en plus, peut-être détestait-elle les vampires, et qu'elle les chassait ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t5845-capucine-ann-stevens-wh
Lysander F. Wheeler
◊ Apprenti Merlin ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Non

Féminin Age : 24
Messages : 928
Date d'inscription : 17/01/2011
Gallions : -109066

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Quels sont vos autres comptes ?

MessageSujet: Re: Le temps passe et les choses changent • Fe   Sam 5 Fév - 21:03

“Le temps passe et les choses changent „

Capucine & Lysander

    Voyance, certain considérait ça comme si c’était un délire de beaucoup de personnes ou comme si c’était un don du ciel que seulement des rares personnes avaient. Beaucoup utilisait ça pour pouvoir gagner de l’argent, ils faisaient croire qu’ils voyaient à travers une boule de cristal comme dans les lignes de la main d’une personne son avenir. Mais c’était impossible pour la première car c’était le « corps » de la personne qui fournissait des indications sur l’avenir et sur ce que la personne allait vivre et non un bien totalement ridicule. L’avenir dans les lignes de la main … Ça pourrait être probable si on oubliait un détail de l’équation, ce n’était pas les mains qui étaient pouvaient dire le futur car tout se passait dans la tête. On pouvait dire des choses approximatives mais aucunes d’entre elles n’étaient vraiment fondée sur quelque chose de concret. Pour tout dire, personne ne connaissait un ou même une vrai(e) voyante car ces personnes cachaient leur secret à tout prix. Qui irait crier sous les toits qu’en touchant une personne, elle pouvait voir sa mort, comme d’autres événements mais c’était généralement plus la mort de la personne ? Aucunes personnes censées surtout que seuls les personnes ayant des pouvoirs pourraient dire être potentiellement des futurs voyants mais il ne fallait pas non plus oublier quelque chose. C’était seulement les personnes ayant connus la mort qui pourrait avoir des visions du futur et même, pas tous les sorciers car ça dépendait de la force de ces pouvoirs. Donc pour être voyant, il fallait avoir ces deux conditions : Etre dit « mort » durant une durée plus ou moins longue – Avoir un niveau magique assez haut. Lysander était une voyante mais elle n’avait encore jamais parlé à un autre voyant car comme tout le monde l’a déjà vu, les autres voyants ne disaient guère qu’ils l’étaient. Si ça se mettait, la jeune femme avait déjà croisé un(e) voyant(e) mais qu’elle n’avait pas eut au fond d’elle, l’impression que c’était le cas. C’était peut-être une idée étrange de se dire qu’elle pensait qu’elle aurait cette réaction mais mettez vous à sa place. Elle avait été élevée comme toutes les petites filles normales excepté le fait qu’elle avait de nombreuses absences mentales et d’un jour à l’autre, elle voit la mort de son cousin rien qu’en lui frôlant la main. Jusque là, ça pourrait être banal mais quelques mois plus tard, Lysander avait sut que son cousin était mort … Tué par un mangemort, exactement comme dans sa vision. Elle n’avait pas dormit durant plusieurs jours après cette événement car la tristesse de la perte de son cousin, du rejet de sa famille, … Mais c’était surtout car Lysander n’avait pas comprit pourquoi elle avait eut une vision.

    Les années étaient passées depuis sa première vision qui avait été suivie de bien d’autres et ça chaque fois que Lysander touchait à main nue une autre personne. L’année de ces 9 ans avait été la plus traumatisante de toutes les années car la descendante unique Wheeler avait eut sa deuxième vision suivie de bien d’autres, un nombre incalculable même. Elle ne s’était pas encore rendu vraiment compte qu’elle avait ses visions seulement quand elle touchait quelqu’un. Enfin non, ce n’était pas juste. Lysander s’en était rendu compte mais elle n’avait trouvé aucun moyen d’y remédier et elle ne pouvait demander de l’aide à personne car on la prendrait pour une folle si elle venait un jour à dire qu’elle avait des visions. Non Lysander ne pouvait le dire à personne, elle devait vivre avec ce secret toute sa vie. Ne le dire à personne et ne laisser à personne le savoir. Malheureusement, la deuxième partie était quelque peu ratée car il y a bien des années, quelqu’un avait découvert que Lysander avait des visions. Cette personne l’avait découvert d’une manière assez bête car auparavant, la jeune femme écrivait ces visions dans un livre, un genre de journal intime où étaient écrites ses visions. Elle l’avait commencée après sa fuite de Poudlard, après qu’elle s’était rendu compte qu’elle ne mourait pas car ce n’était pas son heure. Lysander savait qu’elle ne pourrait pas garder, les premières années, toutes ses visions en tête sans devenir folle au bout de plusieurs années. Ce n’était pas possible pour une jeune fille de 15 ans de garder en tête la mort de plusieurs de personnes sans rien dire. C’était une chose très claire et tout le monde penserait la même chose. Alors Lysander écrivait toutes ces visions puis un jour, elle avait été maladroite et elle avait perdu son livre. Elle l’avait oubliée dans la bibliothèque et un homme l’avait trouvé puis lu. Lysander avait réussit à le récupérer mais elle avait comprit que la personne avait lu son journal quand il l’avait suivit durant de nombreux mois. Avant qu’elle décidait de lui faire oublier ce qu’il avait vu quand la personne était venue lui parler. C’était des années plus tard que Lysander avait apprit que l’homme avait dit à une autre personne ce qu’il avait lu. Depuis plusieurs années, la jeune femme savait que quelqu’un d’autre savait son secret alors elle faisait presque profile bas pour que personne ne vienne à la retrouver.

    Pourtant il y avait moins d’un an, Lysander avait sut que quelqu’un était chargé de la « surveiller ». Ce n’était pas difficile de le savoir car après avoir déménagé plus de cinq fois, il revoyait très souvent un même et unique homme. Si elle n’avait pas une bonne mémoire, elle n’aurait jamais prêté attention à cette personne mais ce n’était pas le cas. C’était une autre raison de sa fuite de Bournemouth, à deux heures de Londres. Elle se sentait trop souvent suivie, elle n’osait même plus sortir de sa chambre. C’était avec précipitation que la jeune femme avait fait ces bagages avant le levé du soleil et qu’elle avait quitté la ville de manière moldue, direction Londres. Lysander avait vraiment vécut des années assez difficile surtout depuis qu’elle avait vu quelque chose qui ne fallait pas, non par vision mais dans la vraie vie. Vraiment la jeune fille n’avait pas eut une vie facile ces dernières années. Mais Lysander avait apprit à vivre avec son don de voyance, elle y était même habituée. Pourtant la jeune femme en face d’elle lui faisait perdre tous ses moyens enfin pas vraiment dans le sens qu’on pourrait penser au départ, la jeune femme était un nouveau mystère pour Lysander car quand elle l’avait touchée, sans gants, elle n’avait eut aucune vision. Encore quand les minutes passaient, Lysander pensait que la seule explication était que la jeune fille était morte mais une partie de l’équation ne s’accordait pas du tout à l’hypothèse, la jeune femme n’était guère morte comme elle venait de lui parler

    « Ce n'est pas grave...Vous ne vous êtes pas fait mal au moins ? »

    Lysander baissait la tête vers ses pieds et les bougeait un peu pour voir si c’était le cas car elle était trop plongée dans la surprise pour faire gaffe à autre chose. Elle s’était un peu fait mal à la cheville droite mais elle avait connu pire … Bien pire donc elle relevait la tête en souriant légèrement, en faisant partir toutes traces de surprise sur son visage puis elle disait

    « Un peu mais j’ai connu pire donc ce n’est rien de toute manière, un petit sort et c’est réglé »

    C’était bien vrai, elle n’aurait qu’à prononcer un sort qu’elle avait tant de fois utilisé quand elle avait 15 ans après avoir traverser des champs, des forêts en courant parce qu’il faisait nuit et qu’on n’avait plus aucun moyen de se calmer. Lysander disait par après

    « J’espère aussi ne pas vous avoir fait mal, je suis vraiment trop maladroite des fois »

    Lysander osait faire un petit sourire en retirant une mèche de cheveux blonds qui venait devant ses yeux. Elle décidait de comprendre pourquoi elle n’avait eut aucune vision en touchant la personne en face d’elle mais pour le faire, il fallait faire connaissance. Mais la jeune femme ne trouvait pas ça vraiment correct de se rapprocher d’une personne pour comprendre quelque chose. Donc si l’autre jeune femme refusait de faire la conversation avec elle et peut-être devenir « amies » plus tard, Lysander ne la retiendra pas. Elle n’était pas venue à Londres pour éclaircir un mystère après tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t7142-lysander-f-wheeler-fini http://www.deathly-hallows-rpg.com/t7210-lysander-f-wheeler-liens
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps passe et les choses changent • Fe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps passe et les choses changent • Fe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϞϞ RPG : Le Monde Magique de Harry Potter ϞϞ :: ϞϞ Le Chemin de Traverse ϞϞ-
Sauter vers: