BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]
    Cher visiteur,

    Tu viens de pénétrer dans une zone de quarantaine!! Tout le monde peut entrer, mais sortir d'ici est impossible. Ainsi, tu n'as plus d'autre choix que de t'inscrire mais attention !! Les membres de ce forum sont fou, psychopathe et complètement atteint de la cervelle, fan de ship, bizarre... Le staff de ce forum aime le sang, les morts et le sadisme... Cher visiteur, si tu es un minimum drôle et déluré, alors les personnes composant Deathly Hallows sont tes amis!!

    De toute façon tu n'as plus le choix, tu es contaminé, tu es perdu... Tu vas bientôt devenir toi aussi un ADC (Atteint De la Cervelle) et ça ne se guérit pas alors n'attend plus, et inscris-toi."


    On est pas obligé d'être fan d'Harry Potter pour s'inscrire sur ce forum. :-) Laissez nous notre chance, vous verrez qu'on est pas méchant. ̿ ̿̿'̿'̵͇̿̿з=(•̪●)=ε/̵͇̿̿/'̿'̿̿̿ ̿ ̿ ̿



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lukas E. Sullivan-Walker
◊ Sorcier de Premier Cycle ◊
avatar

☞ Copyright : off limits - tumblr, lj
☞ Dispo pour rp : Naan

Masculin Messages : 663
Date d'inscription : 10/05/2011
Gallions : 17

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Rebecca Weaving

MessageSujet: BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]   Ven 1 Juil - 0:46



DID SOMEONE SAY LUKAS SULLIVAN ?

Okay, guys. Avant tout, y'a un truc à savoir sur tout ce qui va se passer dans ce sujet, sinon vous allez tous nous prendre pour des dingues, ce qu'on est, certes, mais y'a un point de non retour qu'on a pas encore atteint... J'ai rien dis. On l'a atteint. On peut plus guérir, on en a conscience. C'est pas grave, on le vit bien, très bien. On s'assume, on vénère les champignons violets et on porte des chapeaux oranges. On trouve ça assez cool, en fait. Tout ça pour dire, il faut que vous sachiez que tout ce qu'on va écrire, c'est parce que....
IT'S FRIDAY MAN ! Et le Vendredi.... C'EST LE VENDREDI ! FRIDAY FRIDAY FRIDAY.
Allez chercher Rebecca Black sur Google pour vous initier. ON FRIDAY... Everything can happen.


Comme chaque Vendredi soir, la Grande Salle était bondée. Les Serdaigles planchaient sur leurs devoirs à rendre trois jours plus tard. Les Poufsouffles admiraient bêtement le ciel magique au-dessus de leurs têtes en ne trouvant rien d'autre à faire. Les Serpentards riaient de blagues pas drôles et pariaient sur celui capable de manger son dessert le plus rapidement. Puis les Gryffondors... C'est pas nouveau, les Gryffondors sont les meilleurs. Tout le monde le dit, tout le monde le sait, c'est la maison des gagnants et de plus canons. Ils sont les rois du Quidditch, les plus chouchoutés, les plus appréciés, les plus admirés. On peut pas se comparer à un Gryffondor à moins d'en être. Un Gryffondor c'est comme un Dieu, en plus petit et en plus rouge. Un Gryffondor c'est awesome. Pas tous, certains craignent un max, mais Lukas était awesome. Personne ne pouvait prétendre le contraire. Tout le monde l'aime. Sauf ceux qui en sont jaloux, mais ça se comprend, un mec comme lui est forcément envié. Bon élève, sexy à vous rendre aveugle, fraîchement célibataire - de quoi laisser fantasmer la population de Poudlard - en plus il est anglais. Si ça fait pas rêver tout ça ! Kayla devait sans doute déprimer dans son coin, après tout, c'est une étape difficile à passer, l'après-rupture Sulllivanesque. Se dire qu'on ne pourra plus se jeter sur le pauvre garçon sans être regardé de manière plus que suspecte par le reste de l'école, faut un temps d'adaptation. Qu'elle aille se plaindre à Walker ! Qui c'est lui ? Oh, juste actuellement le seul que Lukas avait envie de plaquer contre un mur afin de.... ouais non évitons de donner les détails de ses propres désirs d'adolescent.

Heureusement qu'à la table des rouges et ors, les occupations ne manquaient pas, il n'avait donc même pas le temps de penser à loucher sur Calvin. Ce serait trop bête d'éveiller les soupçons, quand même. Entre tortures à la nourriture, forçant les plus jeunes à se masquer les yeux pour leur faire goûter des épices différents, discussions dressing du côté des divas, techniques nouvelles pour tricher aux échecs version sorciers et ragots concernant les nouvelles conquêtes du corps enseignant, il n'y avait pas à dire, c'était chez eux qu'on trouvait le plus d'ambiance. Heureusement que c'était la fin de la semaine, ils se seraient bien fait reprendre par le directeur, autrement. Quoi que ce dernier n'était même pas présent à table, comme la moitié des professeurs à vrai dire. On sait tous qu'ils sont en train de vider les bouteilles de vins dans les bureaux mais ils veulent pas l'avouer... Après, les élèves se font remettre à leur place pour une simple petite cuite. Où va le monde ? Quelle injustice, il aurait bien mener une révolution contre cette absence d'égalité. Ils étaient jeunes, ils avaient le droit d'en profiter, comme les vieux avaient le droit de se saouler pour oublier qu'ils sont vieux, justement. C'est vrai, niveau fête, Lukas était bien placé pour s'exprimer. C'est Lukas, à vrai dire, qui mieux que lui pouvait donner son avis sur le sujet ? Nikky. D'accord, pas mal dans son genre. Sans doute l'une des rares jaunes et noirs à ne pas fixer le plafond, tiens.

Plus les minutes passaient, plus la salle se vidait. Un soit-disant couvre-feu que personne ne respectait était instauré, il fallait bien faire semblant. Assis à côté de son nouvel ami de l'année, j'ai nommé Noah l'américain super zen, Lukas ne cessait de regarder à droite et à gauche, tapant du pied et soupirant. Préoccupé le petit gars ? Du tout ! Il avait juste un air bizarre lui trottant dans la tête, ça le... mettait sur les nerfs. OUH, lâche toi mec. Cris un bon coup et ça passera. Ou pas. Tout le monde se levait autour de lui, dans l'intention de se rendre à leur salle commune. Une main vint se poser sur son épaule pour l'encourager à faire la même chose, plusieurs gars lui demandant alors s'il comptait les suivre ou crever ici avec les petits pains. Ahah, très drôle, tout le monde était au courant qu'ils préférait les croissants quoi. Il préféra inventer une excuse bidon, comme quoi il avait encore soif mais qu'il allait les rejoindre une fois qu'il aurait mit la main sur la grenadine. Le revers de la popularité, c'est qu'on est tout le temps collé, et ça, c'est chiant. Heureusement ils étaient tous crevés au point de se foutre complètement de ce qu'il pouvait bien balancer comme bobards. HALLELUJAH. Alors que Wilson s'apprêtait à s'en aller avec le reste du groupe, Lukas lui attrapa le bras pour le stopper. C'était bien l'un de ceux qu'il appréciait le plus, puis il voulait pas se retrouver tout seul, pour être franc. L'intimant au silence le temps que les autres soient assez éloignés, il finit par le lâcher, certain maintenant qu'il resterait avec lui - enfin espérant surtout. « Hm... La séance de yoga de ce soir... Je sais plus si y'en avait une de prévue en fait... Mais j'ai mieux à te proposer ! » Piou piou, oubliez vos idées vicieuses les gars, c'est TELLEMENT MIEUX que ce que vous pouvez imaginer.

Se décidant à quitter cette grande table à présent nettoyée comme par magie, il afficha un sourire communicatif irrésistible à son camarade. « Cette année on s'est jamais amusé ensemble ! Je veux dire, on s'est éclaté bien sûr, avec moi on peut que s'éclater. Mais on s'est jamais vraiment défoncé tu vois ! » Je vous ai déjà dis de replacer vos esprits déplacés ? Oui, et bien, je le répète. Il est pas comme ça l'innocent Sullivan, il est beaucoup plus classe qu'est-ce que vous croyez. « FRIDAY PARTY, niveau Salle sur Demande, ça te branche ? T'as pas le choix à vrai dire. » Sans plus attendre, il l'entraîna hors de la grande pièce après lui avoir murmurer ses plans de la soirée. Mieux valait ne pas intriguer les curieux, c'était quelque chose de privé, de sélectif. Interdiction que Troy, le pervers déjà pédophile de deuxième année traînant souvent non loin de lui, ne se mêle à tout ça. Il était tellement out que ça ruinerait toute sa réputation si on le voyait lui causer. Mon dieu, rien que de l'imaginer ça lui donnait des frissons le pauvre. Brrrr ! Troy et lui ! AH ! Il allait vomir. Ça devait se voir à sa grimace alors qu'il commençait à monter les escaliers, en jetant quelques regards derrière lui. Il avait - discrètement - réussi à convier le fameux Calvin en l'autorisant à amener quelques personnes avec lui s'il le voulait. Ouais, c'était pas vraiment un rendez vous galant. Ils auraient pu. Non, restons raisonnables. Une fête, c'est pas à deux que ça se fait. Pas pour rien qu'il avait invité Nikky, THE only Nikky, celle qui réussissait à rendre toute une soirée intéressante, tout comme lui en fait, mais ensemble ils étaient meilleurs. Elle n'avait pas pu lui refusé ça après l'épisode des toilettes de Mimi - dont il avait oublié la moitié, c'était peut-être mieux aussi. Il priait pour qu'elle n'ait pas oublié, dur d'oublier un vendredi soir aussi, c'est sacré. Vous l'aurez remarqué, Lukas est le roi des organisations de fêtes, seulement il préférait ne pas voir trop grand, plutôt miser sur les petits chiffres, mais les chiffres gagnants. C'est toute une technique qu'il faut avoir, pour être au top niveau !

Arrivé face au mur tant vénéré, tant adoré, tant apprécié... Bref, le mur, il engagea le rituel stupide du "passage triplé en pensant à ce qu'on veut, blablabla", assez impatient à vrai dire. Il était totalement déshydraté, il avait besoin d'un remontant. De musique aussi. Mon dieu c'était quoi ce truc débile qui n'arrêtait pas de résonner dans sa tête ? Whoa Mona Lisa, you’re guaranteed to run this town... On est contents pour elle oui ! Frustré par ce manque de défoulement artistique, il ne put retenir un léger cri de victoire en voyant la porte apparaître, ENFIN. Noah allait le prendre pour un dingue alcoolique en manque, on s'en fiche, c'est toute cette agitation l'habitant qui faisait le charme du jeune homme. Il ne serait plus Lukas s'il n'était pas aussi excité sans arrêt. « On va pas être beaucoup... Mais on va être assez... Tu danses aussi bien que tu fais la posture de la fleur de lotus ? » Il se renseignait simplement, c'est vrai qu'il était plutôt doué quand il s'agissait de faire la montagne ou le lion rugissant, mais ça voulait pas dire qu'il était adepte de la macarena. Au contraire, Luke n'avait pas sa souplesse naturelle, mais personne ne le battait sur la danse des canards - atout majeur de séduction, bien entendu. Posant alors sa main sur la poignée, il pénétra dans l'antre nouvelle du King... *mélodie lugubre, genre film d'horreur* Et là BAM le méchant arrive et tout le monde meurt... non ? D'accord.

Le décor était semblable à celui d'une grande cave aménagée, un mur de pierres clairs - ou plutôt merci aux motifs de tapisserie nouvelle génération, un sol recouvert de moquette - au moins il se blesserait pas en se cassant la figure, plusieurs fauteuils colorés, une table basse où reposaient quelques verres en plastiques, la chaîne hifi obligatoire avec les hauts parleurs vendus avec, sans oublier LE SUPERBE ET MAGNIFIQUE BAR. A sa taille, on devinait le nombre de bouteilles s'y trouvant et Lukas ne pouvait s'empêcher de saliver. Invitant Noah a entrer derrière lui, le poussant presque pour le forcer à entrer sans attendre, il ne doutait pas que les autres étaient sur le chemin, il entendait déjà des bruits. « Totally awesome... » Remarque obligatoire, il ne pouvait s'en empêcher. Bon, elle est où la vodka maintenant ? Il avait vraiment soif, sans rire.
Noah prend la suite ? Je vous laisse voir. (a)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathly-hallows-rpg.com/t9369-lukas-a-king-with-no-cr http://www.deathly-hallows-rpg.com/t9383-luke-i-m-not-a-perfect-person
Arabelle Hastings
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

☞ Dispo pour rp : Oui

Féminin Messages : 75
Date d'inscription : 08/06/2011
Gallions : 10

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes :

MessageSujet: Re: BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]   Jeu 21 Juil - 13:15

    C'était censé être un vendredi soir ordinaire, mais il n'en était rien. Noah ne pensait vraiment pas que cette soirée allait tourner de cette manière quand il s'était installé avec Lukas, lisant la Gazette du Sorcier - il préférait quand même la version américaine, bah oui on ne renie pas ses origines - et mangeant quelques gâteaux. Voyant les élèves s'en aller, il voulu faire de même mais Lukas l'empêcha de partir. C'était quoi ça ? Il ne s'attendait pas à ce que le jeune homme lui fasse une drôle de proposition. « Hm... La séance de yoga de ce soir... Je sais plus si y'en avait une de prévue en fait... Mais j'ai mieux à te proposer ! » Euh ok, mais quoi donc ? Oui bon d’accord, Noah y avait pensé, mais il avait de suite repoussé cette idée. Enfin, il était tout ouï, mais quand son ami lui proposa de faire la fête, le jeune américain se dit que c’était bien la dernière chose à laquelle il avait pensé. Ils faisaient la fête les anglais ? Vraiment ? Oui bon, c'est vrai qu'ils n'étaient pas aussi coincés qu'il l'avait imaginé, surtout les Gryffondor, véritables piles sur pieds.

    « Euh en fait c'est que... » Noah n'eut même pas le temps de finir sa phrase que Lukas l’entraînait déjà hors de la salle pour l'emmener dieu sait où. Il avait parler de se défoncer, s'éclater, ce qui faisait un peu peur au jeune homme, qui avait du mal à rester lucide pendant ce genre de soirées. Non, il n'était pas ce genre de type, et meme s'il se faisait passer pour l'américain super cool à Poudlard, que rien n'atteignait, il avait quand même un manque de confiance en lui évident, surtout dû au fait qu'il avait été assez bousculé dans son ancienne école de magie parce qu'il était gay. Les fêtes, il préférait les éviter en temps normal. Mais il ne pouvait rien refuser à Lukas, qui l'avait quand même accueilli les bras ouverts, et qui était devenu un ami en un rien de temps. Bon d'accord, au début, Noah avait des vues sur lui, mais il avait bien compris que cela n'était pas réciproque. Les séances de yoga, c'était sympa et ça détendait un peu le jeune homme, et Noah lui devait bien ça. Mais bon, il n'allait pas se plaindre hein, au moins ici, il se sentait à sa place et personne ne le martyrisait !

    Enfin bref, avant que Noah ait eu le temps de dire ouf, il se retrouvait devant un mur. Un joli mur certes, mais et alors ? Lukas était-il déjà sous acides. Il allait lui demander ce qui n'allait pas, quand soudain le fameux mur se mis à bouger et qu'il vit apparaître une porte. Oh d'accord, donc les rumeurs sur cette fameuse Salle sur Demande étaient donc vraies ? Il avait bien envie de se moquer de ses camarades américains, Poudlard regorgeait de surprises, et d'ailleurs cette école était beaucoup plus cool. « On va pas être beaucoup... Mais on va être assez... Tu danses aussi bien que tu fais la posture de la fleur de lotus ? » lui demanda Lukas.

    Noah haussa un sourcil, préférant ne pas y répondre. Il dansait bien...oui on pouvait dire ça. Quoique, il n'aimait pas en faire la démonstration. Les deux jeunes hommes entrèrent donc dans la salle, et Noah failli pousser un cri d'admiration. C'était clairement une vraie salle pour faire la fête, et non pas ces fameuses boites pour les booms d'ado. Il y avait un bar ! UN BAR ! Tout était installé pour l'occasion, même pas besoin de le faire soi-même. Totally awesome comme disait Lukas. Et les autres étaient en route. Quels autres d'ailleurs ? Oh peu importe, plus on est de fous, plus on rit. Le jeune homme s’approchait déjà du bar, se demandant quelles boissons il pouvait y avoir. Au diable les principes, il était là pour prendre du bon temps ! « S’il y avait des chippendales, ce serait encore mieux. » Oups, il l’avait dit tout haut ?


(désolée du retard Harry Potter RPG A qui le tour alors ?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]   Ven 22 Juil - 15:57


best party ever... woooooow !

« This Friday night do it all again »

Vendredi soir. Et toujours rien en vue. Pas l’ombre de la plus petite soirée acceptable. Ca craignait, vraiment. Surtout lorsqu’on s’appelle Nikky Vodianova. On a une réputation à tenir quand même ! En attendant, c’était le calme plat. Presque aucun bruit ne s’échappait de la table des Poufsouffles dans la Grande Salle, pourtant ils étaient nombreux ! Peut-être était-ce en grande partie du au fait que les trois quarts d’entre eux semblaient fixer le plafond magique de la pièce. D’accord, la reproduction du ciel était particulièrement belle ce soir là avec ses teintes roses orangées, quelques nuages par-ci par là et les étoiles qui commençaient déjà à scintiller. Mais quand même après tant d’années passées dans l’école c’était la honte de se faire prendre à admirer le plafond. Les gamins de première ou deuxième année, ça passe, ils ont l’excuse de la jeunesse, l’enfance et l’innocence. Mais lorsque l’on arrive aux dernières années de sa scolarité, on pourrait penser que la vie d’adolescent est faite de choses autrement plus importantes. Comme trouver quelque chose à faire un vendredi soir ! Outre la table des noir et jaune, la Grande Salle était bondée ! Et les tables des autres maisons semblaient autrement plus animées que la leur. Bon, d’accord, celle des Serdaigles peut-être pas, mais après tout c’était normal. Tout le monde les savait être de vrais rats de bibliothèque légèrement coincés. Quant aux Serpentards, elle n’aimerait se trouver avec eux pour rien au monde. Enfin, ça c’est ce qu’elle raconte, mais un certain blond de chez les verts et argents ne la laissait pas indifférente, si vous voyez ce que je veux dire. Mais rien n’était encore officiel, ils ne se montraient pas ensemble en public ce qui avait le don de l’exaspérer. Est-ce qu’il avait honte de s’afficher en compagnie d’une Poufsouffle, à priori de Sang Mêlé ? Elle faisait des efforts pour ne pas croire à cette hypothèse mais elle s’insinuait toujours dans son esprit. Bref. C’était encore chez les Gryffondors que l’on riait le plus bien que cela ne lui plaise pas plus que cela de l’admettre.

Les minutes s’écoulaient, laissant la salle se vider jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une petite assemblée. Quelques Serdaigles plus studieux que les autres encore penchés sur leurs devoirs, un ou deux groupes assez bruyants de Serpentard. De sa place, elle croisait parfois le regard de Bastian, ce qui la faisait rougir un court instant avant qu’elle ne parvienne à se ressaisir – apercevoir Calvin l’aidait d’ailleurs dans cette entreprise. Et il y avait Lukas. Oui, le Lukas. Celui dont elle entendait parler dans les dortoirs des filles. Cela la faisait bien rire d’ailleurs. Ne se rendaient-elles pas compte qu’elles étaient pathétiques et ridicules ? Non, elle n’était pas jalouse, bien sûr que non. Elle était sortie avec lui, et elle savait que leurs sentiments respectifs n’avaient pas été feints. Seulement, depuis ils étaient restés des amis très proches et elle n’était plus capable de le voir autrement. A part, peut-être, presque comme son égal lorsqu’il s’agissait de fêtes. Il faut dire qu’à eux deux ils formaient un sacré duo de choc. Les toilettes de Mimi devaient assez bien s’en souvenir. Mieux qu’elle d’ailleurs qui avait sûrement trop abusé de la vodka ou de la tequila, allez savoir. Quelques flashs de chansons et de semblant de piscine municipale lui revenaient cependant en mémoire. Ainsi que le sort tragique du tee-shirt de Luke. Enfin. En somme, il était plus ou moins la seule personne capable de la sauver ce soir. Et ce qu’il avait à proposer la sortit enfin de sa torpeur passagère. Une fête dans la Salle sur Demande.

« Count me in ! » Avait-elle simplement eu le temps de lui glisser avant qu’il ne disparaisse, entraînant un autre rouge et or à sa suite. Elle ne s’inquiétait pas trop de ce côté là ; il savait aussi bien qu’elle quelles étaient les personnes indispensables à la réussite d’une fête. Pas pour rien qu’il était immédiatement venu l’inviter. Enfin une personne qui reconnaissait son talent. Excitée comme une puce, elle ne tarda d’ailleurs pas à suivre son exemple et se précipita hors de la Grande Salle. Elle avait un crochet à faire par la salle commune des jaunes et noirs avant de se rendre à la Salle sur Demande. Entre toutes les conneries qu’ils avaient pu se dire dans les toilettes, elle avait noté que Lukas comptait s’offrir une tortue. Elle n’avait pas vraiment réfléchi plus loin histoire de s’assurer qu’il était bien sérieux. Non, dès qu’une sortie à Pré-au-Lard avait été annoncée elle avait fait un crochet par l’animalerie où elle avait trouvé une de ces adorables bestioles. Tout à fait le genre de Luke, un peu moins le sien. Pas très futée, elle était repartie avec la tortue, seulement la tortue. Après réflexion c’était peut-être pour cela qu’on lui avait jeté des coups d’œil bizarres alors qu’elle se promenait avec Kiriku – oui, c’est son nom – dans les mains. Enfin, en attendant qu’elle ne trouve le moment idéal pour l’offrir, il avait bien fallu s’occuper de l’animal, ce qui c’était révélé ardu jusqu’à ce que les Elfes de maison ne s’en mêlent – en réalité ils avaient pour ça attendu que nombre de livres perdent quelques pages et que Rose, une Poufsouffle du même âge qu’elle se réveille avec la tortue dans les cheveux. Charmant. Mais pas très grave ; l’essentiel étant qu’après cela, les choses s’étaient calmées.

C’est donc en tenant Kiriku emballée dans un ruban rose qu’elle monta en vitesse les étages jusqu’à se retrouver face à la porte de la Salle sur Demande. Luke et son ami qu’elle ne reconnaissait pas de dos se trouvaient juste à l’entrée de la salle. Leur conversation avait l’air bien joyeuse pour ce qu’elle pouvait en entendre. « Tu veux te reconvertir en chippendale ?! J’aurais presque hâte de te voir en tenue ! » La remarque était adressée à Noah, nouveau Gryffondor fraichement débarqué d’Amérique paraitrait-il. Maintenant qu’elle se trouvait face au duo elle pouvait le reconnaître. Toujours douée lorsqu’il s’agissait d’entrée spectaculaire, elle n’attendit pas plus longtemps avant de se tourner vers Lukas son plus beau sourire éclairant son visage. « C’est pour toi ! Je suis désolée pour ton tee shirt. » Sa voix pleine d’enthousiasme laissait pourtant clairement entendre qu’elle n’avait pas grand chose à faire du dit vêtement. En réalité elle était assez fière d’elle pour ce cadeau plus qu’original, bien que lui fourrer l’animal dans les mains avec la soirée qui se préparait n’était peut-être pas la meilleure chose à faire. Tant pis. Elle aussi allait avoir besoin de ses bras. Kaelyn lui devait d’ailleurs une danse à l’issue d’un pari entre elles.

Ceci fait, elle prit enfin le temps d’admirer le décor. La Salle sur Demande s’était surpassée pour le coup. DJ automatique, piste de danse, éclairage de circonstance… Et bien sûr l’indispensable… le bar. Pas mal, pas mal ! Il faisait de nets progrès son Lukas, elle était fière de lui. C’était assez émouvant. Il faut dire qu’elle avait récemment appris que les Gryffondors possédaient un talent insoupçonné lorsqu’il s’agissait de fête. Rien capable de lui faire concurrence cependant. Heureusement, autrement adieu crédibilité ! Elle avait sa réputation, tout le monde la connaissait comme une fêtarde invétérée. Pas sûre que ce soit un compliment dans certains cas, mais qu’importe, ça lui convenait. Mieux, ça forçait le respect.

En bref, il fallait qu’elle pense à féliciter l’organisateur. Elle était partie pour lorsque des pas derrière elle attirèrent son attention. Une autre personne, peut-être plusieurs venaient de débarquer. Par Merlin, qu’est-ce… ? « C’est une fête sur invitation Walker. Retourne faire mumuse dans tes cachots ! » Problème. Il foutait quoi là lui ? Depuis quand Lukas invitait-il ce serpent bourré de stéréotype ? N’importe quoi ! Il baissait presque dans son estime d’un coup. Elle s’apprêtait à sortir une autre remarque cinglante lorsqu’elle aperçut la personne qui l’accompagnait. Son cœur fit un bon dans sa poitrine. Bien sûr, cela semblait inévitable. Bastian. Elle se sentit rougir tout d’un coup. Devant Calvin, en plus. Super. Elle venait de remporter le grand lot. Chanceuse comme elle l’était, il allait s’en apercevoir et faire la remarque, ou au moins se poser des questions ce qui l’ennuyait tout autant. En tout cas, pas question qu’elle adresse la parole en première au blondinet. Elle avait fait suffisamment d’efforts dans ce sens là et estimait que c’était à lui de réagir. Notre Nikky nationale venait subitement de perdre sa langue et l’usage de la parole. Comme quoi, tout arrive !


Linda prend la suite ?


Dernière édition par Nikkylia S. Vodianova le Lun 25 Juil - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caleb H. Fitzpatrick
CHF
Rising from the ground like a Skyscraper ♪.
avatar

☞ Copyright : Aeronplane, June & Tumblr
☞ Dispo pour rp : MP (a)

Féminin Messages : 2154
Date d'inscription : 03/04/2011
Gallions : 688

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Kelvin ♥

MessageSujet: Re: BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]   Ven 22 Juil - 17:21

BEST PARTY EVER WOOOOW


C'est vendredi mec, debout ! Se lever un vendredi, bizarrement cela ne relevait pas de l'exploit comme les autres jours de la semaine. Calvin était étrangement de bonne humeur ce matin là, ce qui étonna la plupart de ses camarades présents avec lui dans les dortoirs. Si ils restaient là à le regarder d'un air aussi surpris toute la matinée, c'est sûr qu'il n'allait pas rester de bonne humeur longtemps le Serpentard. Mais c'est vrai que cela avait de quoi surprendre. Ces derniers temps, on aurai dit que Calvin n'arrêtait pas de sourire. Certains élèves avaient à ce sujet fait courir la rumeur qu'après son dernier match de Quidditch, Cal' s'était bloqué la mâchoire et que du coup il n'avait d'autres choix que de garder cette expression sur son visage. Qu'est-ce que les élèves pouvaient être débiles parfois, surtout ces idiots de Poufsouffle pensa le jeune homme avant de soupirer prouvant qu'effectivement, il pouvait bouger sa mâchoire qui n'avait en réalité aucun problème. Cette fois-ci, ils n'allaient pas laisser ses soit disant "amis" ruiner son bonheur. Lui aussi après tout, il y avait droit. Même si cette année il avait fait souffrir pas mal de personnes. Une fois sa douche prise, le bouclé enfila par dessus sa chemise à carreau noir et rouge et son jean, sa robe de sorcier avec une telle lassitude qu'on avait enfin la certitude que c'était bien à Calvin Paul Walker que l'on avait affaire et pas à un imposteur. Comme quoi il y avait des choses qui ne changeaient pas. Comme par exemple cette habitude de louper les cours, qu'ils ne comptaient plus en heure mais en journée. Il allait donc aller prendre son petit déjeuner et jouer de la guitare toute la journée. Best program ever !

Mais si le brun était d'aussi bonne humeur aujourd'hui, c'est que cette journée il l'avait attendu depuis tellement de temps déjà. Impossible d'en parler autour de lui. Calvin, son homonyme ne comprendrai pas, ni même Sarah. Il était condamné à garder tout cela pour lui, à se contenir encore et toujours. À faire semblant. La seule chose à laquelle il avait le droit, c'était un regard, voilà. Un vulgaire regard en sa direction, mais il n'osait jamais. S'il avait attendu ce jour avec une impatience qu'il avait désormais du mal à cacher, c'était parce-qu'enfin il aurai droit à plus qu'un regard. Peut-être une poignée de main, une danse si on des fous ou juste s'ils avaient décidés de vider la moitié du bar à eux seuls. Enfin voilà, c'était mieux que rien.

Après avoir passé la matinée dans le parc, à jouer encore et toujours de son instrument favoris -sa guitare, je vous vois de suite venir avec vos idées tordus maintenant (a) -, le jeune décida que finalement il n'allait pas rester dehors trop longtemps, voyant le ciel se couvrir comme tous les jours ces derniers temps. Il adorait rester dans cet endroit lorsqu'il était encore vide. C'était une sorte de havre de paix pour le Serpentard, un endroit où il pouvait en quelque sorte se sentir lui-même. Il n'avait pas à supporter ses camarades de Serpentard, ou encore les autres, ces inconnus qui adorent venir aborder les musiciens en plein trip musical. Cela arrivait souvent en plus, trop pour le jeune homme qui avait décidé de finalement venir que lorsqu'il serai seul. Le bouclé était maintenant remonté jusqu'à la salle commune espérant y croiser une personne en particulier. Après avoir balayé la salle du regard, dans le but d'y voir Bastian, son fidèle ami, un des seuls sur lesquels il pouvait vraiment compter, le jeune homme se rendit finalement dans la grande salle continuant ses recherches, en vain. Tant pis, de toute manière cela ne pressait pas, il était certain de le croiser pendant le diner. Qui voudrait louper le diner ? (a) Il ne lui restait plus qu'à attendre que le soir arrive. C'est drôle parce-que Calvin avait toujours cette impression que le temps était un peu trop rapide lorsqu'il voulait que tout se passe lentement et toujours trop long lorsqu'il voulait qu'un moment arrive vite. Fichue temps. Alors en attendant que l'heure du diner arrive, le jeune musicien passa le reste du temps qu'il lui restait à faire des essayages. Quelle chemise enfiler, quelle pantalon irait pour l'occasion ? Terrible dilemme qu'il pensait avant uniquement destiné aux filles. Et Brittany qui n'était pas dans les alentours pour l'aider. Qu'avaient-ils tous à disparaître au mauvais moment ?

Mais depuis tout à l'heure je vous parle d'un événement, du ô combien impatient Calvin était mais vous ne savez toujours pas de quoi il s'agit. Une soirée, une fête pardi ! Vous vous attendiez à quoi, une diner en tête à tête avec un gryffondor au charme ravageur ? Et bah non ! Mais une fête, c'était tout aussi bien pour Calvin. Il adorait ça, surtout les fêtes alcoolisés à vrai dire, lorsqu'il arrivait à un stade où tout ses problèmes disparaissaient, il était alors heureux. Mais bien sûr, ce n'était qu'une illusion qui disparaissait aussitôt le lendemain. En plus, deviner qui était l'hôte de la soirée ? Juste Lukas Elvis Sullivan, celui qu'il n'osait appeler son "petit ami" uniquement dans ses pensées. Voilà pourquoi il avait tellement hâte d'être à ce soir. D'ailleurs, Cal' était tellement préoccupé à penser qu'il en avait mis de côté la terrible décision qui l'attendait. Il se décida finalement et rangea la pile de vêtements qu'il avait étalé un peu partout dans le dortoir. Il fallait faire vite avant que quelqu'un ne revienne, et puis il était maintenant temps de filer dans la grande salle.

Calvin avait marché tellement vite, et descendu les marches à une telle vitesse qu'il avait manqué de tomber plusieurs fois. Tellement préoccupé ces derniers temps qu'il ne faisait que ça, tomber, tomber et encore tomber. Il en devenait stupidement maladroit, quelle plaie alors ! Mais il fallait à tout prix qu'il arrive dans la grande salle au plus vite de peur de le louper. Du calme Calvin, y'a pas le feu. Alors pourquoi il faisait comme si ce qu'il s'apprêtait à faire était d'une importance vitale ? Lukas lui avait dit "ramène un ami" alors voilà, il était sur le point de le faire. Arrivé au niveau de la table des Serpentards, Calvin pria quelques élèves de se pousser afin d'avoir une place de choix, pas trop loin de Bastian. Il se servit alors à boire et avant de boire une gorgée il s'adressa enfin à son ami. ▬ Pas de réunion dans la salle commune ce soir Bastian, j'ai trouvé mieux pour occuper notre vendredi soir.. avait-il dit d'un air qui se voulait à la fois mystérieux et malicieux voulant faire la surprise à son camarade. Après ce quelques paroles, le jeune homme engagea finalement la conversation avec l'ensemble des Serpentards, ou plutôt se mêla à l'une des conversation qui était déjà en cours tout en prenant son repas sans broncher, n'hésitant pas à adresser un clin d'œil à son pote l'air de dire "tu as compris, tu m'attends avant de monter ?" . Bastian était l'un des plus grand fêtards que Calvin connaissait, il était donc normal que ce soit lui qui l'accompagne pour cette soirée qui promettait d'être intéressante. Elle ne pouvait être qu'intéressante de toute manière vu que Lukas et Calvin allaient s'y rendre tout les deux. Bastian et Lukas, c'était les seuls noms dont Calvin était sûrs qu'ils seraient présents ce soir. Le reste, il l'ignorait. Ce sera la surprise lorsqu'ils allaient arriver.

D'ailleurs, la salle commune commençait peu à peu à se vider. Calvin en profita pour jeter un bref coup d'œil au niveau de la table des Gryffondor, et ce qu'il vit n'avait rien de réjouissant. Noah Wilson, l'étudiant americain transféré à Poudlard était un tout petit peu trop proche de Sullivan à son gout et connaissant ses penchants sexuels qu'il ne cachait tout simplement pas, le Serpentard avait de quoi être jaloux. Mais soit, il se faisait sûrement des films voilà tout. De toute manière, il n'avait pas le temps de disserter d'avantage sur ce sujet, puisqu'ils venaient alors de quitter la salle. Attendant quelques minutes avant de faire de même, le bouclé s'était finalement tourné vers Bastian qui semblait attendre une réaction de la part de Walker. Il n'y avait plus qu'eux désormais. ▬ Une soirée dans la salle sur demande, ça te dis ? Question rhétorique bien entendu, bien sûr qu'il serai partant. Sans plus attendre, le jeune homme se leva de la table des verts et argents. Direction, la salle sur demande pour une soirée de folie ! Enfin il l'espérait. C'était à se demander comment faisaient le reste des élèves de Poudlard pour vivre sans avoir connaissance de cette pièce ô combien utile. Sûrement plus utile que les salles de cours pour Calvin d'ailleurs.. Il ne fallut pas longtemps au duo de Serpentard pour finalement entrer dans la fameuse salle, à force ils avaient l'habitude de cet endroit. Mais en temps normal, l'accueil était comment dire.. inexistant alors que là, il était de suite arrivé face à Nikky qui semblait apparemment ravi de le voir ici. ▬ Qu'est-ce que tu fous là Nikky ? Oh j'oubliais que dès qu'il y avait de l'alcool il y avait forcément la droguée de Poufsouffle dans les parages. Maintenant si tu veux bien, laisse moi passer je dois aller parler à l'hôte de la soirée. Il n'essaya pas de se retenir d'avantage et poussa la Poufsouffle histoire d'avoir au mis un pied à la fête. Et puis comme ça Bastian pourrait s'occuper de son cas --> . Tiens, il n'avait pas remarqué auparavant que Nikky était toute rougissante. ▬ Je ne savais pas que je te faisais un tel effet. dit-il histoire de bien l'humilier d'avantage en lui faisait comprendre qu'il avait bien remarqué qu'elle était toute rouge à l'instant même.

Le bouclé laissa échapper un rire qui raisonna dans toute la pièce avant de s'avancer un peu plus dans la salle sur demande. Lukas avait mis le paquet pour cette soirée, Calvin était presque en extase devant le fameux bar remplit de bouteilles qui avaient le don de faire scintiller le regard du Serpentard. Mais lorsqu'il se tourna vers le duo de Gryffondor, là il sentit ses yeux scintiller d'avantage. Et ce n'était certainement pas Noah qui en était la cause. Devait-il aller les rejoindre ? Ou cela paraîtrai trop suspect ? Il ne savait plus, tant pis il attendrai et une fois le Gryffondor seul... (a)... il lui expliquerai ce qu'il faisait avec une tortue dans la main.



Désolée c'est vraiment nul :(
Bastian now ?
Revenir en haut Aller en bas
Bastian L. Krüger
◊ Collectionneur de Chocogrenouilles ◊
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 76
Date d'inscription : 06/01/2011
Gallions : -219920

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Quels sont vos autres comptes ?

MessageSujet: Re: BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]   Lun 25 Juil - 14:17






THANKS GOD IT'S FRIDAY
IT'S GONNA BE AWESOME




Tududuuuut ! Tududuuut ! Tududuuut ! Tuduu..CRAC.


Bouse de Troll de crotte de Merlin, chiasse de scroutt à putain d'pétard, motherfuckin' réveil ! Toujours là, fidèle au poste depuis sept ans, toujours prêt à lui gâcher la vie. Et ma nuit, scheiß ?

Bastian se tourna de l'autre côté, plongeant la tête dans son oreiller. Il râlait, jurait sans vraiment que quelqu'un ne puisse comprendre un traître mot des vulgarités qu'il proférait puisque cela ne produisait qu'un bourdonnement étouffé par l'oreiller. Et de toutes façons, personne ne l'écoutait. Cela faisait un moment que le Serpentard n'avait plus aucune interactivité avec les gars de son dortoir. Tous de sales hypocrites. Tous débiles. Tous moches. Tous inintéressants. Tous futurs mangemorts qui ne comprenaient rien à la vie de toutes façons.
Et puis, c'étaient eux qui lui avaient tourné le dos, depuis un an. Et il ne s'en était pas plus mal porté. Enfin, si, il s'était très mal porté, mais il n'avait pas besoin d'eux pour ça, il se débrouillait très bien tout seul. Alors du coup il avait commencé à les détester, comme à peu près tout le monde. Il détestait la Terre entière.
Ah, sauf Brittany et Calvin bien entendu. Ces deux-là étaient différents. Il les tolérait, puis avait commencé à les adorer, et à avoir besoin d'eux autant qu'il avait besoin de ses doses. Bref, il détestait tout le monde, et le monde lui rendait bien avec son indifférence, mais il avait au moins Bribri et Cal'. C'était suffisant pour lui.
Il grommela pendant cinq bonnes minutes, puis se tourna à nouveau, regardant d'un air blazé le réveil qui avait maintenant un grand creux causé par le poing du jeune homme. 7h35. Mouarf. Il fallait qu'il se lève quand même, histoire d'aller en cours. Il pourrait toujours finir sa nuit en Histoire de la Magie.
Bastian s'étendit sur le dos, observant le haut de son lit à baldaquin sans vraiment le voir. Pourquoi avait-il remis en marche son réveil d'abord ? Il n'avait pas servi beaucoup cette année. Bastian s'autorisait beaucoup d'heures séchées. Et avait beaucoup d'heures de colles. Et ne faisait rien en cours. Et séchait parfois ses heures de colles, souvent même.
En fait, il n'avait rien foutu cette année. Il avait passé son temps à boire, se droguer. Passer des nuits de folies à oublier, puis cracher au visage du monde, dormir en cours, répondre au profs, être convoqué, menacé d'expulsion. Son père avait été plusieurs fois convoqué lui aussi. Il avait essayé de remettre son fils sur pieds, il avait tout essayé, mais lorsqu'il regardait dans les yeux de son fils, Lukas ne voyait que le reflet de son propre malheur. Le pauvre ne savait que faire, et n'en était que plus malheureux, Bastian le savait.
Mais il n'avait rien fait pour changer, c'était trop dur, trop tard.
Jusqu'à ce qu'il rencontre Nikky. Leur relation lui avait fait beaucoup de mal, mais surtout de bien. Il avait commencé à décrocher sans s'en rendre compte, devenant plus intrigué et accro à la jeune Pouffy qu'à ses seringues et autres ustensiles morbides. Et puis il y avait eu cette soirée dans la salle sur demande, il y a quelque temps. Depuis ce moment, où ils s'étaient en quelque sorte mis ensemble, il se sentait bien. Oh bien sûr, il y avait encore du travail, mais il se sentait beaucoup mieux, plus... heureux, oui. Il souriait enfin, se retrouvait peu à peu.
Alors il avait remis en marche son dix-huitième réveil qui avait survécu toute l'année, ce qui était un record vu la longévité des précédents (mais au vu du nombre de fois qu'il avait servi, ce n'était plus très impressionnant).
Et il avait recommencé à aller en cours, sans vraiment être motivé puisqu'il était certain de redoubler. Son père l'aurait souhaité de toutes façons. Et cela lui paraissait parfait puisqu'il serait dans la même classe que Calvin et Bribri. Sans compter que Nikky serait toujours là elle aussi.

Bref. Il fallait y aller. Basti se leva finalement, et arriva à l'heure en Histoire de la Magie. Quatre heures, toute la matinée. Duuur, surtout pour le ventre qui avait vite faim. Il tenta en vain de ne pas succomber au sommeil pendant tout le cours, mais il finit par faire une petite sieste. De toutes façons il ne comprenait rien à ce que disait le professeur vu qu'il n'avait pas suivi pendant toute l'année. Il passa la dernière heure à faire des dessins, caricaturant ses camarades qui étaient tous plus stupides les uns que les autres, et à manger un sac de bonbons qu'il avait posé sur sa table, sans complexes. Personne n'osa lui demander un bonbon, ils avaient certainement peur qu'il les touche ou les mange. Quelle sentiment grisant de puissance. Vous imaginez vous, poser un gros sac de friandises sur votre table en plein cours, quand tout le monde a le ventre qui crie famine, et que personne ne vous en demande un ? Impossible ! A ce moment là, tout le monde devient votre meilleur ami n'est-ce pas ?
Et benh pas pour Basti. Lui, même avec un gros sac de bouffe, personne ne veut être son ami. La classe hein ? Non ?
Peu importait, il avait fini le sac bien avant la fin du cours, et n'avait du coup presque rien mangé à table, où il n'avait accordé l'honneur de voir sa face à ses condisciples de Serpentards que dans le but de voir Calvin ou Brittany.
Et bien sûr il ne les avait pas vus.
Il était du coup parti du côté de la salle sur demande, se demandant si Nikky pouvait traîner par là. Mais là encore, personne.

FOREVER ALONE

Le pauvre Serdy était alors allé s'asseoir dans le couloir où se trouvait la salle de son prochain cours, et avait gribouillé des mots et des dessins sur un vieux parchemin qui était dans son sac depuis des mois. Il s'était ensuite amusé à faire bouger les mots avec sa baguette et le "Nikky" semblait danser avec le "Bastian". Ahh... Il devenait complètement bête. Ou amoureux, comme lui avait un jour dit son père. Il rit à cette idée qui quelques semaines plutôt lui aurait parut complètement loufoque.

L'après-midi passa très vite, le jeune homme essayait de se concentrer sur le cours et écoutait ce que disait le professeur McGonagall. Elle ne l'avait jamais vraiment aimé, mais Basti avait essayé de ne pas trop être désagréable avec elle en cours, car elle avait un sacré caractère. Il préférait en général sécher plutôt qu'y aller pour ne rien faire.
Il ne prit pas de notes, tout de même il ne fallait pas trop lui demander, il allait certainement avoir besoin d'une rééducation.

L'heure du dîner arriva, et Bastian alla s'asseoir à la table des Serpys, pressé de manger. Cela faisait deux semaines qu'il n'avait pas touché à la drogue, et depuis son appétit avait triplé. la salle était bondée, tout le monde parlait des plans pour le week-end, des devoirs, des révisions pour les examens, les ASPIC... Et c'est à ce moment qu'il réalisa que ce jour était un vendredi. C'est bête hein, de ne s'en rendre compte qu'à l'heure du dîner ?
Vendredi ? Friday ? Freitag ?
Freitagabend, et rien de prévu ? Ach. Das ist nicht gut.
Il se mordit la lèvre inférieure. Il s'était déjà ennuyé toute la journée, il s’ennuierait certainement encore un peu ce week-end vu qu'il ne révisait pas, il fallait absolument qu'il trouve une soirée ou une occupation pour ce soir.
Il prit une poignée de frites dans le plat à côté de lui, réfléchissant. Ah, mais si. Quel imbécile il faisait. La réunion habituelle qu'il avait avec Bribri et Cal. Maintenant qu'il y réfléchissait, il n'avait vu aucun des deux aujourd'hui, et ne savait donc si c'était maintenu ou pas.
Il leva la tête, mâchant avec soin ses frites, et chercha la blondinette ou le frisé, mais ses yeux se posèrent sur une brunette à la table des Pouffys. Une magnifique jeune femme avec de beaux cheveux bruns, de superbes yeux marrons... Nikky. Et elle le regardait. Et il devait ressembler à un castor avec la tonne de frites qu'il avait actuellement dans la bouche. Scheiß.
Il faillit s'étrangler, et, les yeux pleins de larmes, tenta de lui sourire. Oh pitié Basti tu t'enfonces.
Comment avoir l'air idiot par Bastian Krüger, volume 1.
Il baissa la tête, les joues rosies, et se concentra sur ses frites afin de ne pas mourir étouffé par sa nourriture sans même avoir pu voir Nikky une dernière fois sans avoir l'air stupide. Alors qu'il parvenait enfin à avaler, il y eut du mouvement non loin de lui, et une voix qu'il aurait reconnu entre toutes s'adressa à lui. Il releva la tête, un grand sourire illuminant son visage toujours rouge de la presque mort qu'il avait vécu, et regarda le beau frisé qui était son ami. Tention les filles, les beaux gosses étaient réunis.

Calvin × Pas de réunion dans la salle commune ce soir Bastian, j'ai trouvé mieux pour occuper notre vendredi soir...

Son sourire joyeux se transforma en sourire malicieux et complice. Apparemment, Cal' ne voulait pas en parler devant tout le monde, et Basti se contenta de lui sourire, finissant son assiette de frites tandis que son ami papotait avec leurs idiots de camarades.
Quelques minutes plus tard, Bastian et Calvin avaient fini de manger, et une bonne partie des Serpentards étaient partis. Le brun reprit alors son explication.

Calvin × Une soirée dans la salle sur demande, ça te dis ?

Bastian × Et comment ! J'te suis, bro. Pas de soirée digne de ce nom sans nous.

Le duo de Serpys se leva alors, et il ne leur fallut pas longtemps pour arriver dans la fameuse salle où ils passaient parfois plus de temps que dans les salles de cours (ce n'était pas dur) ou dans la salle commune. Et ils n'étaient pas du tout les premiers. A peine furent-ils entrés que Calvin se prenait déjà la tête avec... Nikky ?
Ah oui, c'est vrai qu'ils se détestaient cordialement ces deux là. Bastian n'écouta pas ce qu'ils se disaient, étant trop occupé à admirer la brunette. Ils étaient ensemble, elle était sa copine, mais personne ne le savait pour l'instant. Basti ne savait pas pourquoi, mais il n'avait pas osé officialiser leur relation. Peut-être avait-il peur ? Mais de quoi ?
Maintenant qu'il la regardait, insultant son meilleur ami, il trouvait ça stupide. Alors que Calvin s'y mettait à son tour, elle le vit et rougit immédiatement, ce qui le fit sourire encore un peu plus. Ça le rassurait un peu de la voir réagir comme ça, au moins elle n'avait pas été trop dégoûtée par son presque-étouffement de tout à l'heure. Peut-être qu'elle avait trouvé ça marrant, ou mignon. Il se faisait vraiment trop de soucis.

Calvin × ...la droguée de Poufsouffle dans les parages. Maintenant si tu veux bien, laisse moi passer je dois aller parler à l'hôte de la soirée. Je ne savais pas que je te faisais un tel effet.

Bastian retomba sur Terre alors que Calvin rentrait vraiment dans la salle, riant de tout son cœur, fier de sa répartie.
Le blond s'approcha un peu de Nikky, et leva un sourcil en regardant son ami s'éloigner.

Bastian × Eh mec, sois cool. Calme toi avec Nikky.

Ça le surprendrait sûrement mais bon. Il savait qu'en général ils humiliaient les autres en équipe, et c'était super d'ailleurs. Cal' imaginait probablement que Basti enfoncerait un peu plus la Pouffy, mais il ne connaissait pas la nature de leur relaition. Bastian n'en avait parlé à personne pour l'instant, mais ce soir il sentait que ça n'allait plus être le cas.
Il regarda Nikkylia, souriant. Il ne savait trop que faire, il avait envie de l'embrasser mais il ne l'avaient jamais fiat en public encore, et ne savait comment elle réagirait. Il lui prit la main, ne pouvant s'empêcher de la toucher.

Bastian × Je ne m'attendais pas à te voir là. Mais ça me fait plaisir, tu ne peux pas savoir.

Il lui adressa son plus beau sourire Colgate, puis regarda autour de lui. Depuis qu'il était entré, il avait momentanément oublié qu'ils étaient là pour une fête. La salle était magnifique, parfaite pour une soirée. Un bar rempli d'alcool à volonté, de la musique... La classe. Avec une pareille pièce, la soirée avait intérêt à être à la hauteur. Mais Bastian n'avait aucun doute là-dessus. Lui tout seul pouvait endiabler une soirée toute pourrie, mais là il était venu avec Cal'. Et en plus il y avait Nikky... Il serait un peu moins foufou que d'habitude quand même.
Il sourit, admiratif devant le magnifique travail de celui qui organisé cette soirée.... D'ailleurs, il ne savait même pas qui c'était.
Il regarda les autres personnes présentes : Cal, Nikky, lui-même et... deux Bouffondor. Il reconnut Sullivan et soupira, sans compter qu'il y avait ce nouveau totalement ringard que Bastian ne connaissait pas. Oui, il avait tendance à juger avant de connaître, mais bon il accordait souvent le bénéfice du doute. On verrait ce soir, selon comment il se comportait, mais Basti doutait fortement des chances qu'il avait de l'apprécier. Surtout s'il était ami de ce lourdaud de Sullivan... Qu'il n'aimait pas, qui était sorti avec Nikky et avec qui elle était proche. Arf.
Entre Calvin et Lukas, ça allait être sport. Bastian regarda Nikky, se disant qu'il devrait faire des efforts pour sa belle, mais que ça serait trèèès difficile.

Bastian × C'est Sullivan qui a organisé la soirée ?

Elle acquiesça, il s'en doutait un peu de toutes façons. Il regarda Calvin d'un air suspect. Si c'était une soirée privée, pourquoi avait-il été invité ? Sullivan et Calvin, amis ? Naaan, haha, elle est bonne. Il grimaça, regardant la main de Nikky qu'il tenait entre ses doigts. Après tout, n'étaient-ils pas la preuve vivante que tout était possible, même le plus inattendu ? Ooh punaise. Il faudrait qu'il dise deux mots à Calvin. Mais si Sullivan était ami avec sa copine et son meilleur ami, ça signifiait qu'il faudrait qu'il supporte ce homard. Dur dur.
Il leva la tête en direction du Bouffondor.

Bastian × Je ne pensais pas dire ça un jour, mais t'as géré Sullivan.

Aïe. C'était dur quand même de dire quelque chose d'agréable à ce... mec. Mais bon c'était vrai alors...
Il eut un sourire narquois qu'il avait tenté de rendre un peu plus chaleureux mais c'était au-dessus de ses forces. Surtout qu'il avait une... tortue dans les mains ?
Bastian pouffa de rire, c'était stupide mais vraiment drôle.

Cette soirée s'annonçait... riche en émotions.

Revenir en haut Aller en bas
http://harry-potter.forumdefans.com/t3839-bastian-est-de-retour- http://www.deathly-hallows-rpg.com/t6452-les-rps-de-maxime-lukas-bastian-tony#38182 http://harry-potter.forumdefans.com/t4506-bastian-exige-tout-un-tas-de-liens-pour-votre-plus-grand-bonheur#33577
Kaelyn L. Campbell
Kae' ♣ Don't worry, be happy
avatar

☞ Copyright : © Redsahde
☞ Dispo pour rp : Non

Féminin Age : 24
Messages : 4238
Date d'inscription : 06/12/2010
Rang au sein du staff Administratrice DH RPG

Gallions : 756

Qui suis je ?
☞ SPA : Aucun animal
☞ Doubles Comptes : Capucine A. Stevens

MessageSujet: Re: BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]   Sam 30 Juil - 20:03




Best Party Ever WOOOOW ☆


Comme tout Serdaigle qui se respecte, Kaelyn se trouvait dans la Grande Salle pour travailler sur un devoir qu'elle devait rendre dans 3 jours. Elle n'aimait pas s'y prendre à la dernière minute et déjà, 3 jours, elle trouvait ça peu ! Enfin bref, Kae' était donc avec ces camarades de Serdaigle dans l'une des Salles les plus animées en ce Vendredi Soir. Il y avait d'ailleurs trop de monde, trop de bruit, trop. Et ça embêtait vraiment Kaelyn qui avait besoin de concentration. Franchement, ils savaient que les examens arrivaient à grande vitesse ? A croire qu'ils voulaient tous rester à Poudlard l'année prochaine. Et bien pas Kae' en tout cas ! La jeune fille soupira puis ferma violemment son livre. Impossible de travailler dans ces conditions. Levant la tête, elle regarda les autres élèves notamment ceux qui faisaient du boucan. Sans surprise elle constata que ça venait de la table des Gryffondors. Toujours les mêmes. Non pas qu'elle n'aimait pas les Gryffondor mais quand elle travaillait, elle voulait du calme, c'est tout. Et malheureusement la bibliothèque était fermé à cette heure là.

C'était bien beau tout ça mais elle n'allait pas passer sa soirée à regarder les élèves de Poudlard entrain de faire je ne sais quoi. Adressant un sourire à ces amis sur la table, elle se leva puis prit son livre et son sac – où elle avait bien rangé toute ses affaires – et commença à partir. Elle n'était pas seule à partir car plusieurs venaient de franchir la porte, allant certainement dans leur dortoir ou peut-être ailleurs. Enfin bon, elle s'en foutait. Ils faisaient leur vie et de toute façon, elle ne savait pas vraiment qui venait de sortir. Ah si, elle était sûre que parmi ces personnes, il y avait une petite brunette : Nikkylia. Bref, Kaelyn venait à son tour de sortir, prenant de suite les escaliers pour rejoindre la Tour des Serdaigles.

Malheureusement les escaliers ne voulait pas la laisser aller dans la Salle Commune. Du moins, c'est ce que croyait la jeune fille. En effet, à chaque fois qu'elle prenait un autre chemin car les escaliers l'avaient amené à une mauvaise porte, elle se retrouvait toujours dans un mauvais chemin, loin de sa salle. Ah ces escaliers. Pourtant elle devrait être habituée ! Mais ce soir, ils semblaient encore plus fous que d'habitude. Peut-être est-ce le fait que ce soit bientôt la fin de l'année ? Quoi qu'il en soit, Kaelyn tenta une nouvelle fois le coup pour aller dans l'Aile Ouest du château. Elle ré-emprunta les escaliers. Et c'est à ce moment là qu'elle aperçut Nikky'. Elle montait les marches assez rapidement avec une tortue dans les mains. Hein ? C'était quoi ça ?! Depuis quand elle avait une tortue et surtout pourquoi elle se ruait comme ça dans Poudlard avec ! Le pire était peut-être le fait que la tortue soit décorée d'un ruban rose...comme si elle allait être donné comme cadeau. De suite, Kaelyn pensa à un anniversaire...En tout cas, Nikky semblait avoir compris que Kaelyn se demandait ce qui se passait. Toujours rapidement, Nikkylia lui raconta qu'il y avait une fête organisé par Lukas et qu'elle comptait lui offrir ça pour remplacer un truc...Bref, la fin, Kaelyn n'avait pas tout compris. Elle avait retenue l'essentiel : Nikky lui proposait de venir à la fête. Après avoir un peu réfléchi, la Serdaigle avait accepté. Une petite fête un Vendredi soir ne pouvait pas lui faire de mal.

Cependant, elle ne suivit pas son amie car elle devait absolument poser ses affaires. Prenant la même tactique que Nikky, elle commença à courir dans les escaliers puis arriva rapidement, sans trop de difficulté devant la statue qui ouvrait le passage à la Salle Commune des Serdaigles. Après avoir donné le mot de passe, Kaelyn entra puis elle se dirigea vers son dortoir dans lequel elle entra puis ressorti aussi vite, après avoir posé son livre et son sac. Avec la même allure, elle alla vers le lieu où il y avait la fête : La Salle sur Demande. Elle arriva très vite sur les lieux et entra dans la salle.

La salle était très jolie. Elle avait pris l'apparence d'une grande cave aménagée avec les murs en pierre. Il y avait plusieurs fauteuils, une petite table basse mais surtout une belle chaîne hifi avec des enceintes très grandes et un magnifique bar. Kaelyn ne savait pas exactement combien il y avait de bouteille dans ce bar mais il y avait largement de quoi tenir la soirée ! Maintenant, un zoom sur les participants. Ils n'étaient pas nombreux. Il y avait Lukas – évidement –, puis Nikky mais aussi Noah, Bastian et Calvin. Que des personnes qu'elle connaissait ! Que c'était bien. Par contre, elle était la seule Serdaigle...Enfin, Nikkylia était la seule Poufsouffle ! Mais pour le reste, il y en avait deux par maison. En gros, il y en avait de toute les couleurs. La première personne qu'elle voulu aller voir c'était Nikky, c'était quand même grâce à elle qu'elle était là.

    Kaelyn ☆ « Hey Nikky' ! Merci de m'avoir dis de venir...Je sens que ça va être génial ! Et sinon, la tortue a plu à Lukas ?! »

Tiens, d'ailleurs en parlant de lui...Il fallait qu'elle aille le voir ! Rien que pour le saluer mais aussi pour lui dire qu'il avait géré niveau idée. Faire une fête dans la Salle sur Demande avec un aussi gros et joli bar, chapeau ! Après avoir eu la réponse de Nikky', elle la laissa quelques instants pour aller rejoindre Lukas...qui n'était pas seul ! A côté de lui se trouvait Bastian.

    Kaelyn ☆ « Hey les garçons ! Vous allez bien ?! » Elle s'adressa ensuite plus à Lukas. « C'est une très bonne idée que tu as eu ! Et puis ouawh, la salle ! Bravo Lukas ! »

On ne sait pas trop quelle mouche avait piqué Kae' mais cette dernière fit un léger bisou sur la joue de Lukas. C'était purement amical, hein ! Je vous voir venir. Bref, après quoi, Kaelyn se recula puis elle adressa un léger sourire au Gryffondor puis au Serpentard. D'ailleurs, en y pensant c'était très bizarre que Lukas invite des Serpentards ! Mais bon, c'était sa fête, il invite qui il voulait. Restant toujours avec les garçons, son regard s'arrêta plus vers le Bar. Franchement, la soirée promettait d'être inoubliable ...

xXxXx ☞ __________ ☆ __________ ♥ __________ ☆ __________ o_O xXxXx


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://harry-potter.forumdefans.com/t500-kaelyn-lila-campbell-ju http://harry-potter.forumdefans.com/t932-kaelyn-lila-campbell--don-t-worry-be-happy- http://harry-potter.forumdefans.com/t7836-kae-son-entourage-version-2
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
BEST PARTY EVER WOOOOW [Comité privé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ϞϞ RPG : La Prestigieuse Ecole de Magie, Poudlard ϞϞ :: ϞϞ Intérieur de Poudlard ϞϞ :: La Salle sur Demande-
Sauter vers: