D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)
    Cher visiteur,

    Tu viens de pénétrer dans une zone de quarantaine!! Tout le monde peut entrer, mais sortir d'ici est impossible. Ainsi, tu n'as plus d'autre choix que de t'inscrire mais attention !! Les membres de ce forum sont fou, psychopathe et complètement atteint de la cervelle, fan de ship, bizarre... Le staff de ce forum aime le sang, les morts et le sadisme... Cher visiteur, si tu es un minimum drôle et déluré, alors les personnes composant Deathly Hallows sont tes amis!!

    De toute façon tu n'as plus le choix, tu es contaminé, tu es perdu... Tu vas bientôt devenir toi aussi un ADC (Atteint De la Cervelle) et ça ne se guérit pas alors n'attend plus, et inscris-toi."


    On est pas obligé d'être fan d'Harry Potter pour s'inscrire sur ce forum. :-) Laissez nous notre chance, vous verrez qu'on est pas méchant. ̿ ̿̿'̿'̵͇̿̿з=(•̪●)=ε/̵͇̿̿/'̿'̿̿̿ ̿ ̿ ̿



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Williams
◊ Chercheur de Ronflak Cornu ◊
avatar

☞ Copyright : Obsession27
☞ Dispo pour rp : Yeep (:

Masculin Messages : 131
Date d'inscription : 29/12/2011
Gallions : 711

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : //

MessageSujet: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Dim 1 Jan - 18:08

    Allez plus que deux pas et demi ! Totalement mort de rire et incontrôlable, le jeune Williams déambulait dans le château en compagnie de sa camarade de maison, Sera. Une bouteille de whisky pur malt à la main et une autre de xérès dans l'autre. Ils venaient de sortir des Trois-Balais, d'où ils avaient été éjecté quand il avait commencé à danser sur la table en chantant les Bizarr' Sisters de sa voix de chanteur peu appréciée par les clients. Après un autre petit tour au Chaudron Baveur, Ethan arriva enfin dans le parc avec tout son inventaire et son équipe. Il piqua un sprint pour montrer ses grands talents de sportif et glissa sur l'herbe pour finir couché. Il se releva, s'essuya en laissant les bouteilles par terre et sortit sa baguette magique. D'un geste de la main, des banderoles apparurent et il se mit à écrire dessus, en essayant de faire des lettres visibles et correctes même si à cette heure et dans cet état, il eut du mal.

    - "Serpy Attack, Serpentards au pouvoir !" Heey Sera viens voir j'ai écris !

    Tout fier d'avoir écrit, Ethan se mit à rire de plus belle. Le Serpentard monta sur un des bancs du parc, essayant d'atteindre une branche d'arbre. Il pourrait y accrocher sa banderole et plus vite ce serait fait, plus vite il pourrait boire un nouveau petit coup de xérès. Ce n'était certainement pas la première fois qu'il faisait des bêtises pareilles en compagnie de la Taylor. Il sauta pour attraper la branche et échoua à nouveau. Le Vert et Argent se laissa tomber sur le banc et sortit de nouveau sa baguette. A quoi bon se fouler quand on a cet objet ? Un nouveau sort et la tâche fut faite, trop facile. Il se rappela alors du sac toujours accroché dans son dos. Il le posa à terre et ouvrit difficilement la fermeture éclair.

    - Déflagration Deluxe ! Les meilleurs feux d'artifices de chez Weasley.

    Le ciel s'illumina de vert et d'argent. Que rêver de mieux pour une soirée du nouvel an que d'admirer des feux aux couleurs de la maison de Salazar ? Le Williams se coucha dans l'herbe tout en admirant la vue. 'Tan repensa alors à tout ce qu'il avait pu faire depuis son arrivée à Poudlard. Une autre idée surgit alors, le sortant de ses pensées mélancoliques: les lampions.

    - Sera tu trouves pas qu'il manque encore une petite touche de couleur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16266-ethan-williams-is-here http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16271-liens-d-ethan
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Dim 1 Jan - 18:59

La tête du patron des Trois-Balais ! Ah, je m'en souviendrai toute ma vie de celle-là ! Imaginez un petit bonhomme rondouillard qui, apercevant deux jeunes complètement bourrés en train de se dandiner sur une de ses tables, passent du blanc livide au vert pomme pour terminer par une touche de rouge sang. Autant vous dire que je l'ai bien senti son pied quand il nous a foutu dehors !
Mais hors de question d'abandonner ! Avec Ethan, un bon copain de soirée et de coups tordus, nous nous somme dirigés vers le Chaudron Baveur pour piquer deux ou trois bouteilles en plus. Je vous laisse imaginer la scène : moi et Ethan courant entre les tables, le patron à nos trousses, attrapant des bouteilles et des verres au passage, le tout en rigolant comme des baleines attardées...

Nous nous retrouvons dans le château, à rire, à chanter ( ou quelque chose qui y ressemble ), bref, du grand n'importe quoi ! Mais quelque chose m'empêche d'apprécier le bonheur au complet. Je m'exclame entre deux hoquets à l'adresse du serpentard :

"Hé, Ethan, c'est dégueulasse que ce soit toi qui porte les bouteilles et moi les verres ! T'as intérêt à m'en laisser un peu, sinon ça va barder !"

C'est vrai quoi, je vais pas me laisser marcher sur les pieds quand même. Surtout dans ce domaine là, hé hé...
Mais Ethan n'a pas l'air de m'entendre, il est plus occupé à se la jouer Rock Star sur l'herbe du parc...
J'essaye de le rejoindre mais la progression n'est pas très efficace : je finis à plat ventre sur l'herbe, à ramper vers lui en essayant de tenir les DEUX verres entre les dents.

Soudain, je vois le serpy se relever et faire apparaître une banderole. Il s'écrit :

- "Serpy Attack, Serpentards au pouvoir !" Heey Sera viens voir j'ai écris !

Ma vision troublée par l'abus d'alcool arriva néanmoins à visualiser ce chef d'oeuvre. Enfin, chef d'oeuvre, c'est vite dit : une écriture tremblotante complètement penchée, signe de l'état de son écrivain... Je lui dis :

"Attends, attends, il faut abso-lu-ment qu'on rajoute des petites fleurs et des petits coeurs verts. Je tente d'arriver vers toi et je te fais ça !"

Au bout de cinq minutes de zig-zag incontrôlés, je parvenais enfin à sa hauteur. En levant ma baguette, je me mis à dessiner. On peut appeler ça de l'art moderne : des sortes de formes vagues que l'on discerne à peine... Bref, magnifique !
Mais Ethan était déjà parti sur un autre chantier, tentant d'accrocher la banderole. Un vrai singe !

Je profitai de ce moment d'inattention de sa part pour m'enfiler une gorgée de Whisky à même la bouteille. Je me sentais déjà revivre... ou pas !
Tout d'un coup, j'entendis une détonation qui me fit sursauter. La bouteille me tomba des mains et le liquide se répandit sur le sol. Zut ! On était condamnés à finir la soirée avec seulement une seule bouteille... A moins que dans la cuisine du château... Harry Potter RPG

- Déflagration Deluxe ! Les meilleurs feux d'artifices de chez Weasley.
-Tu l'as dit ! Et d'une super belle couleur en plus ! Avec ça, on va réveiller tout le monde et faire une fête d'enfer !

Ethan s'allongea dans l'herbe. J'évitai de l'imiter, de peur de ne plus pouvoir me relever. Il s'écria soudain :

- Sera tu trouves pas qu'il manque encore une petite touche de couleur ?
-Tu l'as dit ! Et pas qu'une touche si tu veux mon avis ! Tu crois qu'ils servent à quoi tous ces arbres ? Faut les décorer, nom de Dieu ! Allez, un petit verre et au boulot ! On commence par les loupiotes sur ce sapin là ! Une, deux, une, deux !"

Je lui prenais le bras et tentai de le relever de toutes mes forces pour qu'il m'aide. Pas question que je sois seule dans cette lourde tache ! Mais, comme on allait le constater par la suite, ce n'était pas la main d'oeuvre qui allait manquer Harry Potter RPG !
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Williams
◊ Chercheur de Ronflak Cornu ◊
avatar

☞ Copyright : Obsession27
☞ Dispo pour rp : Yeep (:

Masculin Messages : 131
Date d'inscription : 29/12/2011
Gallions : 711

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : //

MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Dim 1 Jan - 21:02

    Toujours allongé par terre, le Serpentard tourna la tête en sentant une odeur d'alcool encore plus forte provenant de l'herbe, à quelques centimètres à côté de lui. Il se tourna et remarqua le whisky sur le sol. Elle l'avait laissé tomber ! La voix de Sera lui chassa la mauvaise pensée de passer la fin de soirée avec une seule et unique bouteille d'alcool. Réveiller tout le monde. Pas la peine d'aller les chercher dans leurs salles communes et les tirer de leur lit, les étudiants ont sans doute entendu leurs cris et leurs feux d'artifices. Une fête ? Oh oui, une fête !

    - Tu l'as dit ! Et pas qu'une touche si tu veux mon avis ! Tu crois qu'ils servent à quoi tous ces arbres ? Faut les décorer, nom de Dieu ! Allez, un petit verre et au boulot ! On commence par les loupiotes sur ce sapin là ! Une, deux, une, deux !

    La Serpentard qui essayait tant bien que mal de le relever était bien partie pour redécorer tout le parc, et ça entièrement ! Une fois debout ce qui pris plusieurs longues secondes, Ethan fit une petite inspection de sa tenue. Une chemise censée être blanche mais cependant couverte de tâches à cause des boissons et des verres qui lui avaient échappés aux Trois-Balais, et un jeans délavé qui aurait pu servir à nettoyer les cachots après sa glissade dans l'herbe. Quoi de plus classique ? Il se tourna vers la Taylor en rigolant et hoquetant, n'arrivant même pas à aligner deux mots l'un à la suite de l'autre.

    - Les arbres, ça sert qu'à une chose, me faire monter sur un banc pour me casser la figure ! Et tu sais quoi en plus vu ma tenue, je suis sexy comme un dieu !

    Il leva la bouteille de xérès, oh dernière qu'il leur restait et ouvrit la bouche. Il laissa couler le liquide le long de son visage et seulement quelques gouttes arrivèrent jusqu'à sa bouche suite à son ivresse. Il s'arrêta puis renversa la boisson sur Sera en rigolant. Le jeune Williams désigna alors la tache sur la Taylor.

    - Et regarde, on dirait que t'as fait pipi ! T'as voulu imiter une Poufsouffle devant un Serp ?!

    Sa propre phrase le fit rire à en pleurer. Quand il buvait, le Vert et Argent avait tendance à perdre le peu de maturité qu'il lui restait en temps normal. Il sortit sa baguette magique et d'un "accio" amena plusieurs lampions jusqu'à lui et Sera. Il en fit voler quelques unes jusqu'au sapin, qui étincelait désormais de vert. Il se sentait encore plus fier de sa maison. C'était de loin le meilleur nouvel an de toute sa vie, même si il n'allait certainement se rappeler que de quelques trucs le lendemain. Il jeta un coup d’œil à la bouteille, il n'allait quand même pas finir sa soirée à boire du jus de citrouille, il en était hors de question ! D'un coup, il fut comme plus fort et se dirigea vers un arbre, muni de lampions dont les anses jonchaient autour de ses poignets. Il se mit à grimper tant bien que mal et prit place sur une des branches. 'Tan resta quelques secondes immobiles, en regardant les quelques feux d'artifices qui continuaient de voler dans le ciel et leur propre chef-d’œuvre qui méritait au moins une centaine de photos et la Une de la Gazette pendant 3 éditions. Il se leva sur la branche en s'agrippant, si il tombait, il finirait à l'infirmerie, nul doute.

    - J'ai l'impression de voleeeer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16266-ethan-williams-is-here http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16271-liens-d-ethan
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Mer 4 Jan - 20:12

- Les arbres, ça sert qu'à une chose, me faire monter sur un banc pour me casser la figure ! Et tu sais quoi en plus vu ma tenue, je suis sexy comme un dieu !

Moi qui tenait difficilement sur mes deux cannes, sa phrase eut tôt fait de m'achever. Je me retrouvais par terre, pliée en deux, en le désignant du doigt sans cependant pouvoir articuler une seule parole ! Quand la crise fut passée, je tentai de reprendre mon souffle et je m'exclamai :

-Sexy comme le Dieu des Serpy...llères ! Oh, punaise, elle était nuuuulle celle-là !

C'est fou le débit de jeu de mots idiots qu'on sort à la minute quand on est bourrés... Mais bon, c'est vrai qu'il avait pas trop fier allure avec l'état de ses habits ! Enfin, j'étais pas très bien placée pour faire des commentaires : à force de tomber dans la gadoue ( le parc était rempli de boue à cause des pluies passées ) j'étais devenue brune-caca-d'oie et mes habits avaient un peu perdus de leur éclat... C'est sûr qu'on était beaux !

Il porta la bouteille de xérès à sa bouche et en mit la moitié à côté : si je savais pleurer sur commande, je l'aurais fait. Mais je n'avais rien à dire, j'avais fait tombé la bouteille de Whisky...
Je sentis bientôt un liquide froid gicler sur moi. Je poussai un cri et attrapai mon t-shirt pour m'essuyer le visage : il puait l'alcool ! Vive le parfum ! Et Ethan de rajouter :

- Et regarde, on dirait que t'as fait pipi ! T'as voulu imiter une Poufsouffle devant un Serp ?!
-Ouiiiii, t'as tout compris ! Dis donc, l'expression artistique n'a plus de secret pour toi ! Alors, je l'ai cet oscar de la meilleure actrice, dis dis dis ??

Et j'explosai de rire ( pour la millième fois de la soirée ).
Mais trêve de plaisanterie : il fallait passer aux choses sérieuse : l'installation des lampions ! D'un accio, des dizaines de petites ampoules ( devinez la couleur ) vinrent se poser sur un sapin. Je m'exclamai :

"Heureusement que tu te souviens de la formule, perso je sais plus comment faire voler une plume... On souffle dessus en criant Abracadabra ?"

En parlant de voler : en voilà un qui s'y croie. Accroché autour de sa branche, Ethan s'écrie :

- J'ai l'impression de voleeeer.

Je me mis à tourner autour de l'arbre en imitant un oiseau et en hurlant :

"Cui cui cui...I believe I can fly... Cui cui cui !"

Ethan restait accroché a sa branche : il me vint alors une idée lumineuse, digne du plus grand drogué du coin. Je me mis sous la branche en question, levai mes deux bras vers Ethan et lui demandai avec un petit air de supplication :

"Tu me fais faire la balançoire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Williams
◊ Chercheur de Ronflak Cornu ◊
avatar

☞ Copyright : Obsession27
☞ Dispo pour rp : Yeep (:

Masculin Messages : 131
Date d'inscription : 29/12/2011
Gallions : 711

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : //

MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Ven 6 Jan - 15:12

    Sera tomba par terre tellement elle rigolait et lui lâcha une blague qui au fond, ne rattrapait pas vraiment celles d'Ethan, mais du genre toute aussi pourrie.

    - Le Dieu des Serpyllères c'est mieux que rien !

    Quand il eut fini de l'arroser avec la bouteille d'alcool, la Taylor demanda si elle pouvait recevoir l'oscar de la meilleure actrice. Il ne lui répondit pas de suite, ayant une toute autre idée en tête.

    - Si c'est pas une plume en métal, t'as beaucoup de chances de la faire voler en soufflant, tu sais.

    Toujours assis sur l'arbre, le Williams attrapa quelques lampions et les accrocha une branche plus haut, quelques unes autour du tronc et à ses pieds. Ensuite, il fouilla dans la poche de son pantalon, et en sortit une paire de lunettes de soleil, qu'il avait prise juste avant de partir pour fêter le nouvel an en compagnie de son amie. Il les plaça sur le bout de son nez, de son expression débile et fixa la Serpentard, qui n'avait rien d'autre à lui dire que "Tu me fais faire la balançoire ?". Il attrapa les mains de la Verte & Argent tout en s'asseyant sur l'arbre. Le jeune homme la balança en rigolant.

    - Et l'oscar de la meilleure actrice de ce début d'année est décerné à... SERA TAYLOR !

    Ses lunettes glissèrent de son visage et atterirent sur l'herbe du parc. Tellement excité et écroulé de rire, il sentit son corps basculer au dessus de la branche, lâchant la Vipère au passage. Il ne vit plus grand chose hors mis du noir tout autour de lui, ressentant une douleur au niveau du bras. Grâce à tout ce qu'il avait bu, il ne ressentait pas plus que ça la douleur, mais c'était sur que quelque chose n'allait pas. Il était mi-assis mi-couché, n'arrivant pas à se relever totalement. Il n'allait quand même pas finir à l'infirmerie en cette nuit géniale !

    - Je crois que je me suis cassé quelque chose. Y a intérêt que tu me laisses pas en tête à tête avec la taupe qui sert d'infirmière !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16266-ethan-williams-is-here http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16271-liens-d-ethan
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Ven 6 Jan - 18:45

Pour lui le Dieu des Serpyllères c'est mieux que rien ? Bon, mais c'est bien parce qu'il y a "Serpy" dedans !

- Si c'est pas une plume en métal, t'as beaucoup de chance de la faire voler en soufflant, tu sais.

Je me pris le menton entre les mains et fis mine de réfléchir intensément. Je lui dis d'une voix éteinte :

-Mmh... t'es sûr de toi ?

Lamentable. Mais j'ai une excuse de la mort qui tue : je viens de reprendre une gorgée de xérès. Le pauvre, il faut pas le laisser seul dans l'herbe, abandonné, ce serait abominable de notre part, nous ses amis de toujours...

Ethan accepta de me faire faire la balançoire. La partie encore clean de ma tête manifesta son mécontentement, mais le côté fêlé eut le dessus et je poussai un cri de joie ( au moins ) quand il se mit à me balancer ( ou plutôt à me faire remuer un peu dans tous les sens, le sens du mot droit n'est pas dans le vocabulaire du bourré ). Je l'entendis s'exclamer :

- Et l'oscar de la meilleure actrice de ce début d'année est décerné à... SERA TAYLOR !
-Oh, Ethan, je sais pas quoi dire, je... c'était tellement imprévu que... les mots me manquent, je suis émue à un point !

Mais le jury, en guise de félicitation fit tomber ses lunettes de soleil ( c'est au cas où l'éclat de la lune deviendrait trop fort ) par-terre, puis tomba lui-même, me lâchant au passage. Je fus tellement surprise que je n'eus pas le temps d'amortir ma chute et je tombai dans une position très élégante : sur le dos, les deux jambes en l'air. Heureusement que le sol n'était pas trop bas, je m'en serai souvenu sinon...

Je me retournai vers Ethan, en lui criant dessus, sans prêter cas de son état ( tomber d'une branche haute de deux mètres, ça arrive tous les jours, pas la peine d'en faire un drame ! ) :

"T'es vraiment nul, hein ! Tomber de la scène en plein milieu de la cérémonie de remise des prix !
- Je crois que je me suis cassé quelque chose. Y a intérêt que tu me laisses pas en tête à tête avec la taupe qui sert d'infirmière !
-L'infirmière ! Tout de suite les grands mots ! Non mais sérieux, tu dois avoir un bleu au pire, pas besoin d'en faire un drame quoi !

Je remarquai alors que son bras formait un drôle d'angle. Je me mordillai la lèvre en lui disant :

-Bon, ok pour te tenir compagnie ! A une condition : tu vas chercher des bouteilles de vins à la cuisine du château ! Et tu te débrouilles pour les porter avec un bras. On appellera l'infirmière si ces bouteilles te retapent pas. Fais moi confiance, c'est le meilleur médicament !"

Je lui adressai un sourire angélique. Dans un accès de générosité, il se peut que je vienne avec lui, pour ramener deux fois plus d'alcool. Pas conne !
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Williams
◊ Chercheur de Ronflak Cornu ◊
avatar

☞ Copyright : Obsession27
☞ Dispo pour rp : Yeep (:

Masculin Messages : 131
Date d'inscription : 29/12/2011
Gallions : 711

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : //

MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Mar 17 Jan - 18:45

    Ethan se mordait la langue pour éviter de gémir de douleur qu’il sentait monter en lui tandis que Sera essayait de le réconforter comme elle le pouvait même si ce n’était pas vraiment réconfortant de l’entendre dire qu’il devra se débrouiller pour aller faire l’inventaire de bouteilles. Avec un bras ?! S’il n’était pas dans un état aussi avancé il n’aurait pas accepté, mais bon, au point ils en étaient tous les deux ! Malgré les quelques bribes qu’il lui restait, le Williams doutait fort que l’alcool allait le remettre sur pied.

    - Je prends deux bouteilles comme je peux, puis tu m’emmènes à l’infirmerie !

    Il essuya sa main sur son pantalon, ce qui laissa une petite tâche brunâtre du au sang qui coulait d’une petite écorchure sur l’un de ses doigts. La Taylor lui sourit, elle avait intérêt à pas le lâcher ! Les Serpentards avaient beau être sadique, il espérait un peu de compassion. Il se releva comme un vieux de 70 ans minimum ( ! ) puis fit quelques pas avant de s’écrouler à moitié à peine deux mètres plus loin.

    - J’y arriverais paaaas.

    Le Vert & Argent n’était pas quelqu’un de très sportif et courageux quand il était mal au point, il préférait qu’on prenne bien soin de lui. Combien de temps allait-il prendre pour arriver jusque là ? Une heure au moins ! Sans penser aux escaliers… Ah, les escaliers… Quelques dizaines de minutes plus tard, il se rendit bien compte qu’il était beaucoup plus loin malgré tout ce qu’il s’était passé. L’infirmière allait l’adorer, sale, qui pue l’alcool, le rêve de s’occuper d’un patient comme lui.

    - La prochaine fois, je fume un coup pour sentir encore meilleur huhu ! D’ailleurs on est où je vois rieeeen ? Dans la cuisine ?

    Ce n'était d'ailleurs même plus la langue qu'il se mordait, mais carrément ses lèvres. Allait-il au moins lui en rester quand il arrivera à destination ? Il n'osa même pas penser à l'idée d'une absence de bouteilles.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16266-ethan-williams-is-here http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16271-liens-d-ethan
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Mer 18 Jan - 11:56

- Je prends deux bouteilles comme je peux, puis tu m’emmènes à l’infirmerie !
-Marché conclus !

Je tendis ma main vers la sienne afin de sceller notre accord de la mort qui tue. Mais quand je vis une tache rouge sur son pantalon à l'endroit où il s'était essuyé, je me ravisai bien vite : entre les lambeaux de vêtements, la terre et la boue, et si on rajoutait le sang en plus, on aurait pu faire croire que durant cette nuit agitée nous avions combattu les forces du mal avec acharnement et détermination, ils auraient tous gobés !
Ethan essaya de se relever, sans aucun succès. Je me dis qu'il serait peut-être de bon ton de l'aider, mais le doute m'envahit : en effet, il aurait été dommage de lui agripper son bras cassé et de tirer de toutes mes forces dessus pour le mettre debout ! Mais j'hésitais : était-ce le bras gauche tout taché de sang, ou le bras droit nickel chrome ? Je n'arrivais pas à me décider, l'action "logique" de mon cerveau avait été décoché par l'ordinateur central, sans doute noyé par un étrange liquide...

Il réussit néanmoins, après pas mal d'efforts, à se tenir sur ses jambes ( enfin, c'est un grand mot ! ), sans avoir nécessité de ma précieuse aide... On se demande pourquoi ! Je tapais dans les mains, tel un général qui encourageait sa troupe... décimée par une explosion d'obus ! Je marchais d'une allure régulière, certes en zigzaguant légèrement, mais en avançant d'un bon pas. Quand j'arrivais devant la porte de cuisine, à seulement cinq minutes de notre point de départ, je m'exclamai :

"Ça y est Ethan, le plus dur est passé ! On prend ce dont on a besoin, et on file chez l'infirmière, ok ?"

Pas de réponse. Je me retournai, prête à le découvrir à plat ventre sur le carrelage, dans un dernier geste de pitié, expirant pour la dernière fois... Sauf que je ne le découvrais pas du tout. Je rebroussais chemin, et revenais bientôt à la case départ. Je le trouvai par terre, gémissant :

- J’y arriverais paaaas.

Levant les yeux au ciel et poussant un soupir exaspéré, je l'aidais et au bout de dix minutes, nous nous retrouvions devant LA porte. Celle qui nous séparait du plaisir infini !

- La prochaine fois, je fume un coup pour sentir encore meilleur huhu ! D’ailleurs on est où je vois rieeeen ? Dans la cuisine ?

Je me tapai le front avec ma main : mais bien suuuur ! Comment avions-nous pu oublier une chose si importante ? Le paquet de clopes, l'outil indispensable pour une soirée réussie ! Je regardai Ethan avec une mine désolée : me le pardonnerait-il un jour ?

-Bingo ! En plein dedans ! Youuuhouuu, y'a quelqu'un ??

Je cherchai à taton l'interrupteur, que je ne trouvai évidemment pas ! Prenant ma baguette, je fis apparaître par un miracle absolu une petite source de lumière au bout de celle-ci. Ne restai plus qu'à trouver l'endroit où ces égoïstes cachaient les bouteilles ! Ethan me laissa faire, se reposant un peu, ce qu'on pouvait comprendre. Mais alors que je mettais la main sur le butin, je vis apparaître sous mon nez un elfe de maison. Sous l'effet de surprise, je poussais un cri strident et me précipitais vers la sortie : sauf que je fus arrêtée au beau milieu de ma fuite par le pied d'une table. Résultat des courses : des oeufs sur mes cheveux, et un reste de bouillon bien chaud ! La lumière se fit autour de moi et je distinguai le petit elfe penché vers ma charmante personne, légèrement inquiet. Je me redressai aussi dignement que le permettait mon état et hurlai à l'attention du petit être :

"TOI !! Pas un mot à personne, sinon tes jours s'arrêtent ici !! Va me chercher quatre bouteilles d'alcool fort, et plus vite que ça !"

Il eut un léger mouvement d'hésitation qui disparut bien vite quand je levai une louche au dessus de ma tête dans l'attention de le frapper ( formidable tableau, je t'attends David ! ). Il se précipita et nous repartîmes Ethan et moi, les bras chargés de bouteilles ( dans un élan de sympathie, j'en pris trois ) direction une nouvelle aventure : l'infirmerie !
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Williams
◊ Chercheur de Ronflak Cornu ◊
avatar

☞ Copyright : Obsession27
☞ Dispo pour rp : Yeep (:

Masculin Messages : 131
Date d'inscription : 29/12/2011
Gallions : 711

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : //

MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Jeu 19 Jan - 18:20

    Sera tapait dans ses mains comme pour encourager le Serpentard qui était presque à bout à ce niveau là. Depuis qu’il avait parlé de cigarettes, Ethan n’arrêtait pas de penser à ça. Quand il était mal au point, il avait toujours eu une envie de faire des conneries de ce genre, encore plus que d’habitude. On ne pouvait pas le considérer comme un fumeur, mais tout le monde avait ses vices ! Son plus grand était d’ailleurs qu’il manquait parfois de maturité. Il se disait juste qu’il fallait qu’il vive sa vie, parce que pour lui, il n’en avait qu’une. Il regarda la Verte & Argent en rigolant, son humeur pouvait tellement changer vite, parfois même en quelques petites secondes.

    - T’imagines, avant de me réincarner en Ethan, j’étais un Niffleur.

    Il se tordit littéralement de rire et quelques larmes coulaient au bord de ses yeux verts luisants reptiliens. Le Williams leva la tête pour apercevoir la porte de la cuisine, miracle. La Taylor alluma à l’aide de sa baguette et un elfe apparut devant eux. La jeune femme cria très fort et très aigu, le genre de cri de fille ce qui semblait logique mais à percer les tympans. Pourtant, il était déjà assez arrangé comme ça non ? Comment elle n’avait pas pu deviner qu’un elfe pourrait s’y trouver, c’était quand même leur cuisine au départ ! On entendit un gros boom et Sera devenu une omelette bien dégueulasse en géant. C’était trop pour lui, ce n’était même plus des larmes de rire mais des rivières qui coulaient. ‘Tan commença à se tordre dans tout les sens, n’arrivant même plus à respirer. Il fut stoppé dans son élan par Sera qui lui donna une bouteille. Elle garda les trois autres, apparemment par pitié. L’infirmerie, ça allait pas être un jeu d’enfant. Ils se dirigèrent en faisant beaucoup de bruits pour deux élèves censés être dans leur dortoir depuis quelques temps. Car même si c’était un jour de fête, le personnel avait imposé un couvre-feu. Certainement pour éviter que quelques uns n’aient le temps de se noyer dans l’alcool… Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent à l’infirmerie. Le Brun n’entra pas tout de suite et ouvrit tant bien que mal sa bouteille à une main.

    - Alors, je trinque pour tout ceux qui passent une nuit seule, les cas désespérés solitaires, les gens des autres maisons qui ont pas eu de chance lors de la répartition et tous les Boursouflets battus ou écrasés par des grosses fesses toutes grasses.

    Ne laissant même pas le temps à son amie de placer un mot, il porta la bouteille à sa bouche et but une longue et grande gorgée. Il hoqueta fortement en s’appuyant contre la porte de l’infirmerie. Une fois cette porte passé, il ne pourra très certainement plus boire, sauf si l’infirmière est très gentille, aveugle et sourde. Et qu’elle n’a pas le sens de l’odeur, parce que vu ce qu’il puait.

    - Bon, allons-y !

    Il entra dans la pièce. Personne hors mis un Serdaigle qui tentait tant bien que mal de dormir sur un lit tout au fond. Comment avait-il pu se blesser sans même aller à leur fête ?! Ethan le dévisagea puis s’assit sur un des lits blancs. Il regarda tout autour de lui, où était donc cette infirmière ?

    - Sera, tu peux aller chercher l’infirmière ? S’il te plaaaaaaait.

    Le Serpentard essaya de faire charmeur avec ses cheveux ébouriffés et son teint rougeâtre. Ca pourrait toujours marcher, on ne sait jamais !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16266-ethan-williams-is-here http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16271-liens-d-ethan
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   Jeu 2 Fév - 13:12

Vers le chemin de l'infirmerie, je me remémorai les paroles d'Ethan, que, dans mon envie d'obtenir les bouteilles au plus vite, j'avais légèrement fait passées à la trappe...

- T’imagines, avant de me réincarner en Ethan, j’étais un Niffleur.

Je dévisageais désormais Ethan d'un air avide. Qui sait, peut-être avait-il lui-même amassé des tas d'or et que le trésor se trouvait quelque part enfoui ? Et peut-être se souvenait-il même de l'endroit de la cachette ? J'en voulais à Ethan d'être devenu Ethan. J'aurais préféré le connaître sous son ancienne forme de chercheur d'or, cela aurait été dix fois plus bénéfique pour mon honnête personne ! Je l'aurais adopté, je l'aurais éduqué en tant que Niffleur Professionel, je lui aurais même fait faire des petits pour que eux-mêmes me ramènent des tas de pièces dans mon superbe château en cristal ! Mais non, à la place j'ai un alcoolique ( ce que je ne suis pas du tout d'ailleurs ) de surcroît blessé ! Bouarf, remarque, il faut accepter son destin, je sais très bien qu'Ethan-Niffleur serait mort au bout d'une semaine parce que j'aurais oublié de le nourrir...

- Alors, je trinque pour tout ceux qui passent une nuit seule, les cas désespérés solitaires, les gens des autres maisons qui ont pas eu de chance lors de la répartition et tous les Boursouflets battus ou écrasés par des grosses fesses toutes grasses.

Sur ceux, il s'enfila une bonne partie de la bouteille. Je tapais dans les mains d'un air joyeux, débouchais une autre bouteilles avec les dents ( très gracieux comme geste ) et but à longues goulées. Il fallait en effet prendre des réserves : pas sur que l'infirmière accepte beaucoup l'alcool dans son antre !

- Bon, allons-y !
-Banzai !

Dernier cri de guerre avant le supplice. Je jetais un dernier regard morne aux chères bouteilles et, après une longue réflexion, j'en cachai une sous mon pull. On ne savait jamais, l'infirmière pourrait avoir le dos tourné assez longtemps pour que nous en profitions pour nous soulager ! Et puis, si elle me demandait quelle était cette chose sous mon pull, j'avais une excuse de tonnerre : j'attendais un enfant d'un tiroir, c'est pour cela qu'il avait une forme rectangulaire !

Je vis une forme sur le lit du fond, mais ne m'en préoccupais guère, cherchant des yeux l'infirmière tandis qu'Ethan prenait place sur un des lits.

- Sera, tu peux aller chercher l’infirmière ? S’il te plaaaaaaait.
-Ça, tu peux toujours rêv... Attends, notre cher serdaigle du fond... Je sens qu'il a une envie folle de faire de l'exercice !

Sur ce, je me dirigeais vers le pauvre malade et lui sautais quasiment dessus :

"Coucouuuu, mon vieux ! J'ai un super marché à te proposer : tu te remues le popotin, tu vas nous chercher le petit chaperon blanc et en échange, je ne te demanderai qu'à faire la moitié de mes devoirs ! Avoue que t'as de la chance d'être tombée sur moi aujourd'hui !"

Il me regardait avec des yeux hagards, un peu chamboulé par ce flot de paroles qui venaient le troubler durant son demi-sommeil. Un énorme pansement lui couvrait la moitié de sa tête : il avait sans doute dû se prendre un bon coup sur le terrain de quidditch ! Il répondit d'une voix éteinte, sans se rendre de l'horreur que me procurait sa phrase :

-Ouais...bof...
-Comment ça, "bof" ??

J'avais crié sans m'en rendre compte, mes émotions étaient augmentées par 10 sous l'effet de l'alcool. Le blessé, tout d'un coup, tomba sur son oreiller et se mit à ronfler, sans doute assommé par les rejets d'alcool de mon haleine. Avant que je n'aie eu le temps de le réveiller, une porte que je n'avais pas remarqué s'ouvrit à la volée, dévoilant l'infirmière en robe de chambre.

"Quel est donc tout ce bruit ?!
-Madaaaame ! Y'a Ethan,en voulant rattraper sa branche, il est tombé de ses lunettes ! Il souffre beaucoup, il va sans doute mourriiiiir !"

Au moins.
En voyant l'air ahuri de l'infirmière, je me mis à me tordre de rire. Finalement, c'est pas si mal ici !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)   

Revenir en haut Aller en bas
 
D&co Serpy Attak: Le ravage du Nouvel An (Ouvert à tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϞϞ RPG : La Prestigieuse Ecole de Magie, Poudlard ϞϞ :: ϞϞ Extérieur de Poudlard ϞϞ :: Le Parc-
Sauter vers: