Entre femmes de l'Ordre [FE]
    Cher visiteur,

    Tu viens de pénétrer dans une zone de quarantaine!! Tout le monde peut entrer, mais sortir d'ici est impossible. Ainsi, tu n'as plus d'autre choix que de t'inscrire mais attention !! Les membres de ce forum sont fou, psychopathe et complètement atteint de la cervelle, fan de ship, bizarre... Le staff de ce forum aime le sang, les morts et le sadisme... Cher visiteur, si tu es un minimum drôle et déluré, alors les personnes composant Deathly Hallows sont tes amis!!

    De toute façon tu n'as plus le choix, tu es contaminé, tu es perdu... Tu vas bientôt devenir toi aussi un ADC (Atteint De la Cervelle) et ça ne se guérit pas alors n'attend plus, et inscris-toi."


    On est pas obligé d'être fan d'Harry Potter pour s'inscrire sur ce forum. :-) Laissez nous notre chance, vous verrez qu'on est pas méchant. ̿ ̿̿'̿'̵͇̿̿з=(•̪●)=ε/̵͇̿̿/'̿'̿̿̿ ̿ ̿ ̿



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre femmes de l'Ordre [FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Wolfgang Lewis
◊ Scroutt à Pétard explosif ◊
avatar

☞ Copyright : Valingaï
☞ Dispo pour rp : Yes ! =D

Féminin Age : 19
Messages : 427
Date d'inscription : 18/09/2011
Gallions : 794

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Tia J. Delestrade

MessageSujet: Entre femmes de l'Ordre [FE]   Mer 21 Sep - 13:26

Entre femmes de l'Ordre


Fleur se mit en position assise sur son lit, agacée. Dans sa maison, la Chaumière au Coquillages, une charmante bicoque au bord de la mer, à l'intérieur de sa chambre en somme joliment décorée, assise dans un grand lit, seule, Fleur ne trouvais pas le sommeil. Après tout, c'était compréhensible. Comment voulez-vous dormir tranquillement en sachant que votre mari, membre de l'Ordre du Phœnix tout comme vous, était en mission, entrain de risquer sa vie pour que la Lumière triomphe, depuis déjà une semaine. Bill n'était jamais partit aussi longtemps, et Fleur sentait l'inquiétude montait de plus en plus.

Elle passa une main dans ses cheveux, puis sortit du lit. Elle glissa ses pieds dans deux chaussons bien chauds, et si dirigea vers la salle de bain, attrapant au passage sa baguette sur la table de chevet. Elle alluma la salle d'eau d'un coup de baguette, et se posta devant le grand miroir, suspendu au dessus d'un lavabo finement décoré. Elle lança un Tempus avec sa baguette, et regarda l'heure s'affichait. 2H00. Super. Elle allait encore passer une nuit blanche. Elle tourna ensuite ses yeux vers le miroir, découvrant sa mine effroyable. Cela faisait trois jours qu'elle n'arrivait pas à dormir, et son visage montrait clairement son manque de sommeil. Elle n'arrivait pas à dormir si elle n'était pas dans les bras de Bill, car d'horribles cauchemars la réveillait à chaque fois. Ils étaient tous différents, mais la fin restait la même : sa famille, ses amis, Bill, mourrait devait ses yeux, et elle n'y pouvait rien. Et à chaque fois, un rayon vert se dirigeait vers elle puis...puis elle se réveillait.

Fleur inspira profondément, et fixant ses yeux dans le reflet de son visage dans le miroir, elle attrapa une brosse à cheveux et se mit à peigner ses longs cheveux blonds qui lui tombait au niveau des reins. Elle aurait put le faire d'un sort, bien sûr, mais se coiffer la détendait toujours. De toute manière, elle ne pourrait pas dormir. Ça lui prit bien 15minutes avant qu'elle ne soit satisfaite de sa chevelure. Elle fortifia leur lissage d'un sort, puis les protégea contre l'eau. Elle alluma ensuite la douche, se déshabilla, et glissa à l'intérieur. C'est vrai que c'était bizarre de se doucher après s'être coiffer, mais elle n'avait pas envie de se laver les cheveux, alors c'était mieux. Et puis elle faisait comme elle voulait, elle était seul chez elle. Elle ressortit 10 minutes plus tard, et se sécha. Puis elle se dirigea, en tenue d'Ève, vers la commode de la chambre. Elle attrapa des sous-vêtements en dentelles blancs, qu'elle enfila rapidement. Elle prit ensuite une robe blanche en laine, avec manche longue et col roulé, lui arrivant à mi-cuisse. Une fois vêtu, elle retourna dans la salle de bain, se maquilla légèrement, rajusta sa coiffure, puis ressortit, éteignant la lumière au passage. Elle fit pareil lorsqu'elle sortit de la chambre, ainsi que lorsqu'elle quitta la Chaumière.

Une légère brise lui chatouilla le visage, et Fleur marcha, dans le sable, pied nus, le long de la plage. Elle écouta le bruit de la mer, et se dit que si Bill savait qu'elle sortait ainsi en pleine nuit, elle aurait droit à une mémorable engueulade. Il était un peu trop protecteur, des fois, elle n'était pas en sucre non plus ! Enfin bon, elle n'allait pas non plus sans plaindre.

Après 5 minutes de marche, elle s'assit sur le sable, faisant fit des grains de sable s'accrochant à sa robe, elle les enlèverait d'un sort. Ainsi assise, elle regarda les étoiles, au loin, au niveau de la ligne d'horizon, juste au dessus de la mer. Elle songea à son mari, à sa famille, ses amis de France et d'Angleterre. Elle se demanda ce qu'Harry et ses deux amis faisaient, à la mission de Bill, à sa petite sœur, resté avec ses parents. Elle lui manquait, sa petite Gabrielle. Elle aimait bien lui apprendre différentes façon de se coiffer, de se maquiller, ou de tout simplement papoté de tout et de rien autour d'une tasse de chocolat chaud fumant. Peut-être même qu'elle avait un petit-ami, qui sait, à ses doux ans, Fleur en avait déjà eu 2. Le charme des Vélanes aidant énormément, bien sûr.

Soudain, la Française entendit une branche craquer. Elle se releva et se retourna à la vitesse de l'éclair, pointant sa baguette vers la personne qui avait fait ce bruit. C'était une fille, à tout point de vue, mais la nuit l'empêchait de voir son visage. Le cœur de la blonde battait à tout rompre, et elle pria que ce ne soit pas une Mangemorte, ou tout autre personne malfaisante. Mais l'endroit où elle était étant protéger par un sortilège de dissimulation, seul des membres de l'Ordre, même si il n'était jamais venu ici, pouvait trouver cet endroit.

Mais il valait mieux être trop prudent que pas assez.


« -Qui êtes-vous ? »

Ses yeux fixés sur l'intruse, sa baguette pointée dans la même direction, elle attendit la réponse à sa question posée d'une voix froide.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16087-wolfgang-lewis-n-ayons http://www.deathly-hallows-rpg.com/t16156-si-vous-n-avez-pas-peur-entrez-donc-dans-ma-cage#166217
 
Entre femmes de l'Ordre [FE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϞϞ RPG : Le Monde Magique de Harry Potter ϞϞ :: ϞϞ Les Habitations ϞϞ :: Chaumière aux Coquillages-
Sauter vers: