Retrouvailles [FE]
    Cher visiteur,

    Tu viens de pénétrer dans une zone de quarantaine!! Tout le monde peut entrer, mais sortir d'ici est impossible. Ainsi, tu n'as plus d'autre choix que de t'inscrire mais attention !! Les membres de ce forum sont fou, psychopathe et complètement atteint de la cervelle, fan de ship, bizarre... Le staff de ce forum aime le sang, les morts et le sadisme... Cher visiteur, si tu es un minimum drôle et déluré, alors les personnes composant Deathly Hallows sont tes amis!!

    De toute façon tu n'as plus le choix, tu es contaminé, tu es perdu... Tu vas bientôt devenir toi aussi un ADC (Atteint De la Cervelle) et ça ne se guérit pas alors n'attend plus, et inscris-toi."


    On est pas obligé d'être fan d'Harry Potter pour s'inscrire sur ce forum. :-) Laissez nous notre chance, vous verrez qu'on est pas méchant. ̿ ̿̿'̿'̵͇̿̿з=(•̪●)=ε/̵͇̿̿/'̿'̿̿̿ ̿ ̿ ̿



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles [FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Retrouvailles [FE]   Sam 27 Aoû - 19:20

Tia était en vacances. Et elle s'ennuyait. Assise dans son fauteuil vert émeraude favoris, près de la cheminée, elle...et bien elle glandait. Elle s'était octroyée une semaine de vacances, sa dernière mission l'ayant épuisée, mais elle se demandait si c'était une si bonne idée finalement. La jolie brune soupira une nouvelle, puis posant ses mains sur les accoudoirs pour s'aider, elle se leva. Elle allait fouiller dans les cartons. En effet, dans son grenier, se trouvait entassés des dizaines et des dizaines de cartons, retraçant toute son enfance et son adolescence. Pas qu'elle tenait particulièrement à ses souvenirs, mais quand elle avait commencé son mêtier, elle avait occulté tout son passé. Et elle l'avait tellement bien fait qu'elle ne avait oublié énormement de choses. Et il devait bien y avoir deux ou trois trucs importants, dans le tas de choses qu'elles avait zappé de son esprit.

Déterminée, elle grimpa rapidement jusqu'a son grenier. Elle alluma l'endroit d'un coup de baguette, puis soupira. Il y avait de la poussière partout, et c'était un vrai, pardon pour la vulgarité, un vrai bordel. Des chaises renversées, des tables cassées, des tableaux empilés, des malles, des coffres, des commodes, des armoires... Il y avait de tout. Résolu, Tia lança quelques Récurvite et Evanesco, puis, satisfaite, elle ouvrit un gros coffre non loin d'elle. Il était remplis de livres scolaires. Rien de bien intéressant, en somme. Elle le referma, puis ouvrit une malle en cuir. A l'intérieur, elle trouva d'ancinnes photos à son effigies. Elle les laissa tomber à côter d'elle. Elle fouilla encore, trouvant des journaux intimes qu'elle n'avait aucune envie de relire, puis la brune tomba sur un écrin en velours vert émeraude. Prudemment, elle le sortit, puis l'ouvrit. Elle en resta sans voix. Là, posé sur un petit coussin blanc, se trouvait une fine gourmette en or. Elle était magnifiquement ouvragée, et gravée à l'extérieur, son prénom. Elle la prit délicatement, puis regarda à l'intérieur. Et ses yeux s'embuèrent de larmes, lorsque les souvenirs affluèrent, à cause de cette simple phrase...

Pour ma princesse,
Narcissa

Tia ravala ses larmes tant bien que mal, se fustigeant d'avoir été aussi bête. Comment, avait-elle put l'oublier ? Cette femme, celle qu'elle considérais comme une Mère...elle l'avait oublié. Maintenant, elle se souvenait parfaitement de cette jeune femme blonde, qui venait, en compagnie de son mari et de son fils, chez elle, lorsqu'elle était enfant. Elle l'avait approché, et Tia, subjuguée par sa douceur, tout le contraire de la gouvernante qui la'vait élevée, s'était laissée. Et elle ne l'avait pas regretté. A chaque fois, elle lui avait offert quelque chose...une poupée, une écharpe, ou juste un baiser sur la joue. Et TIa adorait ces moments, ces moments qu'elles étaient seules à partager. Elle avait adoré se blottir dans les bras de la femme, respirant son odeur rassurante. Et puis, après, elle aprlait. Longuement. Elle lui racontait sa vie, et Narcissa l'écoutait, en lui caressant le dos ou les cheveux. Comme une Mère. Et Tia était tellement idiote qu'elle ne lui avait jamais dit. Cette gourmette, elle lui envoyée par hiboux, lorsqu'elle avait sut qu'elle avait était reçut à Serpentard. A chaque anniversaire, chaque Noël, Narcissa lui envoyait quelque chose. Et puis après, à ses 17 ans, elle avait coupée tout les contacts. Tia avait vraiment fait une belle erreur, en enfermant tous ses souvenirs dans une malle...

Mais elle allait réparer ça.

Confiante, elle se leva, agrandit magiement la gourmette, la glissa à son poignet, puis redescendit dans son salon. Elle enfila sa cape, chaussa ses cuissardes noires, puis ne gardant comme arme qu'un petit poignard d'argent glissé dans sa poche, et sa baguette, elle transplanna.

Tia arriva devant les grille du Manoir Malfoy. Elle prit une profonde inspiration pour se donner du courage - même si elle n'en avait pas beaucoup- et s'avança. A son approche, le portail s'ouvrit, comme si la demeure la reconnaissait. Elle marcha d'un pas conquérant jusqu'à la porte d'entrée, ses bottes provoquant des crissement sur le gravier blanc du chemin, souriant légèrement en apercevant un poan albinos. Elle se demanda distraitement si Lucius -je-me-la-pète-Malfoy et leur fils était là, puis elle chassa rapidement cette question de ses pensées. Maintenant qu'elle y était, pas question de reculer.

La brune frappa à la porte, puis attendit. La porte s'ouvrit enfin, dévoilant un Elfe de Maison.


"- Je souhaiterais voir Mme Malfoy.
- Comment s'appelle la personne que Taly doit annoncer Miss ?
- Tia Delestrade.
- Taly va prévenir la Maîtresse, Miss."


L'Elfe disparut dans un petit "POP" discret. Tia se dit que cette Elfe faisait mal son travail, elle ne lui avait même pas proposer d'entrer ! La brune ne se gêna pas, et pénétra dans la demeure, refermant la porte derrière elle. Elle entendit des bruits de pas, puis une femme blonde apparut devant elle. Tia sourit légèrement, constatant quon ne voyait même pas qu'elle avait vieillit. Alors, doucement, elle parla.

"- Cissa ? "

Cissa. Il n'y avait qu'elle qui la surnommait ainsi. Les autres l'appelaient Cissy mais elle, c'était Cissa. Et Tia pria pour que la blonde est une réaction favorable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Dim 28 Aoû - 14:09

Recluse dans ce manoir trop grand pour elle, Narcissa se morfondait dans l'ennui le plus profond. Enfermée dans sa solitude, elle avait appris à aimer le silence et supportait de moins en moins la présence d'autrui. Elle savait qu'il fallait briser ce cercle vicieux au plus vite, mais elle était lasse de s'escrimer contre cette vie dont elle n'avait jamais voulu. Au dernier étage du manoir, elle essayait tant bien que mal de se plonger dans la lecture d'un roman. Mais la concentration et cette patience qui lui était propre manquaient à l'appel. Elle fut presque heureuse d'entendre la porte s'ouvrir, dévoilant son Elfe de maison. Son Elfe... plutôt celui de Lucius.

-Taly se permet de déranger Madame Malefoy pour lui annoncer une visite.

Narcissa se redressa, intéressée.

-De qui s'agit-il ?

Le regard de l'Elfe se perdit soudain et son silence irrita la jeune femme.

-Et bien, réponds !
-Une certaine... Tanya... Tanya Le...
-Ce nom ne me dit rien, le coupa Narcissa, exaspérée. Ce doit être pour Lucius, dit à cette femme de revenir un autre jour.
-Mais cette personne demande Madame Malefoy...


Narcissa fronça les sourcils et ferma son livre.Il était rare qu'on la demande, souvent il s'agissait d'une affaire de Mangemorts et les visites étaient pour Lucius. Elle se leva de son fauteuil et se laissa conduire par l'Elfe de maison. Son service lui déplaisait énormément d'ailleurs. Après la fuite de Dobby, Lucius en avait fait venir un de sa famille. Narcissa avait insisté pour choisir un de la famille Black, mais son époux n'avait rien voulu entendre. A moitié fou ou a moitié gâteux, l'Elfe enchaînait bourde sur bourde. Il manquait à tous ses devoirs, oubliait les noms et la plupart des choses qu'on lui disait. Lucius avait beau lui infliger les plus belles corrections, rien n'y faisait. Mais par fierté, il conservait l'Elfe à son service.

Il la précéda jusqu'au grand hall et disparut dans un plop avant que sa maîtresse ne s'aperçoive de son erreur. Car une fois de plus, il n'avait sû retenir le nom de son invitée... Narcissa posa une main sur l'énorme rampe en marbre blanc et descendit quelques marches en dévisageant la nouvelle venue. Ses traits lui étaient familiers et ses yeux qui plongeaient au plus profond des siens lui rappelaient de doux souvenirs. Mais sa mémoire lui faisait défaut. Marche après marche, elle se demandait pourquoi les traces du passé s'estompaient alors que le visage de cette jeune fille la ramenait à quelque chose de tendre. Comme pour lui venir en aide, la nouvelle venue raviva ses souvenirs en un seul mot.


-Cissa ?

Sa voix électrisa Narcissa, à tel point qu'elle s'immobilisa. "Cissa", plus personne ne l'avait appelée ainsi depuis bien longtemps... N'importe qui l'aurait appelée Madame Malefoy. D'autres, les connaissances de son mari ou ses amis, l'auraient appelée Narcissa. Tout simplement. Quant à sa famille et plus précisemment sa soeur, pour eux elle était Cissy. Une seule personne lui avait donné ce surnom, une seule. Oui, personne ne l'avait appelée ainsi depuis Tia. Cette jolie petite française qu'elle avait aimée comme sa propre fille, voilà des années qu'elle n'avait plus eu de nouvelles. Cette petite fille privée de mère qui s'était réfugiée dans sa tendresse. Peu de gens pouvaient se vanter d'avoir approché Tia car elle avait toujours été de nature farouche. Comme un animal sauvage, elle n'accordait sa confiance qu'à ceux qui la méritaient, n'approchait personne à moins de dix mètres, se terrait dans son silence. Narcissa se souvint alors du jour où la petite fille vint se blottir contre elle, réclamant l'amour maternel qu'elle n'avait jamais eu. Les larmes aux yeux, Narcissa dévala les dernières marches qui la séparaient de sa protégée. La gorge serrée par l'émotion, elle serra la jeune fille contre elle.

-Pourquoi avoir attendu tout ce temps, mon ange ?

Ce n'étaient plus les mêmes petits bras qui l'entreignaient, mais c'était avec le même amour, la même force. A présent les souvenirs affluaient en masse dans l'esprit de Narcissa. Tout lui revenait comme si elles s'étaient quittées la veille. Son parfum, la douceur de sa peau, sa voix même si elle avait un peu changé. Tout. Elle avait énormément souffert lorsque Tia avait coupé tout contact avec elle. Elle s'était souvent demandé si cela avait été de sa faute, si elle s'était montrée trop envahissante ou si Tia avait pensé qu'elle volait la place de sa mère. Un tas de questions avait empoisonné l'existence de la jeune femme, puis sa douleur s'était tue avec le temps. Mais en cet instant précis, ses doutes s'étaient envolés.

-Je pensais que tu nous avais oubliés...

Tout en caressant son visage, Narcissa réalisa que la petite fille meurtrie était devenue une belle jeune femme. L'air de défi qui trônait autrefois dans son regard était toujours présent, pour tordre le cou à cette vie qui ne l'avait pas épargnée. Tia était la fille que Narcissa n'avait jamais eue. Elle avait déjà Drago, elle le savait. Chair de sa chair, il était son sang et elle le chérissait plus que n'importe qui au monde. Mais en grandissant, il s'efforçait de ressembler à son père et même si elle n'arrivait pas à se l'avouer, Narcissa se retrouvait un peu en Tia. Même si Lucius condamnait cet excès d'affection et si cela exaspérait parfois Bellatrix, elle donnait son amour pour soigner ses propres blessures.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Lun 29 Aoû - 12:21

Pour la seconde fois de la journée, les yeux de Tia se remplirent de larmes. Sa seconde Mère la serrait contre elle, comme autrefois. Quelle avait été stupide de couper tous les contacts !

"-Pourquoi avoir attendu tout ce temps, mon ange ?"

Tia se posait la même question. Pourquoi ne s'était-elle pas souvenu d'elle, la seule personne a avoir put être si proche d'elle. Elle avai dut lui faire de la peine, la faire douter, elle, la seule personne que Tia ne désirait pas faire souffrir. Elle avait toujours était là, pour la soutenir, la prendre dans ses bras. Lui montré qu'elle était aimée, au moins par une personne dans ce monde. Et Tia l'avais laissé tombée. Elle s'en voudra toute sa vie, elle en est certaine.

"-Je pensais que tu nous avais oubliés..."

Que pouvait-elle répondre à ça ? Oui je t'ai oublié, parce que j'en avais besoin pour mon mêtier. Tuer des gens. Quel beau mêtier. Elle n'arriverait jamais à lui dire qu'elle tuait des gens pour gagner sa vie. Ca la briserait. Déjà que son mari est Mangemort, que son fils l'est aussi sûrement...elle ne devait pas savoir. Surtout pas. Elle ne voulait plus lui faire de peine. Elle devait trouver une excuse, n'importe quoi. Elle devait lui mentir, pour son propre bien. Mais si elle le découvrait...elle la perdrait. Mais elle devait le faire. Mais elle savait quand elle mentait...Non, elle savait, maintenant, elle ne sait plut. Alors elle détourna le regard, car elle lirait dans ses yeux.

"-On m'a lancé un sort d'oubliettes et...et ça a également effacé ceci de ma mémoire. "

Et elle se mordit la lèvre inférieure. Avant de réaliser trop tard son erreur. Elle l'avait perdu, pourtant, ce stupide tic d'enfant lorsqu'elle mentait! Mais la revoir avait tout chamboulé, même le fait d'avoir perdue cette habitude. Elle allait la rejeter parce qu'elle lui avait mentit, et même si elle ne lui en voulait pas pour ça, elle demanderait une explication, et lorsque Tia lui donnerait - parce qu'elle ne pourrait pas résister - elle la rejeterait pour de bon. Et ça, Tia en avait réellement peur. Si elle ne se sentait pas autant responsable de la mort de sa vraie Mère, le rejet de la blonde serait sûrement son Épouvantard.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Lun 29 Aoû - 14:56

Narcissa regretta aussitôt ses paroles. A peine avaient-elles franchit le seuil de ses lèvres qu’elles avaient sonné comme un reproche. Le regard de sa protégée s’assombrit, elle se détourna d’elle. Encore une fois, la jeune femme était en train de la perdre. Mais elle ne voulut pas reproduire son erreur passée.

-Tia…

Sa voix s’était brisée dans un murmure, sa fragilité de femme avait fait fondre le masque froid de sa fierté. Elle ne voulait pas qu’elle s’échappe à nouveau et la refasse tomber dans la mélancolie. Sa main glissa sous le menton de Tia et lui fit lentement relever les yeux.

-Regarde-moi…

Rien n’échappait à Narcissa, ni la gêne dans ses yeux, ni le fait qu’elle se soit mordillé la lèvre. Tia aurait fait n’importe quoi pour qu’on la laisse en paix et qu’on ne s’occupe pas de ses problèmes. Y comprit mentir effrontément à la jeune femme. Mais Narcissa n’allait pas laisser passer cela. Elle l’avait aimée comme sa propre fille, et elle allait à présent agir en tant que mère. Même si elle ne savait pas lire dans les pensées, elle savait analyser les comportements. Et celui qu’elle avait sous les yeux ne lui présageait rien de bon.

-Peu importe ce que tu as fait ou la voie que tu as choisi de suivre. Mais ne me fais pas croire que quelqu’un ai pu te jeter un sortilège d’Oubli. Pas à moi…

Elle prit sa main et l’emmena dans le salon. Elle la laissa s’assoir dans un immense fauteuil et s’accroupit près d’elle. Ses traits à présent redessinés par l’anxiété, elle avait peur du pire pour Tia.

- Chérie, dis-moi la vérité… Que t’est-il arrivé ? Je te connais trop pour savoir que ça ne tourne pas rond.

Son silence l’inquiétait de plus en plus. L’esprit de la jeune femme s’envola vers les éventualités les plus improbables. Elle imagina tout et n’importe quoi capable de faire changer celle qu’elle avait tant aimée. Son imagination débordante était celle d’une mère malade d’angoisse. La situation se produisait également lorsqu’il arrivait malheur à Drago. Elle aurait tout fait pour que le trouble quitte le regard de Tia. S’il fallait tuer, elle tuerait ; s’il fallait vendre son âme au Diable, elle le ferait sans hésitation. Elle aurait tout fait pour protéger son enfant, et il en était de même pour Tia. Pour l’encourager à parler, elle caressa doucement sa joue, comme quand elle était enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Lun 29 Aoû - 19:51

Elle avait deviner. Bien sûr. Narcissa n'était pas bête, et elle la connaissait trop bien. Son mensonge était découvert. Mais au grand soulagement de Tia, la magnifique blonde ne lui en tint pas rigueur. C'était tout de même un soulagement. Mais elle allait demander des explications, c'était certain. Après tout, n'impore qui le ferait. Des explications sur son mensonge. Elle voudrait la vérité. Et la vérité, Tia n'était pas sûr d'être prête à la lui avouer. Au risque de la perdre une seconde fois.

Tout en lui parlante, Narcissa l'entraîna à sa suite, puis la fit s'asseoir dans un fauteuil, avant de s'accroupir devant elle. Tia eu un haut-le-coeur en la voyant ainsi. Jamais elle ne doit se mettre plus bas qu'elle, car elle ne lui est pas inférieure, loin de là.


"- Chérie, dis-moi la vérité… Que t’est-il arrivé ? Je te connais trop pour savoir que ça ne tourne pas rond."

Les larmes montèrent encore une fois aux yeux de Tia. Elle s'inquiétait. Réellement. Et pour la rassurer, il fallait la vérité. Cette immonde vérité, qui l'éloignerais d'elle. Mais lorsque la jolie brune croisa le regard de son aînée, elle ne put résister. Elle devait lui dire, elle lui devait bien ça, la vérité..la Vérite. Elle eu un ricanement méprisant, ne pouvant pas le retenir.

"- Tu veux la vérité ? La vérité, Cissa, c'est que je t'ai volontairement oublier. Je t'ai oubliée, je t'ai même trop bien oublié.Et tout ça pour quoi ? Mon mêtier. Un mêtier que ut n'aurais jamais voulut que je fasse. Je suis tueuse à gage, Cissa. A chaque fois que j'accepte un contrat, une mission, je vais tuer quelqu'un. Et j'empoche de l'argent. Je suis comme ça. C'est mon job'. Et le pire, c'est que j'aime ça. Les torturer, les tuer. J'aime ça. Je suis immonde, je ne devrais pas faire ça, mais je ne peux pas m'en empêcher. C'est comme quand j'ai ,sans faire exprès, poussé cet élève de Gryffondor, à 17 ans, de la Tour d'Astronomie. Je n'ai pas put m'empêcher de regarder son corps plongé dans le vide, puis s'écraser au sol. Et j'ai aimé ça. Et j'ai voulut en faire mon mêtier. J'ai tout coupé, tout oublié, pour faire ce mêtier que je voulais. Je n'aurais pas du faire ça, je le sais, ce n'est pas sain. Mais maintenant, c'est trop tard. J'ai pris trop l'habitude de tuer, de torturer. Je ne peux plus m'en passer, j'ai du sang sur les mains, et j'aime ça. C'est la vérité Cissa, je suis une Tueuse, et je l'assume, en aimant ce que je fais."

Tia se tut, et ferma douloureusement les yeux. Elle attendit la gifle, les cris, puis le fait qu'elle soit mit à la porte. Ca allait arriver, forcément. Jamais sa gentille et douce Cissa, sa seconde Mère, n'accepterait une chose pareil. Alors elle attendit, douloureusement, retenant les larmes qui mouillait ses yeux noisettes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Lun 29 Aoû - 21:55

Narcissa écouta sans dire un mot tout ce qu'elle avait à dire. Elle laissa même le silence s'installer entre elles lorsque sa protégée se tut, tentant d'assimiler tout ce qu'elle venait d'avouer. La mort, la violence, elle y était habituée depuis longtemps. Personne ne l'avait épargnée quand elle était jeune et elle avait grandi avec. Personne ne lui avait fermé les yeux devant l'horreur et lorsqu'elle mit au monde son fils, elle avait soudainement compris que ses aînés avaient fait une erreur en s'abstenant de la préserver de tout cela. Elle leur en avait alors voulu, à tous, autant qu'ils étaient pour lui avoir volé son innocence. Mais à présent, c'était à elle-même que Narcissa en voulait. Elle se sentait coupable de ne pas avoir pu retenir Tia. De ne pas avoir été présente pour la garder dans le droit chemin... Elle se sentait responsable d'elle car aucune autre femme n'était en mesure de le faire. Narcissa en voulait aussi au père de la jeune fille. Cet homme si imposant, si bien éduqué, n'aurait-il pas pu retenir sa fille ? Cela étonna à peine Narcissa, il avait toujours été négligeant en ce qui concernait l'éducation de sa fille. Voilà pourquoi Narcissa avait pris cette petite fille en affection. Lorsque Lucius rendait visite à son grand ami, ni l'un ni l'autre ne se préoccupait de l'unique présence féminie qui égayait leur vie. C'était ainsi qu'elles s'étaient trouvées, toutes les deux. Elle se rappelait de ses longues après-midi passées dans un fauteuil à les écouter parler affaires. Ces journées interminables, elle les passait à l'écart, Tia blottie dans ses bras. Voilà où menait la négligence des hommes, voilà tout le mal qu'ils faisaient aux femmes.

Cette violence, elle flottait en permanence autour de Narcissa. Les conflits et le sang, c'était exactement pareil. La seule différence était qu'elle refusait d'y toucher. Elle n'avait jamais rejeté Bellatrix ni Lucius pour leur cruauté, pourtant ils étaient capable de choses terribles au service du Seigneur des Ténèbres. Mais elle restait malgré tout avec Lucius et aimait profondemment sa soeur. Et il en serait de même pour Tia. Narcissa l'attira doucement contre elle et lui murmura quelques mots à l'oreille.


-Quoi que tu fasses, mon ange, il y aura toujours une place pour toi dans ce manoir. Tu n'es pas un monstre car tu es encore capable d'aimer, tu le sais bien. Continue ton chemin si c'est celui que tu as choisi, fais ce que tu as à faire. Mais ne me trahis pas, je t'en supplie. Ne m'abandonne plus de la sorte...

Elle sentait les larmes de Tia couler lentement dans son cou. Les remords la saisissaient, elle aussi d'avoir oublié tout cet amour qui les liait. Narcissa déposa un tendre baiser sur sa joue comme elle l'avait si souvent fait autrefois.

-Et ton père, il est au courant ?

Sans le savoir, elle venait de remuer le couteau dans la plaie... Ni elle ni Lucius n'avaient été informé de son assassinat et elle était loin de se douter des circonstances de sa mort. Elle avait surtout peur que son père se monte contre elle et la dénonce au Ministère. Quoi qu'il en soit, Narcissa aurait fait jouer ses relations pour laisser la vie sauve à sa protégée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Ven 2 Sep - 13:13

Elle accepte ? Tia ressentit un immense soulagement. Narcissa, sa seconde Mère, acceptait son mêtier, sa passion ! C'était parfait. Fantastique. Tia se sentit plus légère d'un coup. Elle était tranquille. Et...

"-Et ton Père, il est au courant ? "

Aïe. Ca ne pouvait pas parfaitement bien ce passer, c'était à prévoir. Si son Père était au courant ? Oui, pour être au courant...je pense que la torture qu'il a subit pendant 2 longues heures puis le poignard lui tranchant la gorge ont du lui donner une petite idée...Bon, elle allait encore devoir avouer un truc horrible.

Tia fut de nouveau abattu. Cette fois-ci, elle ne lui pardonnerait pas. Après tout, la famille, c'est sacré...

"-Oui, il est au courant. Ou était, tout du moins. Je l'ai tué. Pour une mission. Et je n'ai aucun regret."

C'est incroyable comme Tia arrivait à dire ça sans un tremblement ! Elle avait encore de la maîtrise sur elle finalement...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Ven 2 Sep - 14:51

A l’annonce de la mort de M. Delestrade, Narcissa eut un mouvement de recul. Tia avait eu le courage de tuer son propre père. La jeune femme ne le portait pas vraiment dans son cœur, mais rien que de s’imaginer la scène, elle en avait des frissons. Elle songea à la mère de Tia, mais elle n’osa pas lui en parler. La jeune fille semblait tellement perdue qu’en rajouter n’était pas la meilleure chose à faire. Mais devenir tueur à gages n’était pas une profession ordinaire, cela laissait des séquelles… Des milliers de questions se bousculèrent dans la tête de Narcissa. Etait-elle actuellement poursuivie par le Ministère ? Qui étaient ses employeurs ? Etait-elle capable du pire au point d’assassiner froidement ceux qu’elle aimait ? Mais surtout, qu’arriverait-il si l’une de ses victimes s’avérait être plus puissante qu’elle ? L’inquiétude maternelle reprenait le dessus.

-Tout cela me fais peur, Tia. Si le Ministère met la main sur toi…

Elle ne finit pas sa phrase, horrifiée par de telles perspectives. Avoir vu sa sœur, son beau-frère, puis son propre mari avait été une véritable épreuve à surmonter. Mais il était certain qu’elle ne survivrait pas si Tia se retrouvait entre quatre murs. Elle refusait de faire le même cauchemar chaque nuit, de voir les Détraqueurs déposer leurs lèvres infâmes contre celles de ses enfants pour leur ôter toute joie de vivre et toute lucidité. Elle sentit alors son cœur tambouriner contre sa poitrine. Ce n’était pas l’angoisse qui le faisait s’emballer, c’était bien plus fort que ça. Mais son état d’esprit y était sans doute pour quelque chose. L’étrange mal qui la terrassait depuis quelques mois était sur le point de frapper à nouveau. Elle ne voulait pas que Tia la voie ainsi, elle voulait préserver sa famille de tout cela… L’air de rien, elle se releva et alla s’appuyer à la fenêtre. Elle lui tourna le dos, mais continua tout de même leur conversation.

-Je refuse que tu te mettes ainsi en danger, s’ils t’arrêtent tu ne ressortiras jamais d’Azkaban.

Elle eut du mal à achever sa phrase, l’air commença à lui manquer. Et la douleur qui accompagnait les symptômes ne tarda pas à se montrer. Narcissa se força à rester droite même si ses mains tremblaient.

-Lucius a été rayé du Ministère, à présent nous ne pouvons plus… faire jouer nos relations. Et ils ne t’épargneront pas. Regarde ce qu’ils ont fait… à ma famille.

La jeune femme avait le souffle coupé et le corps tétanisé par la douleur. Cette fois-ci, elle n’y couperait pas, elle le savait. Pourtant elle fit comme si de rien n’était… Ou du moins elle essaya.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Lun 5 Sep - 9:17

Tia comprenait la réaction de Narcissa. Elle avait peur pour elle, et d'un côté, ça lui réchauffait le coeur. Alors elle la rassura. Mais lorsque Tia voulut ouvrir la bouche, elle perçut le tremblement de la blonde. Elle s'inquiéta immédiatement. Elle ne fit pas de commentaires, mais un pli soucieux barré son front. Après tout, c'étai peut-être le froid qui lui faisait cet effet là...mis il ne faisait pas si froid que ça, dans le Manoir. Son instinct lui diassit qu'il y avait quelque chose de louche. Alors elle se leva sans faire de bruit, mettant ses talents de tueuse en activité, et se plaça derrière sa presque Mère. pas trop près, pour ne pas qu'elle sente son souffle, ni trop loin, au cas ou elle tomberait. Tia modulat parfaitement sa voix, pour donner l'impression qu'elle était toujours assise.

"-Ne t'inquiètes pas Cissa, le Ministère ne peut pas m'arrêter, eux aussi m'emplois, parfoi. Et je garde des preuves, pour si, une fois, ils avaient l'idée saugrenue de m'arrêter. Ca ferait un scandale si le fait qu'ils m'emploient se savait, alors ils ne m'arrêtent pas. Je ne crains rien, je sais parfaitement me battre, et je sais qui est plus fort que moi. Je fais attention et..."

Un tremblement plus fort que les autres stoppa Tia. Narcissa l'inquiétait vraiment ! Peut-être était-elle malade, ou c'était peut-être nerveux...il fallait qu'elle sache, elle pourrait peut-être l'aider !

"-Cissa...tu es sûr que tu vas bien ? "

Sa voix était soucieuse, elle s'inquiétait réellement. Et Tia se surprit à prier Merlin pour que Cissa ne soit pas au plus mal...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Mar 6 Sep - 17:39

La douleur avait beau la ronger, Narcissa se préoccupait bien plus du funeste destin de Tia. Désespéremment aggripée aux pans des rideaux qui encadraient la fenêtre, elle luttait de toutes ses forces. Contre son propre corps, contre les tremblements, contre son angoisse de mère. Tia était encore jeune et insouciante, incapable d'imaginer les pires horreurs et les pires traîtrises dont étaient capables ceux qui régnaient sur le monde de la magie.

-Ne t'en remets jamais au Ministère, Tia. Ce ne sont que des traîtres, des fourbes. Lorsqu'ils n'auront plus besoin de toi, ils se retourneront contre toi. Attends que le Seigneur des Ténèbres revienne au pouvoir pour vouer entière confiance au Ministère. Au moins...

Elle s'interrompit, prête à se tordre de douleur. Les brûlure semblaient arriver par rafales, à chaque fois plus fortes. Elle appuya son front contre le mur et tenta de respirer calmement avant de reprendre.

-Au moins je te saurai sauve.

Elle n'avait jamais eu foi en ceux qui gouvernaient le pays. Pas plus avant qu'après Fudge... En politique, les hommes deviennent hypocrites et menteurs, les femmes vaniteuses et avides de richesses. Elle ne pensait pas non plus que le gouvernement des Mangemorts serait meilleur car il plongerait le pays dans une guerre civile entre les Sangs Purs et le reste de la population, pratiquant la magie ou non. Le pire était à prévoir, mais Narcissa ne s'en souciait pas, grâce à sa soeur et à Lucius les Black et les Malefoy remonteraient dans l'estime du Lord, protégeant sa famille de tout tourment. Et qui parlait de sa famille incluait automatiquement Tia. Oui, elle n'aurait plus à se cacher dans un régime de crime et de tromperie... Attendre. Il fallait simplement attendre la victoire des Forces des Ténèbres et tout rentrerait dans l'ordre. Les Détraqueurs et Azkaban se plieraient alors à une volonté nouvelle, rendant libres tous ceux s'étaient rendus coupable de haute trahison enver le régime de Cornélius Fudge. Bien sûr, les Mangemorts resserraient leur cercle autour du Ministère, prenant peu à peu la place des sorciers les plus impurs et des plus incompétents. Mais cela n'était pas encore insuffisant, il fallait envahir complètement les lieux et imposer la nouvelle doctrine. Celle mettant en avant la pureté de la race des sorciers, la race supérieure. Narcissa y avait toujours accordé une importance primordiale... Alors quoi ? Fallait-il vraiment oeuvrer pour que des personnes mal intentionnées débarassent le pays des Sangs Impurs et des traîtres à leur sang pour qu'ensuite elles réduisent à n'ant le reste de l'humanité ? Elle n'avait jamais pu répondre à cette interrogation... Le Lord lui-même n'appartenait pas à la race pure des sorciers, tout comme Adolf Hitler était le portrait craché de ceux qu'il rejettait. Elle ne souhaitait pas non plus à tout prix la mort d'Harry Potter. Son mari et sa soeur avaient commis des atrocités pour être aimés d'un autre, ils avaient tué au nom d'un amour impossible, d'une reconnaissance perdue d'avance. Les incohérences se multipliaient. Trop même... Mais au fond d'elle même, elle espérait vivement que le Seigneur des Ténèbres puisse vaincre le Survivant.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Pour que sa famille vive, il fallait qu'un autre meure.




-S'il t'arrivait quoi que ce soit, je ne m'en remettrai pas.

Plus que tout au monde, ce garçon devait mourir.

La douleur reprit soudainement ses droits sur le corps de la jeune femme, comme pour la punir d'une pensée aussi infâme. Cela n'avait pas échappé à sa protégée. Aussi aimante que celle qui l'avait élevée, Tia gardait toujours l'oeil sur elle quoi qu'il arrive. Une sale manie que la jeune femme lui avait transmise...


-Cissa... tu es sûre que tu vas bien ?

Plus blême que jamais, la jeune femme se retourna enfin et s'adossa au mur pour ne pas tomber. Tia semblait complètement désarmée, morte d'angoisse. Ironique, Narcissa esquissa un léger sourire pour la rassurer et tenter de cacher son mal.

-Ne fais pas cette mine-là, chérie. Je croyais que voir les gens souffrir ne te faisait rien...

Mais la dérision n'y changea rien. Ses jambes fléchissaient lentement sous elle, s'appuyer au mur ne suffisait visiblement plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Mar 6 Sep - 18:26

Tia comprenait le point de vue de Narcissa. Elle n'avait pas confiance en ces hypocrites du Ministère. Et Tia non plus. La jolie brune ne leur accordait aucune confiance, elle avait bien faillit se faire attraper une fois, alors qu'elle n'avait pas prit ses précautions habituelles. Elle s'en était sortis de peu, infligeant au Ministère la perte de 10 Aurors. Elle s'était plus que bien battu, ce jour là, mettant tout ses talents en oeuvres. Mais ça, c'était hors de question de le raconter à Cissa, elle s'inquiétait déjà bien trop. Non maintenant, Tia était sûr qu'ils ne pourraient jamais l'attraper. Pour la simple et bonne raison qu'ils ne connaissaient pas son identité, et qu'elle envoyait toujours un double d'elle-même les voir. Ca l'épuisait énormément, mais au moins, elle restait sauve. Mais ce n'était pas ça le plus important.

Non, le plus important, c'est que sa seconde Mère n'allait pas bien, et Tia le voyait bien. Elle était encore plus pâle que d'habitude, ses jambes fléchissaient au vu d'oeil pour son regard avisé, et elle tremblait également. Non, Narcissa Malfoy n'allait pas bien du tout. Le visage de la brune était enprein d'inquiétude, et le léger sarcasme de la blonde ne la dérida pas pour autant. Des milliers de questions et de suppositions fourmillaient dans la tête de l'héritière Delestrade. Qu'est-ce qu'avait Cissa ? Pourquoi niait-elle tout ? Et pourquoi Tia s'en inquiétait d'abord ? Bon là, la réponse était simple ; elle tenait à Cissa. Peut importe sa réputation et son coeur de glace, elle ne voulait pas que quelque chose lui arrive, où la rendre triste et mal. Inconsciemment, Tia s'en rendait compte maintenant, elle avait toujours refusait de s'en prendre aux Lestrange et aux Malfoy. Parce qu'elle ne voulait pas que Cissa souffre. Mais là, elle ne savait pas ce qu'elle avait, elle ne pouvait pas l'aider. Une panique sourde, que Tia tenta veinement de réfréner, monta en elle. Sa Mère de coeur allait mal, et elle ne pouvait rien faire !

Tia ferma les yeux brièvement, se calmant légèrement. Ca ne servait à rien de paniquer, il fallait être réfléchis. Bon elle pouvait au moins la faire s'asseoir, ce serait déjà pas mal. Et lui donner un thé, un thé au fruits rouges avec deux sucres, Tia pensait se souvenir que c'était son préféré (Hors RP : Totalement inventé, mais j'ai toujours voulut gouter du thé au fruits rouges Harry Potter RPG ) . Alors elle s'approcha doucement de la blonde.


"- Voir les gens souffrir ne me dérange pas, mais tu n'es pas n'importe qui, et je n'aime pas te voir souffrir. Allez viens t'asseoir."

Tia lui attrapa la main, et la soutint par la taille de son bras libre. Elle l'amena jusqu'à un fauteuil, et l'assis dessus. Elle fit ensuite apparaître le thé qu'il lui fallait - l'Elfe de Maison paraissait un peu idiot - et lui tendit gentiemment, en s'asseyant sur un accoudoir du fauteuil.

"- Tiens, aux fruits rouges, avec deux sucres, à la bonne température, je crois me souvenir que tu l'apprécie particulièrement."

La brune lui fit un petit sourire, puis reprit.

"-Qu'est-ce qu'il y a Cissa ? Tu peux tout me dire tu sais..."

Oui, elle pouvait tout lui dire, même lui annoncer qu'elle avait tué son fils - ce qui était impossible, concernant Cissa - qu'elle l'accepterais, ou tenterait de l'aider, de la réconforter. Et Tia, en plus d'avoir toujours était un peu curieuse, voulait vraiment savoir ce qui n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Ven 9 Sep - 20:15

Narcissa sentit qu'on l'emmenait mais fut incapable de réagir, elle commençait à voir des tâches sombres danser devant ses yeux. La douleur la tétanisant, elle était sans doute sur le point de perdre connaissance. Mais Tia l'installa dans le fauteuil où elle se tenait quelques minutes auparavant. Cela l'empêcha de s'effondrer mais la douleur ne se retracta pas, occultant momentanément tous ses sens... Ce fut à peine si elle remarqua l'apparition de son Elfe aux côtés de Tia. La jeune fille était d'ailleurs en train de lui tendre une tasse de thé, arômatisé à l'un de ses parfums préférés. Elle n'avait rien oublié de leur vie passée, c'était encore un mensonge de petite fille derrière lequel elle se cachait pour ne pas avouer éprouver de sentiments. La preuve résidait dans cette tasse de thé, pourtant si banale.

Narcissa refusa de la prendre, ses mains encore tremblantes l'auraient immédiatement lâchée tant la jeune femme était faible. Elle la repoussa doucement et tenta de retrouver ses esprits, tant bien que mal. Tia s'était assise près d'elle sur l'accoudoir du fauteuil. Dans un mouvement de fatigue, mais surtout de tendresse, l'héritière des Black laissa aller sa tête contre son épaule et ferma les yeux. D'habitude la situation était inversée, Narcissa avait toujours été celle qui veillait sur les autres, celle qui protégeait. Cette faiblesse qui lui faisait honte, celle qu'elle avait toujours redoutée, qu'elle avait tant répugnée... Elle venait de la soumettre pour la première fois. Quel cuisant échec pour une femme qui avait toujours caché ses maux, elle ne supportait pas l'idée que d'autres en fussent témoins. Fut-il sa chère protégée... Ce n'était pas son tempérament ni celui qu'on lui avait inculqué, et cette situation lui pesait.


-Qu'est-ce qu'il y a Cissa ? Tu peux tout me dire tu sais..."

Tia s'inquiétait, elle en était consciente. Qui ne l'aurait pas été à sa place ? Narcissa avait ce même trait de caractère, elle savait que son comportement inquiétant allait la ronger si sa protégée ne savait pas comment l'aider. Mais qu'avait-elle à lui dire ? Qu'elle s'était blessée lors d'un affrontement entre sorciers ? Que les Mangemorts que payait Lucius pour lui faire office de gardes du corps étaient deux incapables qui n'avaient pas su la protéger ? Qu'elle-même en était incapable ? Ce n'était pas de sa faute, un mauvais sortilège avait ricoché sur elle. Elle aurait bien abattu le responsable, mais l'attaque avait été violente et le coup dur à encaisser. Comment l'avouer à un proche quand on n'arrivait pas à se l'avouer à soi-même ? Narcissa posa sa main sur le poignet de Tia.

-Ne le dis pas à Lucius, surtout. Il a chargé deux autres Mangemorts de ma sécurité, mais s'il l'apprend... Nous nous sommes faits attaquer il y a quelques semaines. Un règlement de comptes qui a mal tourné. Je ne savais même pas qui étaient les autres, c'était une histoire entre eux et mes gardes du corps. On les a affrontés et un sort a dévié sur moi. Je suppose que ce sont les effets secondaires...

Sa respiration s'était appaisée et la douleur devenait de moins en moins lancinante. Epuisée, Narcissa se sentit extrêmement diminuée. Elle haïssait son propre corps d'être aussi faible, ce n'était pas digne d'une femme de haut rang. Pas digne d'une mère que de se faire veiller comme un enfant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Sam 10 Sep - 7:24

Cissa reposa la tasse, les mains tremblantes. Tia s'inquiéta encore plus, ce n'était pas humain de trembler autant. Lorsque la blonde posa sa tête sur son épaule, la brune passa inconsciemment son bras autour de ses épaules, la serrant légèrement contre elle. Elle sentait ses tremblements, et Tia avait l'impression d'être totalement impuissante...non elle était totalement impuissante, ce n'était pas qu'une impression. Si Cissa ne lui racontait rien... Un sourire ironique orna fugacement ses lèvres. Les situation étaient inversées, là, c'était Narcissa qui avait besoin de réconfort, et pas Tia. La brune se doutait que ça ne devait pas vraiment plaire à sa presque Mère, elle qui avait toujours était forte en sa présence, une femme de haut rang au cœur d'or. Ça devait énormément lui coûtait, de faire ce qu'elle faisait...et ça inquiéta encore plus la brune. Elle devait vraiment ne pas aller bien.

Et puis, Cissa lui expliqua. Lorsqu'elle eut finit, les poings de Tia se crispèrent involontairement, et un lueur dangereuse vint danser dans son regard. La même lueur que lorsqu'elle partait en mission, rendant son regard quelque peu fou, parfois. Mais là... Là elle rêvait de faire payer à ces...ces immondes Mangemorts qui auraient dut la protéger...et à ceux qui ont attaqué également. Elle en voulait aussi à Lucius, mais il ne pouvait pas savoir...Non, c'était les hommes qui ont voulut régler leurs affaires qui devaient payer. Elle devait savoir qui c'était...et quand elle saurait...La flamme devint encore plus présente dans son regard, la rendant effrayante. Oh oui, quand elle saurait, ils payeront. Elle voyait déjà très bien ce qu'elle ferait...Cissa ne pourra pas résister à lui dire qui sont les deux Mangemorts...et après...après elle les retrouvera, séparément ou ensemble, et elle les maîtrisera parfaitement. Elles les torturera en demandant qui était les deux autres hommes, et lorsqu'ils répondront, ils mourront. Mais pas d'un Avada non...non, Tia voyait très bien le sang qui coulerait, leurs cris d'agonie...Oui, le Sectumsempra serait parfait pour ces deux immondes créatures. Et après, elle retrouverait les deux autres, et leur ferait subir le même sort. Mais c'est elle qui fera couler le sang, avec ses poignards à elle, avec leur sang sur ses mains...

Un frisson d'excitation la parcourut rien que d'y penser. Elle avait envie de le faire, à un point inimaginable. Ils devaient apprendre à ne pas avoir protéger sa deuxième Mère, et à savoir viser avec leurs satanés sorts. Mai elle devait connaître leurs identités...alors elle parla, d'une voix dangereuse, pleine d'excitation face aux futurs quadruples meurtres qu'elle allait commettre. Ou peut-être même plus, qui sait...


« -Cissa...Qui était les Mangemorts qui devaient te protéger ? Dis-moi leurs noms, s'il te plaît... »

Oh oui, elle voulait leurs noms, et lorsqu'elle le saurait, ils payeraient. Ils le payeraient très cher même. On ne blesse pas les proches de Tia Jena Delestrade sans en subir de conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Sam 10 Sep - 13:10

La scène que la jeune feme avait vécu il y a peu se reproduisit dans ses souvenirs. Pendant qu'elle s'acharnait sur l'un de ses adversaires, l'autre attaqua l'un de ses hommes. Le Mangemort avait alors dévié l'offensive par un sortilège de protection. Narcissa avait été heurtée de plein fouet mais n'en avait pas vraiment souffert. Ce n'est que quelques vingt-quatre heures plus tard qu'elle en ressentit les effets. Depuis elle souffrait le martyr, quasiment un jour sur deux. Elle avait tout usé : les Finite Incantatem, les potions, tout y était passé. En vain. Bien sûr, les Mangemorts s'étaient répandus en excuses, mais cela ne changea rien. Elle ne leur pardonna rien mais se garda d'en parler à Lucius. Il avait d'autre préoccupations plus importantes. Depuis que la guerre avait été déclarée, il avait fait mettre sa femme et son fils sous protection rapprochée. Cela n'avait strictement servi à rien...

-Cissa...Qui était les Mangemorts qui devaient te protéger ? Dis-moi leurs noms, s'il te plaît...

La jeune femme rouvrit les yeux. Sa protégée la serrait doucement contre elle avec toute la tendresse du monde, mais sa question était loin d'être innocente. A présent qu'elle avait dévoilé sa véritable identité à Narcissa, la jeune femme voyait parfaitement où elle voulait en venir. Sans même la regarder, elle devinait parfaitement son visage transformé par la soif de sang. Le désir de vengeance, l'envie de voir le liquide vermeil couler le long des corps, tout cela animait la jeune sorcière. Comme elle avait vu changer Bellatrix, Narcissa voyait Tia s'échaper de sa cage dorée et voler de ses propres ailes... pour fondre plus rapidement sur ses ennemis. Mais Narcissa ne voulait pas prendre de risques, c'en était trop pour elle.

-Ne fais pas ça Tia...

Elle fit glisser sa main jusqu'au poing serré de la jeune fille. Ils était crispés, seuls signes visibles de la tension accumulée dans l'esprit de Tia. Lentement, Narcissa mêla ses doigts aux siens pour détendre ses mains et l'appaiser.

-N'essaye pas de les retrouver, promets-le moi.

Tia avait beau être tueuse à gages, Narcissa connaissait trop bien les clients qui l'attendaient. Elle savait qu'elle voudrait leur faire payer leur incompétence, et ensuite qu'elle irait abattre les responsables de l'attaque. Mais elle ne connaissait pas ces hommes, ils pouvaient tout aussi bien être des Aurors. Ni eux ni les Mangemorts ne la laisserait les approcher. Et quand bien même elle arriverait à les tuer, le Seigneur des Ténèbres lui ferait payer son arrogance. Et Narcissa avait vu bien trop de sang couler pour laisser à Tia le loisir de la venger, elle ne voulait pas la perdre. Quitte à se disputer avec elle, elle ne la laisserait jamais partir baguette au poing pour mettre un terme à la vie de ces hommes. Ils étaient aussi puissants que l'étaient les soeurs Black, et il était évident que Tia ne survivrait pas deux minutes face à quelqu'un comme Bellatrix. Voilà pourquoi elle choisit de taire leurs noms, même si le désir de vengeance était extrêmement fort en elle. Mais sa protégée n'allait rien vouloir entendre, c'était certain...

-Si tu m'aimes, ne le fais pas.

Si c'était pour envoyer Tia à la mort et se morfondre dans le désespoir jusqu'à la fin de ses jours, il était purement inutile de parler de vengeance. Voir revenir Tia blessée ou ne pas la voir revenir du tout tuerait Narcissa. Et la jeune femme avait assez souffert comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Sam 17 Sep - 7:48

Narcissa ne voulait pas que Tia intervienne, la brune le savait. Mais elle en avait besoin, c'était vital. Comment pourrait-elle vivre, alors que sa presque Mère n'était pas vengé ? C'était impossible. Elle devait les faire, payer par tous les moyens possible. Tia sentait bien que Cissa tentait de la détendre, entrecroisant leurs doigts. Elle ne voulait pas qu'elle agisse...mais pourtant, pourtant elle en avait besoin ! Ca faisait trop longtemps que Tia n'avait pas vu de sang, elle aurait accepté n'importe quel boulot... Juste pour voir la peur dans les yeux de sa – ou même ses- victimes. Voir la vie quittait leur corps...

Tia s'arracha brusquement à l'étreinte de la blonde, et se pris la tête dans les main, dos à elle. Elle savait que ses yeux viraient dangereusement au carmin, résultat d'un sort d'une de ses victimes. Il fallait qu'elle se calme, sinon, il deviendrait entièrement rouge, même le blanc de ses yeux partirait. C'était un sort vicieux, lancé par un sorcier vicieux. Tia avait apprit à vivre avec, mais si ça empirait, des larmes couleraient, des larmes de sang...du sang..Tia devait les tuer par Morgane ! Ils avaient fait du mal à sa seconde Mère...ils devaient payer ! Comment Cissa ne pouvait-elle pas comprendre !


« -Si tu m'aimes, ne le fais pas... »

Les doigts de Tia se crispèrent dans ses cheveux, et du sang remplis ses yeux. Elle devait se calmer...non elle devait les tuer...les faire payer ! Comment pouvait-il joyeusement batifoler dans la nature, alors qu'il faisait souffrir une magnifique femme comme Narcissa. Ce n'était pas possible.

Un cri de rage sortit de la gorge de Tia. Elle était sûr qu'elle effrayait Cissa ! Mais elle ne devait pas avoir peur d'elle... Elle devait lui expliquer !


« -Cissa...Cissa je t'en prie dis moi qui c'est ! Je dois savoir, tu comprends, je dois savoir ! »

Sa voix criait, elle le sut surtout lorsqu'elle sortit les larmes vermeilles couler. Et puis elle fit une erreur. Elle se retourna. Elle la comprit en voyant le visage de la blonde, mais emporté dans sa folie passagère, elle n'en prit pas compte, continuant à crier, ses doigts tirant encore plus sur ses mèches brunes, les arrachant presque.

« -Je dois savoir ! Ils ne doivent pas vivre ! Ils doivent payer, ils doivent crier pour payer ce qu'ils t'ont fait ! Comment peux-tu ne pas vouloir que je les tue ?! Je dois les tuer ! JE DOIS LES TUER ! »

Elle hurlait, elle n'arrivait plus à se contenir. Elle se fichait du fait qu'ils soient plus fort et plus entraînaient, qu'elle risquait d'y passer. Même si elle y restait, elle aurait au moins essayé ! Elle se fichait que Voldemort veuille la faire payer par la suite, tout ce qu'elle voulait, c'était une vengeance ! Une vengeance pour sa seconde Mère....pour sa Mère de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Lun 26 Sep - 17:08

En voyant l'état dans lequel se mettait sa protégée, Narcissa s'inquiéta. Elle ne l'avait jamais vue ainsi, même dans ses pires colères autrefois. Elle connaissait le tempérament colérique de Tia, elle avait presque aussi mauvais caractère que les Black. Mais ce changement radical était excessif, trop soudain. La petite fille qu'elle avait connue s'était transformée en machine à tuer, assoiffée autant de sang que de vengeance. Elle paraissait même subir de cette folie meurtrière, comme si elle souffrait de ne pouvoir accomplir ses sombres desseins.

Mais il était hors de question que Narcissa la laisse courir un tel danger. Tia aurait beau la supplier à genoux, elle ne l'enverrait pour rien au monde faire justice elle-même. Pas pour finir entre quatre planches. Elle n'était déjà pas rassurée de savoir qu'elle courait les rues à la recherche d'une proie à abattre pour des types qui n'en avaient pas le courage ou ne voulaient pas se salir les mains... Il fallait trouver l'argument qui la calmerait, la convaincrait d'arrêter le carnage. Mais le moment n'était pas idéal pour y réfléchir : la douleur revenait au galop et Tia devenait de plus en plus inquiétante. Un véritable danger pour elle-même.


-Je suis fatiguée de toute cette violence. Il faut arrêter car un jour ça finira mal pour toi. Et regarde, de jours en jours le sortilège s'affaiblit, ça va sûrement passer.

En ce moment tragique, Narcissa aurait bien voulu jeter un sortilège d'Oubliette à Tia. Mais ce n'était pas une femme totalement sans scrupules, elle n'avait pas le courage de le faire car elle tenait trop à elle pour le lui faire subir. Elle allait ajouter autre chose quand sa protégée se retourna. Horrifiée, Narcissa vit son visage couvert de sang et l'état lamentable dans lequel sa folie était en train de la mettre. Elle eut un mouvement de recul tant cela la choqua, mais bien vite elle s'aperçu que ce n'était que des larmes. Un mauvais sort, probablement. Mais il fallait que cela cesse, la vue du sang couvrant ceux qui lui étaient chers tétanisait la jeune femme. Elle se leva donc, tant bien que mal et s'approcha de la jeune sorcière. Doucement, elle l'entoura de ses bras et l'attira tout contre elle.

-Qui t'a fait ça Tia ?

Elle tremblait encore un peu mais tâcha de surmonter sa faiblesse. C'était Tia qui avait besoin d'aide, pas elle. Elle comprit alors la rage terrible qui s'était emparé du coeur de la jeune fille. En cet instant précis, Narcissa aurait fait souffrir au plus haut point le responsable de ce sortilège. Elle tenta un discret Finite Incantatem, mais cela ne stoppa pas le sang qui coulait lentement sur les joues de Tia. Ce devait être un sorcier extrêmement puissant... Tia n'avait pas pour habitude d'être comme elle l'était en ce moment, cette malédiction était le pire des maux qui pouvaient la frapper.

-Calme-toi je t'en prie... Je ne veux pas de cette vengeance, essaye de me comprendre. Je vais bien, tu n'as pas à t'inquiéter.

Son corps se chargea de lui rapeller que ce n'était qu'un horrible mensonge. Mais elle ne pouvait faire autrement, elle devait arrêter ce carnage avant qu'il ne soit trop tard.

-Je ferai ce que tu voudras, mais par pitié oublie ce que je t'ai dit Tia. Ce qui est passé est passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Jeu 29 Sep - 18:33

Tia perçut le mouvement de recul de Narcissa, et la cela la blessa quelque peu, mais elle comprit. C'était normal, elle devait avoir l'air d'une véritable folle, et ses larmes de sang ajoutés à ses yeux rouges lui donnaient un visage horrible. Mais tout de même, cela la blessait. Elle vit la blonde se levait, puis s'agenouiller à ses côtés et la serrer dans ses bras. Cissa tremblait encore, et Tia s'en voulut de la faire faire des efforts à cause d'elle.

Un ricanement méprisant s'échappa de sa gorge sans qu'elle puisse le contrôler, lorsqu'elle entendit la question de la brune. Elle lui demandait qui c'était. Franchement, elle ne se foutait pas d'elle là ? Alors que la brune faisait tout pour savoir qui avait fait ça à sa Mère de cœur, se mettant dans un état lamentable, elle, elle croyait qu'elle allait lui dire comme ça. Que neni, elle n'allait pas lui dire son nom. De toute manière il ne lui servirait à rien, vu qu'il était mort.

C'était un ancien Mangemort qui lui avait fait lancé ce sort. Elle avait été lancé à sa recherche par une veuve. Il avait tué son mari. Et comme elle ne voulait pas se salir les mains, et que en plus, il était très fort, elle l'avait contacté. Elle se souvint que la femme l'avait prévenu, c'était la 5ème à qui elle faisait appelle. Tous les autres personnes qu'elle avait engagé étaient mortes. C'était un peu le survivor des proies traquées. Mais Tia n'en avait eu cure, elle était plus forte que les autres, plus puissantes, plus habituées, plus endurcit, plus...meurtrière et cruelle. Et c'était à cause de son innatention que l'homme lui avait lancé ce sort, avant de rendre son dernier souffle. Ou plutôt qu'elle lui enlève son dernier souffle.

Mais ce n'est pas ça, l'important. L'important, ce sont les salauds qui ont fait ça à Narcissa Malefoy, l'une des rares personnes que Tia apprécie !


« -Tu me demandes qui c'est ? Je ne te dirais pas son nom. De toute manière, je l'ai déjà tué. »

Sa voix était un peu rauque, à cause de sa crise passagère. La brune inspira profondément par le nez, puis souffla. Il fallait qu'elle se calme. Il fallait qu'elle s'occupe de Cissa. Il ne fallait pas que la blonde se fatigue trop. Tia réussit, après plusieurs inspirations, à stopper ses pleurs sanguinolentes. La couleur de ses yeux reviendraient plus tard, toute seule.

Mais la phrase de la blonde la fit se tourner brusquement vers cette dernière. Comment ça, tout allait bien ? Non, tout n'allait pas bien ! Déjà Narcissa était en danger constant avec Voldemort, et en plus elle avait un sortilège qui la rongeait ! Alors bien sûr que non, tout n'allait pas bien par Morgane !


« -Tout ne va pas bien Cissa, arrête de mentir ! Je sais très bien que ça va mal, je ne suis plus une enfant ! »

C'est vrai, on dirait qu'elle la prenait encore pour une gamine ! M *rde elle avait 20 ans maintenant !
Elle connaissait les choses de la vie, elle tuait des gens pas Salazar ! C'était son business l'assassinat ! Alors il fallait qu'elle arrête de vouloir tout le temps la protéger !

Tia était vraiment de mauvaise foi. C'était normal qu'elle veuille la protéger, elle la considérait comme sa fille ! Mais c'était toujours dur pour Tia de se dire que quelqu'un tenait à elle. Elle a toujours était habitué à ce que tout le monde l'évite, la traite de démon durant son enfance et son adolescence. Pour elle, qu'on s'inquiète pour sa vie était presque inconcevable.

La dernière phrase fâcha quelque peu Tia.


« -Le passé est peut-être le passé Cissa, mais c'est important pour moi de savoir qui t'a fait ça ! Tu ferais n'importe quoi ? Alors dis-moi qui c'est. Je te jure de ne pas les tuer. »

Oui, elle jurait de ne pas les tuer...seulement les tuer. Elle n'avait rien dit contre une petite séance de torture...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Jeu 29 Sep - 20:18

Narcissa vit bien que sa remarque était déplacée, jamais Tia n'aurait voulu que l'on s'inquiète pour elle. C'était sans doute pour cela que les deux sorcières se ressemblaient tant. Elles étaient la fierté incarnée, aussi entêtées l'un que l'autre, étaient extrêmement possessives avec ceux qu'elles aimaient, et par-dessus tout mettaient en sourdine le mal qui les rongeait pour ne pas inquiéter leurs proches. De la même façon que Narcissa avait dévié le sujet, Tia coupa court à ses doutes. Le coupable était mort et enterré, point final. La belle blonde s'en serait douté toute seule. Le sortilège ne pouvait être contré et avait des effets secondaires, comme tout sort lancé par un mage noir. La jeune femme avait devant elle son reflet dans le miroir en plus jeune. Le plus frustrant était qu'elle ne pouvait pas l'aider et que sa protégée elle-même ne voulait pas être aidée. Pourtant l'héritière des Black aurait tout donné pour recevoir un peu de sa tendresse d'enfant, un peu de sa douceur d'autrefois. Le temps où elle pouvait encore la porter dans ses bras et lui mentir quand elle n'allait pas bien. Comme elle le regrettait à présent...

Tia s'emporta lorsqu'elle essaya de la rassurer. Bien sûr, Narcissa allait mal, mais elle allait plus mal encore lorsqu'elle la savait en danger. En fin de compte, la jeune fille n'aurait jamais dû lui dire qu'elle était devenue tueuse à gages... Elle caressa doucement son visage et essuya un peu le sang qui inondait ses jolis traits. Lorsqu'elle retira sa main, elle était couverte du liquide vermeille. Elle ferma les yeux un instant pour l'oublier, pour s'empêcher de voir un visage lacéré au lieu d'un simple sortilège. La colère de Tia était légitime, Narcissa avait réagi exactement de la même manière après tout.


-Tu as beau ne pas être de mon sang, j'ai l'impression de t'avoir légué mon sale caractère. Ta mère n'était pas aussi têtue...

Narcissa tenta d'esquisser un pauvre sourire malgré sa faiblesse. La fatigue diminuait peu à peu ses gestes et l'éclat de son regard. Tout doucement, elle se laissa aller contre sa protégée, respirant de plus près ce parfum qui lui évoquait tant de souvenirs.

-Oui je mens, ma belle. Je mens à longueur de journée pour ne pas empoisonner l'existence de mon entourage. Je déteste que tous s'inquiètent comme tu es en train de le faire parce que ça me rend malheureuse. Mais tu devrais me comprendre, toi qui agis de la même façon.

Jamais la jeune femme n'avait eu l'occasion de dire cela à personne, c'était l'une des rares fois où elle se confiait réellement. En même temps, elle éprouvait une culpabilité sans précédent car elle voyait bien que Tia en était profondemment touchée. Ne pouvant plus lutter elle laissa couler quelques larmes, elle avait si mal. Elle s'en voulut d'être aussi faible.

-Pardonne-moi, princesse....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Dim 9 Oct - 18:41

Tia ferma brièvement les yeux lorsque Narcissa caressa sa joue. Elle avait oublié ce que c'était que le contact maternelle. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait eu que des aventures d'un soir comme seul contact quelque peu humain. La brun ne considérait pas le fait de frapper quelqu'un, ou d'étrangler à mains nus, comme un contact humain. Après tout, généralement, ce genre de contact se finissait en mort certaine pour son adversaire.

Mais elle n'avait pas à se plaindre, c'était elle qui avait choisit sa vie. Elle connaissait les sacrifices, elle n'était pas quelqu'un de bête. Mais ça ne dérangeait pas beaucoup Tia. Elle n'avait jamais vraiment eu d'amis...non en faite, elle n'avait même jamais eut d'amis. Et elle n'avait pas cherché à en avoir. Elle serait même incapable de citer le nom d'un de ses camarades de classe de Serpentard. Si peut-être un...Line...non,Lane...non c'était Lena. Oui c'était ça, Lena Liang. Mais c'était plus une rivale au niveau scolaire que quelqu'un que la brune appréciait réellement.

Lorsque Tia rouvrit les yeux, elle vit que c'était Cissa qui les avait fermé. Quoi de plus normal, le visage de la brune était maculé de sang, elle avait dut s'en mettre sur la main, et la tueuse imaginait parfaitement ce à quoi la belle blonde pensait. Elle devait imaginer des plaies, beaucoup de plaies. Ou alors qu'une seule, mais béante. Une magnifique coupure en travers du visage si parfait de la brune. Du sang...plein de sang...

Tia secoua imperceptiblement la tête. Elle était tellement en manque de sang et de meurtre qu'elle se réjouissait en imaginant son propre visage baigné du liquide vital, balafré de toute part. La brune savait qu'elle devait avoir un léger problème mentale. Ce n'était pas normal d'aimer autant le sang et la mort. Un peu plus, et Tia aurait put être un vampire. Quoique, peut-être en avait-elle un dans ses ancêtres...

D'un léger mouvement de main, la tueuse fit disparaître tout le sang. Ce n'était pas le moment pour Cissa de s'enfoncer des images gore dans la tête. Et puis, tout ce sang excitait un peu trop les instinct de tueuse de la Française.

La brune ignora le commentaire sur sa Mère. Après tout, elle ne l'avait jamais connut, et comme son Père ne lui en avait jamais parlé...

Tia soupira. Elle écouta la blonde parler, et lorsqu'elle sentit quelque gouttes d'eau, elle serra sa presque Mère dans ses bras. Les rôles était vraiment inversé, maintenant. Mais ça ne dérangeait pas Tia. Cissa n'avait pas à souffrir ainsi à cause d'elle, elle avait déjà d'autres problèmes, et la brune ne voulait pas en être un nouveau.

Mais Tia n'appréciait pas vraiment que Narcissa ne montre pas – et surtout ne dise pas – qu'elle n'allait pas bien. La brune faisait peut-être la même chose, mais ce n'était pas une raison pour qu'elle accepte que la blonde en face autant. Il y avait des gens qui pouvaient s'occuper de Cissa. Et si personne ne daignait s'en préoccuper, Tia trouverait des gens pour veiller sur sa Mère de cœur. A l'insu de Cissa bien évidemment.

Tia pensa que Lucius devrait être mis au courant. D'accord il n'avait pratiquement pas de temps libre avec ses activités de Mangemorts, mais la brune était sûr qu'il s'occuperait de trouver quelqu'un pour que sa femme aille mieux. Après tout, c'était un Malefoy. Ils sont peut-être froid et détaché, mais Tia était sûr que jamais Lucius n'avait été éduqué pour laisser son épouse, la Mère de son héritier, dépérir. Il faudra qu'elle trouve un moyen de lui parler, qu'elle lui explique tout ce qui s'était passé, et lui suggérer de trouver quelqu'un de sûr pour s'occuper de Cissa. Et puis, elle pourrait en même temps lui demander les noms des deux zigotos qui avait la charge de protéger la blonde...


« -Cissa ce n'est pas bien ce que tu fais...Tu devrais en parler à quelqu'un. Ne te laisse pas dépérir pour ne pas déranger les autres. Tu as des gens qui tiennent à toi. Tu as ta sœur, Bellatrix, tu dois être la seule personne à laquelle elle tient un minimum. Lucius aussi doit tenir à toi, tu es la Mère de son fils, de son Héritier. Arrête de tout garder sous silence. Tu te fais du mal, et à moi aussi tu m'en fais... Et ton fils, tu y as pensé ? Drago t'aime Cissa, j'en suis persuadée, et il serait anéantis si il devais t'arriver quelque chose. Pense aux gens qui tiennent à toi Cissa, tout prendre sur toi n'est pas une solution. Tu ne vas empoisonner l'existence de personne, ne t'inquiètes pas. Tu n'es pas un poids. »

Tia déposa un baiser dans les cheveux de sa presque Mère, et resserra son étreinte.

« -Je n'ai rien à te pardonner, car tu n'as rien fais. Cesse donc de croire que tu déranges les autres avec tes problèmes, et tout ira bien pour moi. Tu ne te plains jamais Cissa, mais tu peux le faire une fois de temps en temps, lorsque cela devient trop dur. Personne ne t'en tiendra rigueur, crois-moi. »

Non, personne ne lui ne tiendra rigueur. Ça, Tia le savait. Et gare à celui qui sera méchant envers la blonde, la brune veillait. Et elle pouvait devenir aussi méchante que Voldemort lui-même lorsqu'on la mettait vraiment en colère...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Mer 26 Oct - 18:00

Narcissa n'adhérait pas du tout aux idées de Tia car pour elle, la mère était le pilier qui soutenait la structure familiale toute entière. Une seule fissure et tout s'effondrait. La jeune femme ne pouvait se permettre d'être faible, surtout par les temps qui couraient... Mais cela, Tia ne pouvait pas le comprendre pour l'instant. Elle s'en rendra compte plus tard lorsqu'elle aura son premier enfant, pensa Narcissa. Oui, Drago l'aimait même s'il s'efforçait de suivre le chemin tracé par son père. Et elle se devait d'être là pour lui, sa protégée avait raison.

Mais Tia aussi avait besoin d'elle, elle le savait. La vie ne pouvait pas continuer sans figure maternelle. Et bien que la jeune sorcière se soit déjà engagée dans une vie dangereuse, elle devait être présente pour elle.

Narcissa se rendait bien compte qu'elle était prisonnière de ses envies de sang, et comme pour Bellatrix, on ne pouvait rien y changer. Il fallait admettre que c'était son exutoire et le respecter, à chacun sa part d'ombre... Narcissa oublia alors sa douleur et se redressa légèrement. De ses doigts fins, elle attrapa sa baguette et la pointa vers l'armoire en bois sombre qui trônait dans le salon. Les portes s'ouvrirent pour laisser s'échapper une petite fiole en verre fin qui flotta jusqu'à la jeune femme. Bien qu'elle fut vide, Narcissa l'ouvrit avec précaution et déposa le bouchon sur le sol. De sa main libre, elle pointa sa baguette sur sa tempe. Elle perçut un léger mouvement paniqué chez sa protégée, mais son regard rassurant en disait long. Lentement, elle éloigna la baguette de sa tête et l'on pu voir un long filin argenté suivre le mouvement. La jeune femme grimaça légèrement, l'expérience n'était pas des plus agréables... Lorsque ses pensées furent complètement sorties de son esprit, elle les versa dans la petite fiole et la reboucha. Elle la tendit à Tia, l'air grave.


-Si cela peut te libérer, prends-les...

Elle vit le regard de sa protégée s'éclairer. Elle allait voir ce qui c'était réellement passé cette nuit-là. Même si Narcissa ne connaissait pas les noms de ses agresseurs, Tia allait voir leur visage... Elle allait savourer cette douce vengeance dans le sang. Cependant, Narcissa voulut imposer ses conditions, elle ne voulait pas la mettre en danger. Elle caressa doucement son visage et se rapprocha d'elle.

-Regarde-moi... Je ne veux pas que tu t'en prenne à ceux qui devaient me protéger, leur disparition éveillerait des soupçons. Et je veux que tu me promettes de faire attention à toi, s'il t'arrivait quoi que ce soit, je ne m'en remettrai pas.

Les doigts de la jeune sorcière s'étaient refermés sur la fiole. Narcissa sentait l'excitation grandir dans le coeur de Tia. Elle était bien capable de partir en chasse sur le champs...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Dim 30 Oct - 20:20

« -Si cela peut te libérer, prends-les... »

Le regard de Tia s'alluma d'une lueur dangereuse, et son cœur rata un battement. Pourtant, la brune sentait qu'il y avait une chose qui la tracassait. Mais elle n'aurait pas put mettre le doigt dessus. Pourtant, c'était ce qu'elle voulait non ? Savoir les agresseurs, les responsables du mal être de sa Mère de cœur ? C'était une vengeance qu'elle voulait...n'est-ce pas ? Pour la première fois depuis des années, Tia doutait.

Se rapprochant d'elle, Narcissa parla.

« -Regarde-moi... Je ne veux pas que tu t'en prenne à ceux qui devaient me protéger, leur disparition éveillerait des soupçons. Et je veux que tu me promettes de faire attention à toi, s'il t'arrivait quoi que ce soit, je ne m'en remettrai pas. »

Tia prit doucement la fiole entre ses doigts. Son cœur s'accéléra en imaginant déjà mille et une torture. Pourtant...pourtant en regardant Cissa, la brune compris qu'elle s'inquiétait. Narcissa s'inquiétait toujours pour les gens à qui elle tenait. Mais Tia voulait protéger la blonde, pas qu'elle s'inquiète autant pour elle.

Alors la brune remit tout en question. Savoir qui c'était, qu'est-ce que ça lui apporterait ? Certes elle pourrait venger Cissa...mais après ? Ça n'annulerait pas le sortilège qui ronge la blonde. Pourquoi Tia faisait-elle une telle crise pour juste tuer des personnes sans importance ? Peut-être était-ce parce qu'elle avait peur pour sa presque Mère. Mais la peur, les doutes, c'était pour les faibles...non ? Non, la peur et les doutes, c'était pour les gens humains. Tia avait mûrit. Elle comprenait, désormais. Narcissa était l'inverse de la brune. La blonde s'était forgée une carapace autour d'elle lorsqu'elle était en public. Mais en privé, elle se laissait aller. Mais Tia, elle, n'avait jamais montré ses sentiments depuis son entrée à Poudlard. Toujours la même : froide, sans sentiments, sans conscience, sans remords, sans rien. Elle n'était pas humaine depuis tout ce temps. Mais désormais, elle avait la vingtaine ,et elle était une femme. Dans son corps, et désormais dans son esprit.

Lorsqu'on a vingt ans, une femme normale cherche le grand amour, et si elle l'a déjà, elle rêve de mariage, de vie de famille. Après tout, c'est le but ultime d'une femme normale, de fonder une famille. Mais pas Tia. Elle ne s'était jamais imaginé au bras d'un homme, une bague au doigt et deux enfants. Jamais. Pour la simple raison que depuis ses 11 ans, elle avait mit ses sentiments de côté. Mais désormais, elle avait le droit de penser à tout ça. Son Père était mort, et elle ne ressentait plus cette haine profonde. Seulement de la pitié pour un homme qui n'a jamais profité de son unique enfant, rongé par la mort de celle qu'il aimait. C'était sûrement pour ça, que Tia avait oublier le véritable amour. En voyant ce qu'était devenu son Père, elle n'avait jamais voulut être amoureuse. Et tout ce que ça lui avait apporté, c'était une adolescence sans amour, sans béguin, sans sentiments.

Tia ne voulait plus de ça. Elle était grande, elle ferait ce qu'elle voulait. Elle deviendrait une femme forte comme sa Mère l'était. Elle aurait une famille. Quoi qu'il arrive. Mais pas tout de suite. Qu'elle profite de sa jeunesse, qu'elle s'habitue à protéger des gens, à dévoiler ses sentiments. Il fallait qu'elle brise sa bulle. Mais elle savait qu'elle ne deviendrait pas une gentille petite Aurore. Tia aimait le sang, elle n'y pouvait rien. Mais elle se contrôlerait, elle ne se laisserait plus aller à ces instants. Finis de tuer ses enfants, des femmes enceintes, ou des innocents. Seulement des gens qui le méritaient. Il fallait tout de même qu'elle gagne sa vie !

Pleine de nouvelles résolutions, elle rendit la fiole à Narcissa, qui la regarda faire, surprise.

« -Je ne veux plus être un monstre sans cœur. »

Et ça résumait tout. Cissa comprendrait, elle qui était comme sa Mère. Elle comprendrait qu'elle voulait cesser de tuer n'importe qui à tout bout de champs. Elle comprendrait qu'elle voulait être un peu plus normale. Elle comprendrait qu'elle avait changer, grâce à elle, en quelque sorte. Elle comprendrait qu'elle avait mûrit, tout simplement. Qu'elle s'était assagi.

« -Merci. »

Merci d'être là. Merci de m'avoir aidé à comprendre. Merci de me soutenir. Merci de ne pas avoir peur de moi. Merci de me comprendre...songea Tia.

Et délicatement, elle serra la blonde dans ses bras, se repaissant de sa présence apaisante.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Mer 2 Nov - 17:23

Un instant de réflexion sema le désordre dans les idées de la jeune sorcière, Narcissa s'en rendit compte. Alors qu'elle venait d'abandonner, c'était sa protégée qui s'apprêtait à capituler. Avec surprise, la jeune femme la vit hésiter, puis rendre les pensées à leur propriétaire.

-Je ne veux plus être un monstre sans cœur.

Tia avait compris qu'elle faisait plus de mal que de bien à son entourage, et pas seulement en matière de meurtres. Narcissa poussa un soupir de soulagement, elle se rendait enfin compte que cette dévorante envie de sang allait un jour la détruire. L'héritière déposa la fiole à terre sans même lui accorder un regard.

-Tu n'es pas un monstre. Un enfant ne sera jamais vu comme un monstre par sa mère. Je t'aime trop pour ça.

Elle sourit pour lui redonner confiance et appuyer la sincérité de ses mots. Quoi qu'elle ai pu faire, la jeune femme ne l'avait jamais considérée comme repoussante. Jamais. Si Tia ne se sentait pas humaine, cela viendrait avec le temps, mais elle se trompait. Elle renonçait car elle éprouvait de la culpabilité envers celle qui l'avait élevée, quoi de plus humain pour un assassin ?

Le jour où Narcissa Black était devenue madame Malefoy, elle s'était posé mille questions. Etait-ce vraiment la meilleure chose à faire ? Devait-elle vraiment épouser cet homme dont elle ne savait finalement pas grand chose ? Elle avait retourné la situation dans sa tête, jusqu'à n'en plus dormir la nuit. Mais elle s'était vite rendue à l'évidence, ses parents voulaient le meilleur des mariages pour elle. Passer le reste de sa vie avec un Sang-Pur était ce qu'il y aurait de plus honorant pour sa famille. Et elle s'était convaincue qu'elle finirait par apprécier la compagnie de Lucius. Pour le bien de sa famille, pour l'honneur, elle avait dit oui. Mais lorsque son fils était venu au monde, tous ses doutes s'étaient envolés. Elle avait enfin trouvé une raison de vivre, et une source d'amour intarrissable pour soigner ses blessures. Oui, elle avait sacrifié sa jeunesse au profit d'un mariage qu'elle n'avait pas vraiment voulu. Mais quand les yeux de son fils se plongeaient dans les siens, elle savait que ces sacrifices n'avaient pas été vains. Pour sa famille, elle avait renoncé à bien des choses mais la destinée lui avait fait cadeau du plus beau des trésors en retour : l'amour d'un fils. Oui, un jour Tia se rendra compte de l'utilité de sa décision. En renonçant à tuer à tort et à travers, elle souffrirait, c'était certain. Mais à long terme, cela la mènera vers le chemin de la sociabilité. Et lorsqu'elle fondera une famille, lorsqu'elle regardera son enfant dormir blotti tout contre elle, elle comprendra. Elle saura que ce choix était le bon, que cet enfant pourra vivre en prenant sa mère pour exemple et en l'aimant pour ce qu'elle sera. L'exact contraire d'une créature assoifée de sang et sans pitié.


-Je t'ai toujours soutenue et je continuerai à le faire, quels que soient tes choix. Mais cette décision est la bonne, mon ange, crois-moi.

La sorcière la remercia, Narcissa esquissa un sourire. Tia ne voyait-elle donc qu'un monstre en elle ? Les sanguinaires ne s'attachaient à personne, pas un seul être ne comptait à leurs yeux. Et voilà que la jeune brune tremblait en la voyant souffrir, avait mal pour elle lorsqu'elle se tordait de douleur. Non, la jeune femme n'y croyait pas un instant, elle voyait en Tia tant d'autres choses. C'était son ange gardien, la seule à qui elle pouvait vraiment confier ses peines, la seule qui pouvait cicatriser ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Tia J. Delestrade
Tuer pour protéger, tel est mon decret
avatar

☞ Copyright : Bazzart
☞ Dispo pour rp : Ouiii!

Féminin Age : 19
Messages : 657
Date d'inscription : 17/08/2011
Gallions : 2215

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : A. Wolfgang Lewis

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Jeu 17 Nov - 19:33

Se détachant de Narcissa, Tia se releva, prenant ensuite la main de sa presque Mère pour l'aider à remonter elle aussi. Une fois fait, elle la regarda longuement. Elle mémorisa ses traits, apprenant chaque centimètres de peau par cœur. Les yeux bleus, les cheveux blonds, la mèche brune, les légères rides au coin des yeux, le sourire maternel, les pupilles pleines de vie...tout. Tia ne voulait plus jamais oublier Narcissa. Dorénavant, elle ferait tout pour qu'elles ne s'éloignent plus jamais l'une de l'autre, pour qu'il n'y ai plus rien qui atteigne la belle blonde. Elle la protégerait, quoi qu'il arrive, mettant sa vie, à la quelle elle avait toujours tenu plus que tout au monde, en péril. Elle prendrait soin d'elle, lui rendrait visite, lui écrirait, la protégerait à chaque instant. Rien n'était dorénavant plus important que Narcissa.

Oui, il fallait que sa presque Mère aille bien. Parce que dans quelques temps, des mois ou des années, ce sera à elle qu'elle dira qu'elle était en couple, à elle qu'elle dira qu'elle se marierait, à elle qu'elle annoncera une potentiel grossesse. Mais chaque chose en son temps. Dorénavant, il faudra qu'elle apprenne. Qu'elle soit une femme normale, avec seulement le métier qui est étrange. Parce que maintenant que Tia avait enfin compris les rêves de presque toutes les femmes, elle arriverait à changer. Les rêves d'amour, de mariage et d'enfants, elle les avaient, et c'était cela l'important. Bien sûr, elle resterait elle-même ; méfiante, agile, tueuse, forte, cassante, glaciale, incendiaire... Mais elle apprendra la tendresse, les bons gestes, les paroles réconfortantes, la gentillesse...les seuls choses qu'elle n'avait dévoilé qu'à Narcissa et à son meilleur ami d'enfance...qui n'était plus de ce monde.

Tia caressa brièvement la joue de la blonde face à elle, et se détourna. Elle commença à arpenter le salon, puis la salle à manger, la cuisine, les chambres, en passant par les bureaux et les bibliothèques. A chaque fois, elle appuyait une bille noire contre un des murs de la pièce, et la sphère disparaissait à l'intérieur. Lorsqu'elle eu terminée, elle retourna dans le hall, où elle expliqua à Narcissa ce qu'elle avait fait.


« -J'ai placé dans chaque pièce un détecteur. C'est simplement pour m'assurer que tu ailles bien. Je serais tout de suite avertis lorsque tu seras en danger. Cependant, je te rendrais souvent visite, et je veillerais sur toi sans que tu ne me vois forcément, car ces billes ne sont pas infaillibles. Si Lucius ou quelqu'un d'autres les découvre, ils reconnaîtront les détecteurs et sauront que ce n'est pas dangereux. Ils ne sont pas activés pour lancer de sortilèges ou autres, alors il n'y a aucun danger pour eux -ou même toi. »

La brune stressait légèrement. Certes ses détecteurs étaient une très bonne idée, mais ce n'était pas sûr qu'ils détectent tout. Même la Magie avait des failles. Mais normalement, tout irait bien. Enfin ça, Tia l'espérait. La tueuse avisa la luminosité devenue plus faible, et conclu qu'il allait falloir qu'elle s'en aille. Elle esquissa donc un sourire d'excuse.

« -Il va falloir que j'y aille, il se fait tard. »

Elle s'approcha de Narcissa et la serra longuement contre elle. Respirant son odeur une dernière fois, elle se résigna à la laisser.

« -Prends soin de toi. Et n'oublie pas, je serais toujours non loin de toi. »

Et sur ces mots, elles jeta un dernier regard à la belle blonde et sortit. Tia détestait les adieux, et ce depuis toujours. Elle préférait les écourter, même si elle aurait voulu ne jamais partir. Mais elle reverrait Narcissa bientôt, de toute manière.

Et c'est sur cette pensée qu'elle transplanna en direction de son Manoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11300-tia-j-delestrade-fini- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t11431-attention-tueuse-en-approche
Narcissa Malefoy
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 97
Date d'inscription : 26/08/2011
Gallions : 67

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   Sam 19 Nov - 21:13

Les deux jeunes femmes se relevèrent. Narcissa devina que sa protégée allait s'en aller, la laisser dans le même état qu'elle l'avait trouvée : seule dans ce manoir trop grand pour elle. Puis elle vit Tia sortir du salon et marcher à travers la maison, des petites billes noires dans le creux de sa main. La jeune femme la suivit jusque dans le hall, puis se contenta de l'accompagner du regard. A chaque fois qu'elle entrait dans une nouvelle pièce, elle insérait ces billes à l'intérieur des murs. Narcissa ne savait pas encore de quoi il s'agissait, mais elle supposait que c'était un sortilège de protection ou quelque chose dans le même genre... Tia revint à elle et lui expliqua enfin : des détecteurs... Narcissa sourit, attendrie. Elle ne pensait pas vraiment que de telles mesures de sécurité soient nécessaires. La quarantaine à peine passée, elle pratiquait la magie depuis suffisament longtemps pour se protéger elle-même. Le mal dont elle souffrait était la preuve du contraire, mais elle avait été prise par surprise. Et jusqu'ici, elle n'avait pas réellement eut recours aux deux Mangemorts qui lui servaient de gardes du corps. Ils étaient trop jeunes et trop expérimentés à son goût. Ils n'avaient été utiles qu'au moment de la transporter jusqu'au manoir lorsqu'elle était inconsciente, après l'attaque. Les systèmes de protection qu'on avait créé autour d'elle n'avait jusque-là pas prouvé leur efficacité... Mais Narcissa ne dit rien de tout cela à Tia, esérant vainement que cela marcherait cette fois-ci. Elle ne lui avoua pas non plus que c'était beaucoup plus pour elle qu'elle se faisait du soucis. Elle était encore jeune...

-Merci mon ange. Mais n'oublie pas de prendre soin de toi quand même.

Tia lui annonça alors son départ. La jeune femme aurait voulut la retenir, mais elle savait qu'elle ne devait pas le faire. Tia avait sa propre vie désormais, et sans doute quelqu'un qui l'attendait déjà. Un homme à qui son coeur appartenait, peut-être. Narcissa ne le lui demanderait pas, c'était sa vie, pas la sienne.

Elles s'enlacèrent une dernière fois, impreignant chaque parcelle de sa peau du parfum de l'autre. Narcissa aurait voulu ne jamais la lâcher, mais elle n'était plus la petite fille qui avait besoin de sa présence. Maintenant qu'elle avait grandi, la situation s'était inversée. Ce fut un déchirement lorsque Tia se détacha d'elle, mais il fallait bien l'accepter. Elles échangèrent une dernière phrase, un dernier regard, puis la jeune fille transplana. Narcissa la vit disparaître, mais elle mit un certain temps à réaliser qu'elle était partie. Plus seule que jamais, elle laissa une larme couler le long de son visage. Quand allait-elle revenir ? Quand allait-elle la délivrer de sa solitude cuisante ? Elle se tourna lorsqu'elle entendit l'elfe de maison descendre les escaliers. Elle ne voulait pas qu'il la voie pleurer. Elle ne voulait pas qu'il sache à quel point elle était faible et dépendante de l'amour des autres.



THE END
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t12254-narcissa-malefoy-nee-b
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [FE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [FE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϞϞ RPG : Le Monde Magique de Harry Potter ϞϞ :: ϞϞ Les Habitations ϞϞ :: Manoir Malefoy-
Sauter vers: